Fée un voeu... Quel est le vôtre aujourd'hui ?

Je fais ce que j'aime depuis presque quarante ans... Mon souhait : que ça continue encore pendant vingt-cinq années. Môme, je rêvais d'être curé, pour la robe qu'il porte. J'ai oublié cette idée quand je suis tombé amoureux !
...

Je fais ce que j'aime depuis presque quarante ans... Mon souhait : que ça continue encore pendant vingt-cinq années. Môme, je rêvais d'être curé, pour la robe qu'il porte. J'ai oublié cette idée quand je suis tombé amoureux ! Mes parents boulangers étaient très occupés. J'ai donc appris à me débrouiller seul. J'étais solitaire mais pas triste pour autant. Aujourd'hui encore, mon travail m'amène à bosser en solo. C'est un peu la même chose, mais en grand. C'est un peu tard pour me poser la question... Tout m'amuse mais ce que je préfère, c'est être sur scène. Bien que j'aie un tutu et que j'adore ce costume, je ne pourrais jamais danser comme le font les gens de chez Béjart. Je ne suis pas fabriqué pour ça. J'ai déjà un peu touché au cinéma mais je me verrais bien dans une espèce de long-métrage avec un rôle taillé pour moi. Je serais volontiers JR dans Dallas. J'étais un fonctionnaire nommé avant de commencer à prendre des pauses-carrière pour me lancer dans la chanson. Je serais donc probablement encore dans un ministère. On n'est pas ridicule quand on sait qu'on fait des choses ridicules. Quand on l'ignore, ça devient plus délicat... Aucune. Que je suis beau et que je chante bien, mais on ne me l'a jamais dit ! Sinon, que je suis un mec pas chiant. David Bowie, depuis toujours. Et aussi Philippe Geluck et Le Grand Jojo. Il est merveilleux, c'est notre saint Nicolas quand le vrai n'est pas là. À choisir, je préfère la Belgique et les pays proches. Les destinations exotiques, ça ne m'excite pas. J'ai été plusieurs fois au Québec pour chanter mais ce n'est pas le bout du monde ça, c'est plutôt le bout de l'aéroport. Quand je me réveille car, chaque matin, j'ai l'impression de redécouvrir le monde. Il va seulement venir... Fée un voeu, théâtre de la Toison d'Or, 396-398, galeries de la Toison d'Or, à 1050 Bruxelles. Tél. : 02 510 05 10. www.ttotheatre.be Du 8 décembre au 6 janvier prochain.FANNY BOUVRY" CHAQUE MATIN, J'AI L'IMPRESSION DE REDÉCOUVRIR LE MONDE. "