Lorsqu'il s'agit de faire découvrir une nouvelle fragrance, rares sont les parfumeurs qui osent inscrire dans leur pyramide olfactive le nom des molécules de synthèse qui entrent dans sa composition. Pourtant, les jus modernes en sont truffés, depuis 1889 exactement, date de création de Jicky de Guerlain, premier parfum " abstrait " construit autour de notes chimiques dont plus d'un nez ne pourrait se passer aujourd'hui. " Il est impensable d'envisager une parfumerie ...