Retrouvez Frédéric Brébant chaque lundi matin, vers 9 h 45, dans l'émission " Bonjour quand même ", de Jean-Pierre Hautier, sur la Première (RTBF radio).
...

Retrouvez Frédéric Brébant chaque lundi matin, vers 9 h 45, dans l'émission " Bonjour quand même ", de Jean-Pierre Hautier, sur la Première (RTBF radio).Dix par jour, en forme toujours ! Sur le site des Fruits et Légumes frais ( www.10parjour.net), le message est clair comme de l'eau de roche : pour prévenir les maladies cardio-vasculaires, le cancer et l'obésité, il faut impérativement consommer dix fruits et légumes par jour. Ce principe fait même partie de la " fraîche attitude ", une nouvelle tendance comportementale qui veut révolutionner l'assiette. Végétarisme, le retour ? Que nenni ! La fraîche attitude n'exclut nullement la consommation de viandes ou de poissons et se présente plutôt comme un état d'esprit très orienté nature. Bio, le retour, alors ? Oui et non. Attachée au terroir et à la tradition, la fraîche attitude se distingue toutefois par cette volonté farouche de vouloir " pétiller " à tout prix. Bref, elle consiste à surveiller consciencieusement son alimentation, mais aussi à opter pour une activité sportive et, si possible, à communiquer son optimisme aux autres en essayant de les convaincre. Ce n'est pas une secte, tout de même ? Meuh non ! Juste une envie de vivre plus sainement avec une majorité de fruits et légumes frais au menu, un peu de sport par-ci par-là et une certaine idée de la convivialité retrouvée. En fait, il ne s'agit que du bon vieux " Mens sana in corpore sano ", revu et corrigé à la sauce 2004. Car, ne vous y trompez pas, vous allez être submergé de fraîche attitude dans les mois à venir et ce n'est finalement qu'une demi-surprise. A l'heure des scandales agroalimentaires, d'une peste aviaire encore indomptée et d'une industrialisation croissante de la production, il était attendu que le consommateur exprime en effet le souhait d'un certain retour à l'authenticité et à la transparence. Légitime, ce souci de " glasnost alimentaire " est d'ailleurs de plus en plus présent dans les cuisines des grands chefs ( lire à ce propos l'article sur la " live cooking " en page 10) et les bars en vogue. A Londres comme à Paris, on coupe et on mixe davantage les fruits et les légumes devant les consommateurs, histoire de préparer des plats et des cocktails multivitaminés en pleine lumière (voir, par exemple, le concept britannique de www.crussh.com qui bannit les OGM de ses ingrédients). Dans ce courant de fraîche attitude, même Bruxelles s'y met tout doucement avec des idées aussi surprenantes que conviviales, tel cet étrange restaurant baptisé joliment " Mmmmh " qui consacre son espace aux aventures culinaires et aux cours de cuisine fédérateurs ( www.mmmmh.be). Attentifs aux courants émergents, les spécialistes du marketing ont d'ores et déjà inscrit cette tendance à leur agenda, humant évidemment le frémissement en cours. Consécration suprême : même le monde de l'art s'y est mis avec des initiatives complètement inattendues. Ainsi, à Paris, la galerie Fraîch'Attitude joue désormais la carte du " rapport entre la création artistique et l'expression du monde végétal " ( sic). Au programme : expositions de peintures, de sculptures, de photos et autres vidéos qui glorifient les fruits et les légumes sous toutes leurs formes et dans toute leur splendeur ( www.fraichattitude.comm) ! Bon appétit... Frédéric Brébant