Un regard de fée.

Ombres et liners se sont donné le mot : nos yeux, cet hiver, chanteront l'air des bijoux ! Mais là-aussi, gare au faux pas. On concentre la poudre dorée sur la paupière mobile et on l'estompe délicatement au doigt jusqu'à l'arcade. Ne pas hésiter à humidifier la texture pour un effet plus intense. Le summum du chic ? Se dessiner sous les cils inférieurs un trait de liner lamé. À condition d'avoir la main sûre.
...

Ombres et liners se sont donné le mot : nos yeux, cet hiver, chanteront l'air des bijoux ! Mais là-aussi, gare au faux pas. On concentre la poudre dorée sur la paupière mobile et on l'estompe délicatement au doigt jusqu'à l'arcade. Ne pas hésiter à humidifier la texture pour un effet plus intense. Le summum du chic ? Se dessiner sous les cils inférieurs un trait de liner lamé. À condition d'avoir la main sûre. Technakohl Liner de M.A.C., 15,50 euros. Ligne Extrême or de Chanel, 28 euros. Ombre Crème Satinée Techno Gold de Shiseido, 28,50 euros. Eyes to Kill Gold de Giorgio Armani, 30 euros. Ombre Essentielle Blazing Gold de Chanel, 26,50 euros. Palette Eye Pearls Sublimation de Bourjois, 13,50 euros. Ombre Prisme yeux Or Céleste de Givenchy, 28 euros. Si les lèvres parées de rouge Dior s'embraseront sous le sapin, c'est parce que les bâtons chatoyants ont été infusés de poudre d'or ultrafine et fondue dans la couleur pour en révéler le vibrato. Un effet glitter que l'on pourra intensifier encore le soir avec une couche supplémentaire d'or pur qui, utilisé seul, sublime la carnation naturelle des lèvres. Chez Chanel et chez Givenchy, un gloss et une gelée, posés sur un rouge tirant tantôt sur le fuchsia, tantôt sur le grenat, font aussi pétiller délicieusement la bouche. Rouge Interdit Rouge Céleste et Gelée d'Interdit Or Céleste de Givenchy, 28 et 26 euros. Rouge Allure Famous et Lèvres Scintillantes Sparkle d'Or de Chanel, 30,50 euros et 25,50 euros. Rouge Dior Or Constellation et Or Etoilé, 32,50 euros. L'or est à l'hiver ce que le jaune mimosa était à l'été : " la " couleur über fashion qui, mal portée sur les doigts, vous fait frôler la faute de goût. La solution ? L'utiliser plutôt en top coat si la laque n'est pas trop couvrante pour un effet pailleté. Les plus pointues qui ne jurent que par la manucure bicolore se dessineront, sur un fond noir ou rouge, une fine ligne d'or au bout de l'ongle. Craquelée ou non, c'est selon. Vernis Rouge Dior, 24 euros. Vernis Krackle de Pronails, 12,45 euros. Laque Noir Mordoré d'Yves Saint Laurent, 23,50 euros. Tous unis pour un teint parfait, les nouveaux sérums correcteurs agissent en profondeur mais floutent aussi les défauts pour un effet bonne mine immédiat. À choisir bien sûr en fonction des besoins premiers de la peau. Nos préférés ? Le sérum Visionnaire de Lancôme qui s'attaque aux rides et aux pores dilatés, le Correcteur de Teint Idealist d'Estée Lauder qui combat le manque d'éclat et le sérum Capital Lumière de Clarins qui fait la guerre aux taches et au teint terne. À appliquer sur une peau parfaitement nettoyée. Visionnaire de Lancôme, 74 euros. Correcteur Teint Idealist d'Estée Lauder, 68 euros. Sérum Capital Lumière de Clarins, 85 euros.Parce que la nuit sera sans fin, on opte pour un fond de teint longue tenue. Les nouvelles formules signées Bourjois, Clinique ou Sisley lissent le grain de peau sans effet masque et gomment, en prime, les ridules. Fond de teint lissant anti-âge Skinleÿa de Sisley, 123 euros. Repairwear Laser Focus de Clinique, 40 euros. Flower Perfection de Bourjois, 14,90 euros. Véritables fards bijoux, les poudres pressées signées Yves Saint Laurent, Giorgio Armani, Guerlain, Bobbi Brown et Chanel ont aussi revêtu leurs habits de fête. À déposer d'un coup de pinceau en overall pour accrocher la lumière et rehausser le relief du visage. Palette Blanc Terriblement d'Yves Saint Laurent, 56 euros. Parure de Nuit de Guerlain, 50 euros. Palette Madre Perla de Giorgio Armani, 110 euros. Party Shimmer Brick de Bobbi Brown, 44 euros. Lumière Sculptée de Chanel, 56 euros.Forcément red Christmas pour célébrer comme il se doit la magie de Noël. Si les lèvres sont rouges, elles aussi, on a le choix entre le parfait ton sur ton - chez Dior et Chanel, vernis et bâtons de la collection fête peuvent être coordonnés - ou le décrochage d'au moins deux nuances. Si la bouche est foncée, on éclaircit les ongles et vice-versa. Vernis Rouge Carat de Chanel, 22,50 euros. Laque Baie d'Yves Rocher, 3,30 euros. Laque Dark Red d'Essie, 11 euros.À l'aide des derniers mascaras toujours plus bluffants, plus allongeants, plus épaississants, c'est le moment de réveiller le félin fatal qui sommeille en soi et de se dessiner un regard de chat. Grâce au système de rotation unique du nouveau Revlon, les cils semblent interminables. Chez M.A.C., c'est l'opulence noire de noir qui est au rendez-vous. Et pour encore plus de waouw, il n'est pas interdit de déposer, sur les pointes, une fine touche de mascara doré. Mascara Custom Eyes de Revlon, 11 euros. Mascara Bad, Bad Black de M.A.C., 17 euros. Mascara Phenomen'eyes Paillettes de Givenchy, 29 euros. Mascara LashBlast Fusion de Covergirl, 10,89 euros.Pour un décolleté de rêve, un passage par la case gommage s'impose. Les formules aux grains noirs de Galénic ou de Balenciaga s'invitent à la fête dans un esprit très smoking. Après un voile de crème hydratante - choisie dans la ligne de son parfum préféré -, il ne reste plus qu'à appliquer, sur une peau douce comme la soie, un peu de rêve en spray. Grâce à ses particules de nacre de tailles différentes, la Poudre Libre Étoilée L'Or Céleste de Givenchy illumine corps, visage et cheveux d'une pluie d'étoiles. Travaillée au doigt, elle peut même faire office d'ombre à paupières. Enfermée dans un flacon rétro, la Poudre Iridescente Vol de Nuit de Guerlain, aux accents de vanille et d'iris, recouvre la peau d'un film rosé ponctué d'éclats argentés et vert bleuté. Gommage Balenciaga, 78 euros. Gommage Argane de Galénic, 29 euros. Poudre L'Or Céleste de Givenchy, 60,50 euros. Poudre Vol de Nuit de Guerlain, 76,50 euros.Il n'y a pas pire qu'un chignon trop apprêté pour prendre dix ans dans la vue. On misera donc de préférence sur un look faussement décontracté, piqué aux podiums de la saison. Si l'on veut des boucles - lâches, toujours -, on les portera sur l'épaule comme chez Alexis Mabille (1.) en fixant le mouvement à l'aide de deux barrettes plates. Ne pas hésiter non plus à prendre rendez-vous chez le coiffeur la veille du grand soir pour un effet " lendemain de brushing " pas du tout apprêté, vu chez Rebecca Minkoff (3.). Le truc ? Tout décoiffer, tête en bas, avec les mains vaporisées de laque, mêlée ou non à un peu de poudre scintillante. Repérée aussi, chez Elie Saab (4.), la grande mèche de côté, un peu rebelle, qui vient balayer l'£il juste ce qu'il faut. Parfaite pour les petits carrés, elle fonctionne aussi avec les cheveux longs que l'on nouera sans serrer dans le bas du cou. Et si vous avez opté pour la coupe boyish de la saison, osez pour l'occasion, à la manière d'Hermès (2.), un plaqué qui dégagera le visage et mettra le maquillage en valeur.PAR ISABELLE WILLOT