LE COACHING LE PLUS NOUVEAU

C'est le buzz sportif du moment, et au vu de la promesse, on comprend pourquoi : une séance de 20 minutes d'électrostimulation musculaire (EMS) équivaudrait à minimum 2 heures de fitness en salle. De quoi mettre au tapis l'excuse de l'agenda surchargé. " C'est facile, rapide, complet, parfait pour se remettre au sport ou se maintenir en forme, précise Jonathan Vansteene, détenteur d'une double licence universitaire en éducation physique, coach et consultant chez Bodytec Studio, un des premiers centres d'EMS à s'être installés à Bruxelles. Par contre, ce n'est pas la solution miracle pour quelqu'un qui voudrait se préparer à un marathon. Les articulations ne sont pas sollicitées, les genoux pas renforcés, etc. " Ça tombe bien, je ne compte pas me lancer dans une carrière de coureuse de fond. En revanche, l'idée de voir rapidement des résultats, après deux ou trois sessions déjà, renforce ma motivation. Concrètement, j'enfile par-dessus cycliste et tee-shirt un gilet et une ceinture à électrodes, reliés à une borne envoyant des impulsions dans toutes les chaînes musculaires. D'emblée, je comprends l'utilité d'un accompagnement, même si certains centres se contentent de définir un programme introduit dans la machine, qui dicte seule les enchaînements : non seulement Jonathan a fixé avec moi les objectifs, mais il me pousse à sortir de ma zone de confort et surtout corrige mes (nombreux) défauts posturaux. Au fil des séances, à raison de deux par semaine, l'intensité du courant est augmentée. De fait, la combinaison des stimuli électriques et de squats, fentes, tractions, jumping jacks, va rapidement m'apporter des résultats : après deux fois 20 minutes seulement, mon mal de dos a disparu. Encourageant ! Les courbatu...

C'est le buzz sportif du moment, et au vu de la promesse, on comprend pourquoi : une séance de 20 minutes d'électrostimulation musculaire (EMS) équivaudrait à minimum 2 heures de fitness en salle. De quoi mettre au tapis l'excuse de l'agenda surchargé. " C'est facile, rapide, complet, parfait pour se remettre au sport ou se maintenir en forme, précise Jonathan Vansteene, détenteur d'une double licence universitaire en éducation physique, coach et consultant chez Bodytec Studio, un des premiers centres d'EMS à s'être installés à Bruxelles. Par contre, ce n'est pas la solution miracle pour quelqu'un qui voudrait se préparer à un marathon. Les articulations ne sont pas sollicitées, les genoux pas renforcés, etc. " Ça tombe bien, je ne compte pas me lancer dans une carrière de coureuse de fond. En revanche, l'idée de voir rapidement des résultats, après deux ou trois sessions déjà, renforce ma motivation. Concrètement, j'enfile par-dessus cycliste et tee-shirt un gilet et une ceinture à électrodes, reliés à une borne envoyant des impulsions dans toutes les chaînes musculaires. D'emblée, je comprends l'utilité d'un accompagnement, même si certains centres se contentent de définir un programme introduit dans la machine, qui dicte seule les enchaînements : non seulement Jonathan a fixé avec moi les objectifs, mais il me pousse à sortir de ma zone de confort et surtout corrige mes (nombreux) défauts posturaux. Au fil des séances, à raison de deux par semaine, l'intensité du courant est augmentée. De fait, la combinaison des stimuli électriques et de squats, fentes, tractions, jumping jacks, va rapidement m'apporter des résultats : après deux fois 20 minutes seulement, mon mal de dos a disparu. Encourageant ! Les courbatures, elles aussi, sont une preuve de l'efficacité de la méthode. Et surtout, après un mois de sessions bihebdomadaires, le but est atteint : abdos, biceps et adducteurs plus fermes, plaisir de bouger retrouvé... et envie de continuer. D.K. Bodytec Studio, 1375 et 496F, chaussée de Waterloo, à 1180 et 1050 Bruxelles. www.bodytecstudio.beXBody Studio by Jak, 9, place communale, à 1380 Lasne. www.xbodystudio.be Ouverture prochaine à Wavre. Bodytraining studio, 64, avenue de Stalingrad, à 1000 Bruxelles ; 7, place Georges Brugmann, à 1050 Bruxelles ; 122, rue Longue, à 1150 Bruxelles ; 12, chaussée de Bruxelles, à 1780 Wemmel.Le slogan de Villa Vibe, nouveau club situé à Waterloo : " Different generations, same club. " Et je confirme ! Dès l'instant où je débarque pour ma première séance de coaching avec Alfiero, mon fils de 4 ans est pris en charge en toute convivialité. Ce sera self defense pour lui - il y a aussi une halte-garderie super équipée pour les bébés - et séance test pour moi, avec questionnaire sur mon mode de vie (alimentation...) et exercices pour évaluer mon niveau. Je suis du genre sportive mais lorsqu'on me demande de courir 2 km sur tapis roulant, je vois des étoiles ! Sur la base de mon objectif - retrouver endurance et tonicité musculaire -, mon coach me crée un programme sur mesure qui s'étalera sur huit semaines, avant réévaluation. Et il reste à mes côtés tout au long des exercices. A la deuxième séance, je me sens déjà plus à l'aise avec les engins et mon fils en redemande... " Le mental est bon ", m'encourage mon entraîneur, vantant la qualité de mon gainage. Ça motive, surtout quand il nous annonce qu'on va enchaîner des séries de squads - des flexions en langage initié. Mes quadriceps s'en souviendront et mon personal trainer, toujours à l'écoute, réadaptera le cours suivant pour que je m'étire davantage. Ici, on est loin des salles où quelques Mister Gonflette et Lara Croft en puissance font le show ; chacun a ses défauts, ses qualités et on se sent vite chez soi... La touche super pro en plus. F.BY. Villa Vibe, 14, chaussée de Bruxelles, à 1410 Waterloo. Villavibe.beS'inscrire dans un club de sport - aussi chic soit-il - c'est bien. Y aller pour de vrai et pas juste pour se faire masser, c'est mieux. Histoire de motiver ses membres, qui n'ont pourtant que l'embarras du choix - mais n'est-ce pas justement là le problème ? - entre les quelque 130 cours collectifs proposés, les sept courts de tennis, la piscine et les zones dédiées aux machines high-tech, l'Aspria Brussels Royal La Rasante a trouvé l'argument qui fait mouche : faire du sport, de manière adaptée, bien dosée, vous ferait... rajeunir ! On sait aujourd'hui qu'en matière de vieillissement, il n'y a pas que les gènes qui comptent. Le comportement face à la vie, à ses excès surtout, peut vous mettre facilement quelques années dans la vue. Un mécanisme que l'on peut inverser en corrigeant ses mauvaises habitudes. Avant de se lancer dans l'aventure, un bilan s'impose : le premier rendez-vous avec l'un des coachs du service AspriaPro dure une heure et demie et comporte une batterie de tests allant du calcul de la masse corporelle à une mesure - indicative, il ne s'agit en rien d'un examen médical... - de la tension artérielle, du taux de cholestérol et de l'indice de glycémie, entre autres... Les résultats obtenus, conjugués à ceux d'un Q&A sur le mode de vie, l'état de santé général et les antécédents, permettent de calculer l'âge dit " biologique ", que l'on cherche justement à abaisser par la pratique d'une activité physique régulière. En ce qui me concerne, le verdict est plutôt rassurant : j'ai déjà quatre ans de moins que ce qu'affiche ma carte d'identité. Pas facile donc d'imaginer faire encore descendre des masses le curseur. Il est donc décidé de se focaliser sur l'un des paramètres les moins flatteurs de mon bilan - un manque de tonus musculaire - sans surcharger la barque. Une séance de Pilates conjuguée à au moins un circuit-endurance sur machines Milon, suivi de quelques brasses de décrassage en piscine chaque semaine fera l'affaire jusqu'au prochain bilan, prévu fin juin. I.W. Aspria Brussels Royal La Rasante, 56, rue Sombre, à 1200 Bruxelles. www.aspria.comAntenne bruxelloise d'un concept parisien, L'Usine porte bien mal son nom tant l'accueil, le cadre et les services offerts s'avèrent à la fois confortables et soigneusement étudiés pour combler ses usagers - et leur permettre de progresser car, au contraire d'autres salles classées " haut de gamme ", le club refuse de sacrifier la performance au profit d'un luxueux département Wellness. Point de piscine dont les citadins pressés du quartier Louise n'ont pas le temps de profiter ici, mais des machines dernier cri et une lumineuse arena, où se déroule un large panel de séances collectives. En solo, chaque nouveau membre peut élaborer un programme privé avec un coach professionnel qui, après examen préliminaire, élaborera une routine spécifique : de quoi faire transpirer (que dis-je, resculpter) le sportif de salon, très heureux de pouvoir conclure la séance par un tour au sauna/hammam après une bonne douche gracieusement sponsorisée par Clarins. Plafonnées à 2000, les inscriptions assurent des conditions d'entraînement optimales, pour satisfaire les acharnés comme les novices, qui se sentent à la fois autonomes et bien encadrés. Verdict après un mois d'essai : oui, ça marche, et ça fait un bien fou. M.N. L'Usine, 56, avenue de la Toison d'Or, à 1000 Bruxelles. www.usineopera.comAvec ses personal trainers, une salle de sport privée et une autre accessible au public, le Martin'Spa offre une nouvelle approche du fitness. Cinq entraîneurs, ayant chacun leur spécificité, sont là pour nous suivre - de manière générale le choix de ceux-ci se fait par le bouche-à-oreille. Cinq manières de travailler différentes donc, mais avec un objectif commun, celui de nous faire progresser, tout en respectant nos limites. Petit à petit, on prend davantage conscience de notre corps, en exécutant des mouvements les yeux fermés pour ressentir chaque muscle et trouver l'équilibre, par exemple. On apprend également à se préserver des mauvaises postures. Puisqu'une pièce est réservée à ces séances personnalisées, on se sent vraiment à l'aise. Et par de " simples " enchaînements, on comprend progressivement quels muscles sont sollicités à chaque geste, ce qui permet de très vite s'améliorer et voir des résultats. L'entraîneur nous invite aussi à donner régulièrement notre feed-back, histoire de s'adapter à nos besoins, de nous proposer des exercices qui nous bottent et d'identifier nos difficultés. Il note ce ressenti au fil des jours afin de voir, ensemble, la progression accomplie. Les petits plus : l'écoute, la gentillesse et la bonne humeur des professionnels, qui font de chaque séance un véritable moment bien-être. C.O. Martin'Spa, 87, avenue du Lac, à 1332 Genval. www.martinshotels.comCOORDINATION : ISABELLE WILLOT