A l'est du pays, une route agréable sillonne parmi une vaste mosaïque de prairies. La rue qu'on emprunte enfin pour arriver à notre destination n'est autre que la frontière entre la Belgique et les Pays-Bas. Blottie au c£ur d'une végétation exubérante, la jolie ferme aux volumes dodus et rassurants, se trouve sur le territoire hollandais. Malgré son âge vénérable (elle a été superbement construite en 1796), elle affiche une belle santé et ne manque pas d'allure. Aujourd'hui, elle est classée, tout comme son voisin, le petit étang dans lequel s'épanouissent des centaines de grenouilles. Annemiek Vlaming, la charmante maîtresse des lieux, nous accueille. Elle et Dick, son mari, sont originaires d'Amsterdam. Ce coin paisible et pittoresque, ils l'ont découvert il y a bien longtemps. Au fil des vacances d'été, ils l'ont exploré à fond, en sont tombés amoureux pour de bon. Le jour où ils ont décidé de quitter définitivement Amsterdam pour s'installer ici, la chance était avec eux. Cette ferme, qu'ils connaissaient bien de vue, était justement à vendre. Son état était excellent, car les propriétaires précédents l'ont rénovée de fond en comble.
...

A l'est du pays, une route agréable sillonne parmi une vaste mosaïque de prairies. La rue qu'on emprunte enfin pour arriver à notre destination n'est autre que la frontière entre la Belgique et les Pays-Bas. Blottie au c£ur d'une végétation exubérante, la jolie ferme aux volumes dodus et rassurants, se trouve sur le territoire hollandais. Malgré son âge vénérable (elle a été superbement construite en 1796), elle affiche une belle santé et ne manque pas d'allure. Aujourd'hui, elle est classée, tout comme son voisin, le petit étang dans lequel s'épanouissent des centaines de grenouilles. Annemiek Vlaming, la charmante maîtresse des lieux, nous accueille. Elle et Dick, son mari, sont originaires d'Amsterdam. Ce coin paisible et pittoresque, ils l'ont découvert il y a bien longtemps. Au fil des vacances d'été, ils l'ont exploré à fond, en sont tombés amoureux pour de bon. Le jour où ils ont décidé de quitter définitivement Amsterdam pour s'installer ici, la chance était avec eux. Cette ferme, qu'ils connaissaient bien de vue, était justement à vendre. Son état était excellent, car les propriétaires précédents l'ont rénovée de fond en comble. " En emménageant ici, nous nous sommes contentés de rafraîchir l'ensemble et d'apporter quelques petites améliorations, conformes au confort moderne mais sans toucher à l'esprit et à la personnalité de la ferme, souligne Annemiek Vlaming. On a aussi évité le piège d'accumulations inutiles et de décors surchargés qui caractérisent souvent ce type d'habitation. " La décoration est simple, d'un goût exquis. Elle se fait volontairement discrète, pour ne pas éclipser le magnifique écrin. Le mobilier contemporain voisine avec de belles antiquités. Peu d'objets, pas de babioles ni de bric-à-brac théâtral. La vedette est laissée aux sols anciens, admirablement patinés et aux murs en torchis, rythmés par une belle géométrie de bois noir. Les deux bâtiments (le corps de la ferme et les écuries) se prêtaient idéalement pour associer la vie privée et la vie professionnelle. Le couple distribue quatre marques de mobilier contemporain danois. Le showroom a été installé dans une partie des écuries. Le sol en tommettes met superbement en valeur les silhouettes harmonieuses des canapés, des sièges et des luminaires. Dans la partie privée, on remarque surtout le jeu éclectique carrelages, différents dans chaque pièce. Dans le hall d'entrée, le dessin est riche, fouillé. Des cercles, des carrés, des fleurs stylisées se fondent, s'enchaînent dans un ravissant camaïeu de beige et de gris. Dans la salle à manger, les carrelages sont noirs, rythmés par des cabochons blancs. Dans le salon, ils sont beige et anthracite. La manière dont ils sont assemblés donne une belle vibration à cette pièce très calme où l'on paresse dans un grand canapé blanc, face à la cheminée en briques, peintes en blanc. Deux fauteuils en cuir cognac complètent cette ambiance paisible, empreinte d'une grande sérénité. Dans la salle à manger, le décor est conçu en fonction de la " vedette " de la pièce : la même cheminée imposante et toute simple en briques, peintes, comme dans le salon, en blanc. Amateurs de bons dîners entre amis, le couple a dessiné une grande table en chêne, aux allures d'autrefois. Elle s'entoure de fauteuils en osier, à la fois rustiques et élégants. Dans la cuisine attenante, deux matériaux se disputent la vedette : le bois et la pierre bleue. Le confort très actuel ne heurte en rien l'esprit séculaire de cette petite pièce. On monte à l'étage. Ici, la couleur règne en maître et les ambiances sont d'un contraste saisissant. On ne retrouve plus, aux murs, la belle géométrie des colombages. Tous les sols, plus classiques, sont habillés de planchers. La maîtresse des lieux a donc donné libre cours à son imagination pour créer la surprise à travers de très belles harmonies chromatiques. Quand on arrive sur le palier, le regard s'échappe vers les perspectives différentes des trois chambres : trois ambiances chaudes et raffinées en rouge pêche, en jaune doré et en vert doux. La chambre principale décline les tonalités ensoleillées. Sur les murs, une patine jaune paille reflète une belle lumière. Le lit est habillé d'une couverture moelleuse, façon " boutis " provençal, sur laquelle se déploient de discrets motifs blancs et jaunes. Les tentures de couleur jaune moutarde sont ravissantes et apportent un véritable plus au décor. Elles sont réalisées dans une matière synthétique de grande qualité, à l'apparence soyeuse, légèrement irisée. Le tissu se distingue par une belle épaisseur et une texture nerveuse qui assurent du volume et un très beau tombé. Les fenêtres du dressing-room sont rehaussées par le même tissu, d'un chaleureux rouge orangé. Nuance pêche vitaminée aux murs, cheminée et miroir dorés, placards en bois sombre, telles sont les autres trouvailles chromatiques. Elles contribuent à y créer une ambiance exotique et agréablement opulente. Au centre, un mannequin en bois est un clin d'£il amusant aux fonctions de la pièce. Annemiek Vlaming a drapé quelques échantillons de tissus à dominante orange et a ajouté un collier de perles : une idée déco simple à réaliser et à effet garanti. Dans la chambre d'amis flotte une ambiance aquatique. Pour les tentures, la maîtresse des lieux a choisi un ton vert jaune très lumineux. Il s'harmonise parfaitement avec les murs patinés vert pâle. On termine par le jardin, créé dans l'ancienne cour de la ferme. Son graphisme est un rappel de la géométrie des colombages. Les six parcelles sont délimitées par des haies de buis, souples et ondoyantes. A l'intérieur, un fouillis de fleurs blanches. Un kiosque aérien en fer forgé sert de support à des rosiers grimpants, blancs évidemment. A la belle saison, Annemiek Vlaming compose de somptueux bouquets, à la fois champêtres et raffinés. A l'image de sa maison. Barbara Witkowska