" Il y a deux grandes spécialités dans l'industrie du design en Belgique : le mobilier de jardin - je n'ai jamais compris pourquoi - et le luminaire, pour lequel il existe des raisons historiques ", nous dit Marie Pok, directrice du CID (Centre d'Innovation et de Design), où se déroule From Belgium with light. Cette nouvelle expo au Grand-Hornu s'ouvre donc sur un retour aux sources de la discipline chez nous, dans l'après-guerre, quand le développement d'industries liées à la métallu...

" Il y a deux grandes spécialités dans l'industrie du design en Belgique : le mobilier de jardin - je n'ai jamais compris pourquoi - et le luminaire, pour lequel il existe des raisons historiques ", nous dit Marie Pok, directrice du CID (Centre d'Innovation et de Design), où se déroule From Belgium with light. Cette nouvelle expo au Grand-Hornu s'ouvre donc sur un retour aux sources de la discipline chez nous, dans l'après-guerre, quand le développement d'industries liées à la métallurgie permit à certains précurseurs de voir le jour quelques décennies plus tard, dont Modular Lighting Instruments (1980), Wever & Ducré (1985) et Delta Light (1989), tous trois situés dans la région de Courtrai. " Ces entreprises, qui ont porté la conception de luminaires belges, restent encore aujourd'hui des leaders du marché, et cela se constate dans les principales foires internationales, comme Euroluce à Milan, où leurs stands figurent immanquablement parmi les plus beaux. Elles ont installé la réputation de la Belgique comme l'un des pays pionniers du secteur, du moins auprès des professionnels. " Car du côté du grand public, on ignore souvent tout de ce savoir-faire que le monde nous envie, et c'est assurément l'un des mérites de cette installation hennuyère : la volonté de réparer cette injustice, en braquant les projecteurs sur un travail remarquable, qu'il serait dommage d'oublier au nom de notre proverbiale modestie. D'où l'envie de l'institution et du curateur, Benjamin Stoz, passée l'introduction, de célébrer nos créateurs contemporains. " Notre mission ne vise pas le design historique, rappelle la directrice, mais c'était important d'ancrer l'expo dans son contexte, avant d'en consacrer la plus grande partie aux évolutions récentes du phénomène. Au cours des dix dernières années, pas mal de designers bien connus du paysage belge ont multiplié les créations vraiment originales, éditées par des marques renommées. " Et à voir les lampes, appliques et suspensions signées Nathalie Dewez, Alain Gilles, Jean-François D'Or ou Maarten De Ceulaer, ainsi que celles de jeunes talents comme Levi Sarha, Quentin de Coster ou Frederik Delbart, tant de maîtrise technique et d'inventivité mises bout à bout, soudain tout s'éclaire, et l'on réalise qu'il y a effectivement de quoi être fier.