Carnet d'adresses en page 96.
...

Carnet d'adresses en page 96.E lle est le symbole du bien-être chez soi. Chaleureuse, tenace, apaisante et réconfortante, la bougie parfumée est le produit phare des parfums d'ambiance. Elle ne brûle pas seulement pour les grandes occasions, mais tous les soirs. Les puristes adopteront une seule fragrance qui personnalisera leur intérieur. On peut aussi " zapper ", en suivant les saisons, par exemple : parfums plus lourds et plus épicés pour l'hiver, senteurs fraîches, fruitées ou fleuries pour le printemps et l'été. Le choix est vaste. Les bougies Diptyque s'arrachent aujourd'hui de par le monde. Tout a commencé il y a plus de quarante ans. Desmond Knox-Leet, artiste peintre (aujourd'hui décédé), Yves Coueslant, décorateur, et Christiane Gautrot, architecte et graphiste, créent, en 1961, à Paris, un ravissant écrin pour leurs créations de tissus et de papiers peints. Deux ans plus tard, ils ont l'idée de lancer leur première bougie parfumée, " comme une expression de certaines émotions ressenties au cours de leurs nombreux voyages ". Aujourd'hui, la collection réunit une cinquantaine de fragrances, toutes inspirées de la nature et de souvenirs de voyages, conçues dans un esprit de totale liberté, en dehors des modes et des tendances. Faut-il s'étonner que les " people " les plus en vue (Madonna, Karl Lagerfeld, Catherine Deneuve, Elton John, Isabelle Adjani...) ne jurent que par elles ? On a le choix entre fragrances florales (gardénia, tubéreuse, iris, jasmin, etc.), boisées (opopanax, bois ciré, cèdre, santal), épicées (cannelle, safran, miel, giroflier) fruitées (coing, figuier, oranger et baies) et herbacées (basilic, lierre, mousse, foin coupé). Les best-sellers ? Baies, Figuier et Tubéreuse. La petite-dernière ? Essence of John Galliano, fruit d'une collaboration exceptionnelle entre le créateur de mode, l'un des plus fidèles clients, et Diptyque. La fragrance (un mélange de cuir de Russie, d'huile de bouleau, d'armoise, de sauge, d'herbes sèches et d'iris) reflète le " paysage intérieur " de Galliano, toutes les saveurs de ses voyages passés, réels ou imaginaires. C'est chaud, dense, profond et mystérieux. Issu du monde de la décoration et de la mode, Gilles de Wavrin navigue entre Paris et Bruxelles. Il y a huit ans, il s'est lancé dans la création de bougies parfumées. Pourquoi ? Parce qu'il était " un gros consommateur de bougies et avait envie d'avoir les siennes ". Aujourd'hui, sa collection réunit vingt-sept parfums, composés principalement autour du thé et du café. En se baladant à droite et à gauche, Gilles de Wavrin capte les odeurs, les emmagasine dans son " portefeuille de notes " et imagine les versions définitives, laissant la réalisation aux spécialistes. Le thé s'est imposé assez naturellement comme une bonne base, car il se marie facilement avec de multiples notes sophistiquées. Parmi les douze variétés, Thé Vanille Bourbon et Thé Orange se hissent au sommet des hit-parades. Le café, plus récent, plus innovant et plus original, répand son arôme dans Café Mousson, un café indien agrémenté de cardamome. Lait de Figue, un figuier très fruitier et un méli-mélo classique de Fleurs Blanches sont aussi très plébiscités. Pour les fêtes de fin d'année, il y a trois nouveautés. Pétale de thé associe l'arôme du thé noir à la violette. Le Thé de l'Isba sent bon le Lapsang Souchong, thé fumé plein de caractère, tandis que Palace mêle dans ses volutes la tubéreuse et le bois d'oud, autrement dit une note capiteuse très féminine et une note capiteuse très masculine. Charnel. Un peu baroques et un brin désuètes avec leur verre à liséré doré, les bougies d'Annick Goutal sont signées du monogramme A et G. Les deux best-sellers, Noël et Eau d'Hadrien, s'enrichissent de six nouvelles fragrances, joliment colorées. Pour l'hiver, on aimera La Boîte à Epices (laurier, cardamome, gingembre, cannelle...), Corsé (qui interprète les sous-bois du maquis Corse) et Ambre (marié à la vanille, au patchouli et au musc). Le registre plus printanier réunit Muguet, Fleur de Gardénia et Eau du Sud, empreinte des parfums du sud de la France. Dans son verre tulipe d'un bleu cobalt, la bougie parfumée de Guerlain est un superbe objet de décoration et d'atmosphère qui s'inscrit dans tous les décors. Au choix, Bois des Indes, Fleurs de Pivoine, Fougère ou Le Temps des Lilas déroulent leurs volutes délicates pendant de longues heures. Adopter un total look en mariant son parfum préféré et l'ambiance de la maison ? Pourquoi pas ? Lolita Lempicka propose une bougie parfumée à la fleur de réglisse, copie conforme de sa fragrance féminine. Les deux s'habillent de mauve délicat et s'entourent de lierre doré. Telle une fée, la bougie Gloria de Cacharel unit la femme aux lieux qu'elle habite. Le soir, on se love dans les notes enveloppantes de cardamome, de cumin, de safran, de santal, de cèdre et de bois de oud. Comme des Garçons 2, la nouvelle fragrance de la marque de prêt-à-porter éponyme, et la bougie parfumée, brûlent du même feu : encens, ambre et patchouli... 100 % mystique. Olivia Giacobetti enrichit la très belle collection de bougies de Iunx, avec deux nouvelles créations, présentées dans un verre laqué noir frappé d'une lettrine couleur bronze. Houx est un feu de Noël au parfum d'épines chaudes, de feuilles et de baies de houx. Dans Mendiants, on retrouve la très gourmande panoplie des fruits secs qu'on grignote pendant les longues soirées d'hiver : raisins de Malaga, raisins blonds, figues, dattes, amandes, noix, pruneaux, noisettes et abricots parfumés aux épices. Laura Mercier, maquilleuse professionnelle et créatrice d'une nouvelle ligne de cosmétiques et de maquillages à son nom, nous régale avec trois bougies d'intérieur. Tarte au Citron met l'eau à la bouche avec des effluves de citron, d'orange, de gingembre, de meringue, de sucre roux et de sucre blanc. D'Orange brûlée s'échappent des notes fruitées (orange, pêche, citron et pomme), réchauffées par des accords languissants d'Orient (patchouli, vanille et musc). Bouquet de Pivoine, enfin, nous charme avec un inattendu et merveilleux souffle de printemps ! Barbara Witkowska