Pour aborder l'hiver 03-04 avec un nouvel éclat, voici trois nouveautés griffées Chanel avec, au programme, encore plus de naturel, plus de confort et plus d'intimité avec la peau. " Les textures s'inspirent de l'industrie du textile, des latex élastiques et des stretchs invisibles, explique Dominique Moncourtois qui dirige, avec sa complice Heidi Moravetz, la création des maquillages de la marque. Elles ont été conçues pour jouer l'osmose absolue. Révéler la beauté en la sublimant sans chercher à couvrir pour mieux cacher. " Pour commencer, on fonce sur l'embellisseur. La Base Lumière ressemble à un gel blanc, légèrement opalescent, subtilement bleuté, pour mieux dissimuler les rougeurs et les petites imperfections. Non grasse et très fraîche, elle s'applique en un tour de main, comme une crème. Ensuite, pour une mine fraîche et un effet naturel, offrez-vous le plaisir d'une texture ultralégère, à peine couvrante. Le Voile Universel est un fluide teinté (une émulsion eau dans silicone) qui contient peu de pigments. Très hydratant, bourré de vitamines, il convient à toutes les peaux. Quatre teintes allant de rose clair à hâlé naturel. Le Teint Compact Crème Universel est, à première vue, plus couvrant et plus épais. Or, par simple frottement de surface, il se transforme en fluide velouté et fondant. Son secret ? La présence dans la texture d'un pourcentage élevé (38 %) d'eau. D'où une merveilleuse sensation de fraîcheur et de légèreté. Les ingrédients " miracle " (pigments photoréflecteurs, filtres UV, glycérine et vitamines E, B5 et F) assurent protection, confort, matité et longue tenue. Dix teintes, allant de la nuance Limpide, à la nuance Doré.
...

Pour aborder l'hiver 03-04 avec un nouvel éclat, voici trois nouveautés griffées Chanel avec, au programme, encore plus de naturel, plus de confort et plus d'intimité avec la peau. " Les textures s'inspirent de l'industrie du textile, des latex élastiques et des stretchs invisibles, explique Dominique Moncourtois qui dirige, avec sa complice Heidi Moravetz, la création des maquillages de la marque. Elles ont été conçues pour jouer l'osmose absolue. Révéler la beauté en la sublimant sans chercher à couvrir pour mieux cacher. " Pour commencer, on fonce sur l'embellisseur. La Base Lumière ressemble à un gel blanc, légèrement opalescent, subtilement bleuté, pour mieux dissimuler les rougeurs et les petites imperfections. Non grasse et très fraîche, elle s'applique en un tour de main, comme une crème. Ensuite, pour une mine fraîche et un effet naturel, offrez-vous le plaisir d'une texture ultralégère, à peine couvrante. Le Voile Universel est un fluide teinté (une émulsion eau dans silicone) qui contient peu de pigments. Très hydratant, bourré de vitamines, il convient à toutes les peaux. Quatre teintes allant de rose clair à hâlé naturel. Le Teint Compact Crème Universel est, à première vue, plus couvrant et plus épais. Or, par simple frottement de surface, il se transforme en fluide velouté et fondant. Son secret ? La présence dans la texture d'un pourcentage élevé (38 %) d'eau. D'où une merveilleuse sensation de fraîcheur et de légèreté. Les ingrédients " miracle " (pigments photoréflecteurs, filtres UV, glycérine et vitamines E, B5 et F) assurent protection, confort, matité et longue tenue. Dix teintes, allant de la nuance Limpide, à la nuance Doré. Il y a quelques mois, Dior a mis au point la gamme de fonds de teint Diorskin. Leur texture est étonnante. Moelleuse et comme élastique, elle a une relation fusionnelle avec la peau et l'anime d'un éclat incomparable. Aujourd'hui, il y a un plus. Les textures sont pareilles, mais les formules s'approchent davantage des soins, car leur pouvoir d'hydratation a été renforcé. Eclat Satin, une émulsion, glisse tout seul et se travaille très facilement. Une petite quantité suffit pour afficher une bonne mine, rayonnante et naturelle. On peut aussi augmenter légèrement la dose, pour camoufler les éventuelles petites " misères ". Le résultat est plus couvrant, mais on n'a pas l'air " plâtrée ". La nouveauté ? Le complexe Hydra-Diffuse, composé d'Aqualizer-NMF et de D-Panthénol. La peau est bien hydratée, souple, " confortable " et ne tire pas. On a ajouté aussi de l'huile de germe de blé, idéale pour protéger et nourrir les peaux sèches. En prime, des pigments lumineux jouent les illusionnistes et rehaussent le teint d'un halo frais et lumineux. Diorskin Eclat Doux, pour sa part, ravira les adeptes des fonds de teint compacts, qui préfèrent un résultat plus mat et plus velouté. On l'applique rapidement à l'éponge. Les retouches, au cours de la journée, sont faciles à réaliser. La formule est essentiellement composée d'un trio de vitamines (A, E et F) et le bénéfice hydratation est irréprochable. Il y a aussi des filtres (SPF 20). Ces deux nouvelles versions sont disponibles en six teintes. On peaufine le résultat avec de la poudre, libre ou compacte. Les poudres Dior, championnes de la douceur et du confort, sont de grands classiques. Leur formule n'a pas été modifiée. Ce qui change, en revanche, ce sont les boîtiers, plus glamoureux et plus sensuels, ils adoptent le même look que tous les produits de maquillage de la marque. Prêt-à-porter de Peau de Nina Ricci ne maquille pas la peau, mais l'habille ! En touchant le nouveau fond de teint Teint Effet Galbé, on a la sensation de palper une étoffe précieuse et soyeuse. Derrière le plaisir des sens, il y a toute une panoplie de bénéfices qui font de ce fond de teint un vrai soin antiâge. Les principes actifs, inédits, explorent les vertus du lin. L'huile de lin est riche en acides gras essentiels (dont les Omega 3) et en phyto-estrogènes. Elle est donc tout indiquée pour hydrater et raffermir la peau. Le sucre de lin, lui, est apaisant et antistress et renforce les défenses de la peau. D'autres actifs (des polyphénols extraits de l'olive et manganèse, le ginkgo biloba) dynamisent la microcirculation et apportent un coup d'oxygène. Chez Helena Rubinstein, les nouveaux pigments agissent en toute discrétion. On ne les voit pas, on ne les sent pas, et pourtant ils sont bien là pour assurer au teint un aspect plus que parfait. L'astuce ? " Dans un fond de teint classique, l'£il voit les pigments en direct, souligne Pascale Bernard du laboratoire maquillage Helena Rubinstein. Nos pigments Color Clone ont reçu un double enrobage. Le premier est transparent. L'£il voit le pigment à travers une couche de silice. Un sel minéral constitue le deuxième enrobage et permet une meilleure dispersion du pigment dans l'huile, améliorant ainsi l'homogénéité de la formule. Le teint est parfaitement unifié. " Il y a aussi les pigments Skin Affinity. Ceux-ci sont enrobés d'acides aminés qui ressemblent comme deux gouttes d'eau à ceux qui sont contenus dans l'épiderme. Par un effet de " magnétisation ", la couleur est comme ancrée à la peau et tient parfaitement toute la journée. La texture a également été retravaillée et améliorée. Elle est plus " sensorielle " et plus sensuelle grâce aux trois différentes huiles de silicone. Fines et douces, elles sont volatiles et s'évaporent progressivement. Il reste un voile de couleur, souple et confortable, qui fusionne instantanément avec la peau. Six teintes dont quatre moyennes et deux foncées. La formule Rénergie Lift de Lancôme réunit la technologie Micro-Lift qui retend la peau et repasse les rides, sans figer les traits et le complexe Stimuline-E, composé de maïs, de caféine et de lierre, qui veille à préserver ou à améliorer la fermeté à plus long terme. Le pigment Freshcolor, de couleur caramel rayonnante, remplace le pigment noir qu'on utilise d'habitude. Du coup, les teintes gagnent en pureté et en fraîcheur. L'idéal est de combiner le fond de teint (cinq teintes) avec les produits de soin. Chez Lancaster, des ingrédients inédits foisonnent. La formule du fond de teint Satin Comfort Foundation SPF 10 intègre une alliance de trois pierres semi-précieuses. Opale, turquoise et perle, très finement broyées, réfléchissent la lumière sur la peau d'une façon étonnante. Pour soigner, nourrir et hydrater la peau, on a ajouté deux huiles méditerranéennes (extraites de noyaux d'abicots et d'olive), du sodium et des minéraux marins. Dernier plus ? Une bonne protection contre les UV, avec un filtre SPF 10. Six teintes. Que recherchent les peaux normales à mixtes, celles qui brillent facilement sur la zone médiane ? Avant tout, un effet buvard antisébum, une application aisée et une bonne tenue qui ne vire pas au bout de quelques heures. Sans oublier une texture moelleuse et sensuelle, revendiquée aujourd'hui par toutes les femmes ainsi qu'un effet maquillage naturel et subtil. Le nouveau Ideal Matte Refinishing MakeUp SPF 89 d'Estée Lauder réunit tous ces atouts grâce à de nouvelles matières premières et de nouvelles technologies. " En mettant au point des pigments transparents, des bases cristallines et de nouveaux systèmes optiques, nous avons réussi à utiliser la lumière, plutôt que le camouflage, pour dissimuler les imperfections et unifier le teint, note Anne Carullo, senior vice-président innovation produits de la marque. Résultat : sous ce fond de teint idéal, la peau continue à ressembler à la peau. " Les nouveaux pigments adhèrent mieux que ceux des générations précédentes. Par conséquent, la fusion du fond de teint avec la peau est nettement meilleure. Des poudres sphériques ultrafines s'adaptent à la lumière, soit en l'estompant, soit en la diffusant. Le teint paraît doux et lisse. Il n'est jamais terne. La texture est formulée avec une nouvelle technologie, appelée AeroPowder. Lorsqu'on l'applique, des microcoussinets de poudre fondent sous les doigts et se transforment en un impalpable voile de crème poudrée qui s'étale sur la peau de façon uniforme. Ni trop léger, ni trop épais, il offre une couvrance moyenne, idéale et naturelle. Six teintes. Ce grand spécialiste du teint T. LeClerc lance aujourd'hui des fonds de teint, en version liquide et compacte. Le premier est plus léger et s'applique comme une seconde peau. Le complexe Soft Focus " floute " la lumière : les ridules et les imperfections sont moins perceptibles. Tout est prévu pour retenir l'eau et hydrater la peau. Elle est souple et confortable tout au long de la journée, ne se dessèche pas, ne tiraille pas. Deux vitamines incontournables (C et E) ont également été ajoutées pour un effet antioxydant. La texture est tellement légère et moelleuse qu'elle se travaille facilement au doigt. Il suffit de tapoter une toute petite quantité sur le front et les joues, puis étirer délicatement vers l'extérieur. Six teintes. Joliment mat, naturel et lissant, le fond de teint compact est un rien plus couvrant, car il contient de l'amidon de riz. Il s'applique à l'éponge et peut s'utiliser aussi comme correcteur ou anticernes. Quatre teintes. Signalons, enfin, que la célèbre poudre libre est disponible désormais dans un joli boîtier nomade prêt-à-emporter. A l'intérieur, un tamis astucieux délivre la bonne quantité de poudre, sans le moindre gaspillage. En pharmacie. On les apprécie parce qu'ils prennent peu de place, sont simples à utiliser et permettent toutes les retouches. Les compacts nouvelle génération sont aussi plus transparents, plus légers et moins plâtrés. La couvrance se module très facilement. Le Teint Fondant de Clarins porte bien son nom, car il se confond parfaitement avec la peau. Il contient aussi les vitamines C et E et un complexe antipollution. Quatre teintes. La texture du teint Miroir Compact de Givenchy contient du talc fluoré, du mica synthétique et du silice. Ce trio absorbe le sébum et garantit un teint mat et une tenue irréprochable toute la journée. Les filtres (SPF 20) protègent des UV. Six teintes. Les peaux grasses, qui aiment les soins de Clinique à base d'acide salicylique, apprécieront le Clarifying Powder MakeUp. C'est le premier fond de teint sur le marché, formulé avec de l'acide salicylique. Il améliore la texture de la peau grâce à l'exfoliation et réduit le taux de sébum. Quatre teintes. Barbara Witkowska