Alors que la tendance est plus que jamais à la reformulation de best-sellers ayant fait leurs preuves, une nouvelle gamme de soins est pourtant en train de voir le jour. Surfant sur le succès des blurs et autres perfecteurs de teint qui appartiennent à la famille des maquillages, ces crèmes et sérums hybrides s'engagent à la fois à agir en profondeur sur les signes du temps ou les défauts de la peau, mais aussi à la transformer visiblement dès la première application. Avant de se lancer dans l'exploration d'un territoire somme toute assez frontalier de celui des BB et CC creams, qui promettaient elles aussi un effet Photoshop immédiat et une amélioration à long terme de la qualité de la peau sans qu'il soit question d'action anti-âge à proprement parler, plusieurs études d'envergure ont été menées auprès des femmes du monde entier afin de cerner ce qu'elles attendent aujourd'hui d'un produit censé préserver leur capital jeunesse.
...

Alors que la tendance est plus que jamais à la reformulation de best-sellers ayant fait leurs preuves, une nouvelle gamme de soins est pourtant en train de voir le jour. Surfant sur le succès des blurs et autres perfecteurs de teint qui appartiennent à la famille des maquillages, ces crèmes et sérums hybrides s'engagent à la fois à agir en profondeur sur les signes du temps ou les défauts de la peau, mais aussi à la transformer visiblement dès la première application. Avant de se lancer dans l'exploration d'un territoire somme toute assez frontalier de celui des BB et CC creams, qui promettaient elles aussi un effet Photoshop immédiat et une amélioration à long terme de la qualité de la peau sans qu'il soit question d'action anti-âge à proprement parler, plusieurs études d'envergure ont été menées auprès des femmes du monde entier afin de cerner ce qu'elles attendent aujourd'hui d'un produit censé préserver leur capital jeunesse. Ainsi, pour les quelque 800 personnes âgées de 20 à 70 ans interrogées par les laboratoires Dior, 75 % de la beauté et de la jeunesse du visage dépendraient avant tout de la qualité de la peau et de l'uniformité du teint. " Quels que soient leur âge et leur carnation, les femmes veulent avant tout une peau lumineuse, uniforme, sans tache ni dyschromie, douce, avec un grain de peau affiné et des pores serrés, détaille Edouard Mauvais-Jarvis, directeur de la communication scientifique de la maison française. En d'autres termes, une peau parfaite, même au naturel, qui reflète leur jeunesse et leur vitalité. " Un job confié jusqu'ici à des soins ciblés tour à tour anti-âge, antitaches ou affinant-lissant qu'il convenait de superposer selon le principe du " mille-feuille ", mais dont les bienfaits ne se faisaient sentir qu'au bout de plusieurs semaines d'utilisation régulière. Même constat du côté des chercheurs des laboratoires Lancôme qui se sont penchés sur les profils cutanés et pigmentaires de 10 000 femmes issues de 19 pays. " Elles rêvent toutes d'une teinte de peau idéale et équilibrée ", note Véronique Delvigne, directrice scientifique de la marque à la rose. Et si elles se disent prêtes à s'attaquer au fond du problème sur la durée - les rougeurs pour les peaux claires, le teint gris pour les peaux mates et les marques sombres pour les peaux foncées -, elles veulent aussi que ces défauts coloriels soient corrigés instantanément grâce à des agents optiques de plus en plus sophistiqués. " En réalité, la peau donne l'illusion d'être homogène, explique Edouard Mauvais-Jarvis. Elle est constituée d'une multitude de petits points colorés répartis dans ses différentes couches : ils sont plus bruns dans la couche de l'épiderme profond où se trouvent les mélanosomes et plus rouges dans le derme, siège des cellules sanguines. Si la couleur de la peau n'est pas hétérogène, c'est grâce aux propriétés optiques de l'épiderme. " Sa couche supérieure composée de fines cellules aplaties va filtrer la lumière alors que les cellules cuboïdes et gorgées d'eau que l'on trouve à l'intérieur ont un pouvoir de diffusion intense à 360 degrés. " C'est cette structure particulière qui permet à l'épiderme de réorganiser le parcours de la lumière, précise Edouard Mauvais-Jarvis. Mais lorsque l'on vieillit, ces cellules font de moins en moins bien leur travail. Et l'on voit apparaître en prime des imperfections liées à l'âge comme les rides ou les taches pigmentaires qui viennent aussi perturber la trajectoire optimale de la lumière. " En complément des actifs anti-âge propres à la gamme Capture, les laboratoires Dior ont donc mis au point un complexe de poudres biomimétiques minérales - des plaquettes de mica et des sphères de silice creuses - capable de reproduire les propriétés optiques de l'épiderme. Baptisé Dreamskin, ce soin universel s'applique en top coat d'une routine traditionnelle sérum, crème et contour des yeux avant de passer ou non au maquillage. Un film optique vient alors se déposer en surface telle une seconde peau alors que les actifs, eux, pénètrent plus profondément pour favoriser l'auto-régénération des cellules. Autre produit hybride lancé l'année dernière déjà par Lancôme, DreamTone promet également une correction des imperfections de la peau grâce à des familles d'actifs ciblant les problèmes propres à trois types de carnation. Mais en parallèle de ce travail en profondeur, la formule contient des agents optiques sophistiqués adaptés au profil pigmentaire pour sublimer la peau et révéler un joli teint immédiatement. " Ces textures non teintantes ont un toucher aqueux et rafraîchissant, détaille Véronique Delvigne. Elles fondent et se transforment en voile de soie comme si elles infusaient la peau d'un éclat unique, tout en transparence. Ce produit peut s'utiliser matin et soir, en complément du sérum Advanced Génifique par exemple. Et si la peau réclame davantage de bien-être, il est toujours possible d'appliquer une crème par-dessus. " Chez Guerlain aussi, le nouveau sérum de la ligne Abeille Royale s'appuie sur un cocktail éclaircissant de différents miels et de gelée royale qui montre des effets sensibles sur l'homogénéité du teint au bout de deux mois d'utilisation. Mais sa formule enrichie en poudres affinantes et lissantes réduit immédiatement la taille des pores de 12 % grâce à l'action combinée d'une poudre équilibrante qui, en absorbant l'excès de sébum, contribue au resserrement des pores et d'une poudre dite soft-focus, qui floute leur apparence et assure un fini de peau très doux. Un produit venant lui aussi parfaire une routine complexe qui, dans le cas de Guerlain, commence par l'application d'une lotion préparatrice et d'un soin lifteur yeux, suivis par un ou plusieurs sérums avant de terminer par une crème correction ride ou lift intense. A l'inverse, des marques plus accessibles ont fait le choix de simplifier le quotidien des femmes en ajoutant directement un effet blur dans une crème de soins " globale " qui se suffit à elle-même. " Ce que les femmes attendent vraiment de leur anti-âge, c'est d'y retrouver le meilleur des actifs à long terme tout en rêvant secrètement d'une transformation immédiate de leur peau, justifie-t-on chez Garnier. C'est pourquoi nous avons mis au point une formule auto-ajustable qui convient à tous les types de carnation et qui se métamorphose au contact de la peau en libérant un concentré d'éclat qui corrige immédiatement les signes de l'âge. " En pratique, des micro-capsules blanches, invisibles dans la crème, vont peu à peu libérer tout le pouvoir des micro-pigments encapsulés et parfaitement dosés pour créer une teinte universelle. Ce soin de jour, qui contient en prime des actifs anti-âge et un SPF 20 qui protègera la peau des méfaits du soleil, existe également en version contour des yeux, afin de cibler au plus près les cernes et les ridules. Chez L'Oréal Paris, on n'hésite pas à parler de " révolution anti-âge instantanée " à propos de la nouvelle crème Revitalift Magic Blur. " Les effets immédiats des agents floutants - typiquement des élastomères de silicones et des poudres aux propriétés optiques capables de diffuser la lumière - sont classiquement obtenus avec des formules dites anhydres, explique Elisabeth Bouhadana, directrice de la communication scientifique du géant français de la cosmétique. A l'inverse, les actifs anti-âge que nous avons sélectionnés pour leur efficacité à long terme sont plutôt solubles dans l'eau, d'où la complexité de mettre au point une formule qui allie cette double performance. " D'ailleurs, pour celles qui souhaitent un effet plus blur que blur, la marque propose un " après-soin " lissant dont la texture plus enveloppante est capable de combler les petits sillons de la peau et d'atténuer les rides plus visibles. La marque Estée Lauder a pour sa part choisi de capitaliser sur les bienfaits des actifs de son soin global anti-âge star, tout en lui adjoignant les atouts d'un correcteur de teint, en lançant une version CC Cream de Revitalizing Supreme. Sa formule qui contient un SPF 10 encapsule des pigments de couleur qui se révèlent au contact de la peau. Ces pigments universels s'adaptent à tout type de peau, donnant à chaque carnation un hâle subtil tout en lissant et unifiant le teint. Le retour de la super crème teintée, en quelque sorte. Mais qui, en plus de nous rendre jolie, nous veut du bien. PAR ISABELLE WILLOT