On ne pouvait rêver plus bel écrin pour une expo sur le diamant : le très contemporain Museum aan de Stroom dans cette cité qui, depuis 550 ans, fait figure de capitale mondiale du négoce de ces pierres. De la bague de fiançailles de Marie de Bourgogne...

On ne pouvait rêver plus bel écrin pour une expo sur le diamant : le très contemporain Museum aan de Stroom dans cette cité qui, depuis 550 ans, fait figure de capitale mondiale du négoce de ces pierres. De la bague de fiançailles de Marie de Bourgogne aux colliers bling-bling des gangs hip-hop : le parcours, qui inaugure une série d'événements organisés par Anvers autour de ce secteur, interroge le visiteur sur la symbolique culturelle de ces cristaux de carbone comprimés à haute pression. " L'homme concrétise souvent ses désirs dans des objets palpables qui titillent l'imagination, réalisés dans des matières rares et précieuses, observent les organisateurs. Les têtes couronnées arborent ainsi leur pouvoir, les croyants expriment leur vénération, les amoureux traduisent leurs sentiments, les riches font montre de leur statut... " Et de conclure en se demandant si en fin de compte " ces brillants désirs " sont vraiment réalisables et si ces biens précieux y contribuent réellement. Un questionnement qui apparaît aussi en filigrane des oeuvres contemporaines de Jan Fabre (photo) et consorts présentées dans cet accrochage. Diamonds are forever ? L'éclat du désir, Museum aan de Stroom, à 2000 Anvers. www.mas.be Jusqu'au 14 janvier prochain. F.BY.