Carnet d'adresses en page 115
...

Carnet d'adresses en page 115Après une incursion dans le monde ethnique et exotique, Melvin renoue avec des valeurs bien de chez nous, classiques, rassurantes, privilégiant le confort et la mobilité. Côté matières, les lainages moelleux et bien épais se distinguent. Vague écolo aidant, on aime aussi le coton, matière naturelle par excellence. On le retrouve à profusion, à effet satiné ou reliefé, mais en version plus lourde, mieux adaptée aux intempéries. En matière de coloris, deux grandes tendances se partagent la vedette. D'une part, les tons calmes et intemporels (gris bitume, brun café, vison, écume, rose fané ou incontournable noir) sont toujours plébiscités par un noyau de fidèles. D'autre part et en contraste, des tonalités vitaminées (potiron, vert gazon, turquoise et rouge opéra), inspirées des années 1970, comblent les nostalgiques. Quelques impressions, retravaillées dans l'esprit de la même décennie, tels des petits dessins géométriques ou des dessins " cravate " apparaissent par touches, ici et là. La ligne sportswear, simple, confortable et décontractée, s'offre pourtant quelques détails plus fashion. Les pantalons taille basse s'agrémentent de larges ceintures. Les vestes et blousons se portent cintrés et près du corps pour mettre en valeur la silhouette et les jupes, redevenues mini et plissées, s'accompagnent de pulls ou de tee-shirts aux matières fluides et sensuelles. Les rênes d'American Outfitters, une marque 100 % belge, sont tenues par trois s£urs. Fascinées par la spontanéité et la joie de vivre du Nouveau Continent, elles parviennent à traduire dans leurs collections l'esprit du sportswear à l'américaine et l'incomparable art de vivre à l'européenne. Certaines tenues semblent sorties tout droit des campus, quand, par exemple, un pull à col roulé turquoise, associé à un polo orange, se fait complice d'une jupe droite en jeans et de bottes généreuses, " dégoulinantes " sur les mollets. Idéal pour une balade à la campagne ou le long de la mer, un confortable pantalon en toile grise a pour compagnon un cardigan bleu ciel, au look tricoté main. L'aspect légèrement plus habillé d'un ensemble gris-kaki, éclairé par une chemise blanche, est joliment " cassé " par un large ceinturon masculin à deux poches. Les matières, laines et cotons, sont belles, séduisent par leur côté nonchalant. Une patine imperceptible et sophistiquée est la marque de fabrique d'American Outfitters qui préconise même de ne pas repasser les vêtements pour qu'ils ne perdent pas leur subtilité ! Comment doubler ses chances de réussite sur le créneau de la jeune femme dynamique ? En réunissant et conciliant sport et féminité. Dans ce domaine, Hampton Bays excelle. Le point fort supplémentaire ? La collection conjugue quatre thèmes, mais tout se coordonne à merveille et chaque femme peut se créer une silhouette bien à elle. Country Side Army adopte un style militaire mâtiné d'un look campagnard. Le tout décliné dans une belle palette de kakis, de bruns et de belles tonalités de verts. Les motifs camouflage voisinent avec bonheur avec des tissus à carreaux. Le pantalon cargo a toujours la cote, mais se porte plus ajusté et plus épuré, bref, plus féminin. Les vestes et les blazers, plus courts, flirtent avec la taille et accompagnent des kilts à carreaux et des mini-jupes effilochées. Hampton Angels lorgne du côté des années 1980 et ne dédaigne pas quelques influences punk. Rembourrés aux épaules et aux coudes, les pulls ont des motifs un rien plus musclés et les pantalons se terminent par un bord tricot dans le bas. La collection Happy University, placée sous le signe des carreaux, des rayures et des couleurs, est à la fois bien sage et délicieusement girly. Le thème Traditional Sports revisite les tenues sportives classiques, tel le survêtement, par exemple. Pour le rendre plus actuel, on l'accompagnera d'un pull de ski ou d'un pull aux couleurs flashy. Très travaillée, la gamme Xandres décline trois thèmes résolument féminins, ponctués d'éléments sportifs. Poems fait revivre l'esprit romantique avec des pulls rétro en laine épaisse bordée de tulle et les petits pulls en mohair ajouré. Les noirs, les bruns et les verts foncés sont éclairés par des touches jaunes et roses. Inspiré des années 1960 et 1970, Vertigo agrémente ses tailleurs, ses blazers et ses jupes courtes de boutons en galalithe ou d'imprimés psychédéliques. Ici, l'orange et le jaune dynamisent les tons plus neutres, déclinés autour du formica. Quant à Saxony, très british, il affiche le prince-de-galles, le tweed et le velours. Pour rendre les silhouettes plus actuelles, on y a glissé quelques imprimés " kitsch " et des tops en taffetas ou en soie lavée. Bruphils prône cet hiver tous les contrastes et tous les contraires. Le cuir robuste et mat se marie avec la fluidité et la souplesse des flanelles, des angoras et des cachemires. Le tailleur strict voisine avec une jupe moulante et sexy, le blouson au look viril côtoie des tissus féminissimes, inspirés de l'esprit Chanel. Les matières denses, compactes et épaisses, le métal des accessoires entourent les mohairs et les mailles. Les pantalons sont courts, les tailles fines et les décolletés généreux. Les coloris ? Les classiques beiges, écrus et gris forment une toile de fond très chic, pimentée, ici et là, d'un orange vitaminé, d'un brique flamboyant ou d'un vert franc. Un rien plus jeune, AP by Bruphils mise avant tout sur la sensualité de la maille, la douceur du coton et la chaleur de la laine. Les gilets, les tops, les pulls et les tee-shirts se plaisent en compagnie des jeans ou de jupes fluides, décorées de motifs fleuris. Nostalgique, Pauline B. remet au goût du jour la maille moelleuse, façon " tricotée main ", de l'époque baba cool, déclinée en mélanges lambswool/mérinos ou coton/laine. Elle se marie admirablement avec les matières les plus tendance de la saison : le tweed, la gabardine de laine ou le velours mille-raies. Les silhouettes phares de l'hiver ? Une nouvelle veste zippée en velours ou en nylon porté sur une jupe évasée et des collants en laine, le manteau Cottage, accompagné d'une écharpe joliment nouée ou encore des blazers courts, associés à un pantalon baggy ou un mini-kilt. L'autre point fort ? Le retour du total look blanc. Enfilez un pantalon en laine, un gilet zippé ou un pull torsadé et une veste architecturée en gabardine pour un petit shopping en ville. Très Courrèges et très chic. Chez Donaldson on reste fidèle à Mickey Mouse. Cet hiver, la petite souris se faufile dans les campus britanniques et se replonge dans l'ambiance londonienne des golden sixties. La chemise joue les stars. Qu'elle soit blanche ou rayée, à boutonnière afin d'y glisser une cravate, à col polo pour un porter casual ou bien plus classique, chaque chemise se distingue par son originalité. Pour l'accompagner, une multitude de pulls ou de sweats colorés arborent Mickey dans de nouvelles mises en scène. On choisira aussi une jupe kilt à dominante rouge ou un jeans, afin d'évoquer tantôt le romantisme classique, tantôt la fantaisie juvénile. Barbara Witkowska