Yves Saint Laurent fut le premier à oser franchir le pas, c'était en 1966, son ensemble en grain de poudre fera l'effet d'une petite bombe à retardement. Grâce à lui, les femmes vont désormais avoir le loisir de se glisser dans ce duo imparable, veste à revers et pant...

Yves Saint Laurent fut le premier à oser franchir le pas, c'était en 1966, son ensemble en grain de poudre fera l'effet d'une petite bombe à retardement. Grâce à lui, les femmes vont désormais avoir le loisir de se glisser dans ce duo imparable, veste à revers et pantalon à galon de soie, que l'on appelle smoking et qui fut de tout temps l'apanage des mâles bien nés. La révolution sexuelle est en marche, le MLF et l'empowerment des femmes aussi, une autre façon de pratiquer l'écriture inclusive. Cinquante et un an plus tard, avec une harmonieuse pertinence, Allison Mc Greal (photo) signe une collection de tuxedos semi-mesure, le vrai luxe, dans des tissus italiens et anglais qu'elle a soigneusement sourcés, pensés à Bruxelles et fait produire en Europe, en circuit propre, " cela fait partie de notre philosophie ". Le " nous " englobant, sous le label A/MG Suits, Marc Gysemans, fabricant créatif qui accompagna les débuts de Raf Simons et Kris Van Assche. Du haut de ses 34 ans, forte de ses expériences chez Base Design, Anthony Vaccarello, Sandrina Fasoli, Maison Michel, Jean-Paul Knott et The Fabric Sales, la jeune femme a suivi son instinct. Elle le porte peau nue, comme elle a raison.