Le canal est à deux pas ; le centre du village hennuyer d'Arquennes à quelques encablures. C'est ici, en pleine nature, que Loup & Co, une société parisienne spécialisée dans l'architecture de jardins, a installé son showroom depuis l'automne dernier. Histoire de se rapprocher de ses fournisseurs belges et néerlandais. Mais surtout de mettre en avant sa " matière première " : le végétal. Derrière une grande fermette rénovée s'étend en effet un espace vert de 5 000 m2, témoin du savoir-faire de cette entreprise, créée en 1999 par Xavier Loup et proposant des projets sur mesure, de l'esquisse à la mise en £uvre.
...

Le canal est à deux pas ; le centre du village hennuyer d'Arquennes à quelques encablures. C'est ici, en pleine nature, que Loup & Co, une société parisienne spécialisée dans l'architecture de jardins, a installé son showroom depuis l'automne dernier. Histoire de se rapprocher de ses fournisseurs belges et néerlandais. Mais surtout de mettre en avant sa " matière première " : le végétal. Derrière une grande fermette rénovée s'étend en effet un espace vert de 5 000 m2, témoin du savoir-faire de cette entreprise, créée en 1999 par Xavier Loup et proposant des projets sur mesure, de l'esquisse à la mise en £uvre. En se baladant sur les pelouses, on perçoit vite la philosophie maison : des lignes épurées, des plantations sélectionnées dans les plus grandes pépinières d'Europe et une esthétique qui traverse les saisons. " Un jardin ne doit pas être beau seulement de mai à octobre, insiste la directrice artistique, Coralie Michiels. Il faut qu'il évolue avec le temps et ne soit jamais statique. C'est pourquoi nous jouons avec de nombreuses essences et avec l'eau via des fontaines ou des bassins " miroirs " de quelques centimètres de profondeur... " Dans ce showroom extérieur sont également présentés quelques éléments de mobilier haut de gamme. Des pièces éditées par de grandes marques mais aussi, depuis peu, une gamme Outdoor Luxury conçue par Loup & Co et en phase avec les dernières tendances. " Actuellement, tout ce qui est lié à l'art s'affirme dans le jardin, pointe Xavier Loup. Cela va des pots monumentaux - comme ceux de notre collection façonnés dans des matières brutes - aux arbres qui, par leur forme, sont de vraies £uvres, en passant par des éléments purement décoratifs, comme les grosses pommes en céramique ou les galets en fibres de verre (ci-dessus). " Ces derniers s'inscrivent dans une autre tendance du moment pointée par le paysagiste : l'ethnique chic, qui consiste à glisser dans l'aménagement des éléments à connotation asiatique - bouddha, parterre zen, arbres taillés, mobilier en bois... " L'éclairage - et notamment les LED - joue, aussi, plus que jamais, un rôle crucial, ajoute Xavier Loup. Tant pour mettre en avant la déco que la beauté naturelle d'un feuillage. " Quant à la couleur, elle reviendrait aussi en force, à travers le mobilier mais aussi les plantations, " avec des associations entre graminées et massifs fleuris et des camaïeux de tons pastel ". Autant de tendances formelles qui traduisent une révolution de fond : le jardin n'est plus pensé comme un espace à part mais comme un lieu de vie. Auquel on consacre de l'argent. Pour lequel on recourt de plus en plus souvent à un architecte. Et dans lequel on s'inspire librement de son home sweet home... Tout ça pour faire de son extérieur le plus confortable des intérieurs. Après la cuisine et le salon, c'est au tour de la chambre à coucher de s'exiler dehors, comme en témoigne le nouveau Daybed de Gandia Blasco (1.). Et, même sans baldaquin, les chaises longues Charles Outdoor d'Antonio Citterio pour B&B Italia (2.) vous inviteront à prolonger la soirée jusqu'au bout de la nuit. www.gandiablasco.com, www.bebitalia.itÀ l'aise même sur une petite terrasse de ville, ce modèle de cuisine outdoor à fabriquer soi-même signé Ten Plan vous permettra d'émincer vos petites légumes à l'air libre, dès les premiers rayons de soleil. Équipé d'une zone de cuisson alimentée au gaz, ce mini-bloc est aussi doté d'un plan de travail et d'un évier relié au tuyau d'arrosage. Bien vu : il mise sur la récup en se déversant directement dans l'arrosoir posé juste en dessous. Vous avez dit écologie ? www.studiomama.comCette table de salon Trento Tip-Up de Manutti ressemble à première vue à un modèle classique. Elle est pourtant dotée de 2 à 4 plateaux rabattables qui permettent de grignoter ou de travailler à l'aise sans bouger de son sofa. Et profiter un maximum du grand air. Une belle idée 100 % belge. www.manutti.comLe designer belge Dirk Wynants, fondateur de la marque Extremis, a toujours eu à c£ur de créer des " objets de convivialité ". Sa nouvelle table, baptisée Hopper, pourrait bien accueillir la version moderne du Mariage paysan de Pieter Bruegel. En lieu et place de la latte centrale, on peut, au choix, intégrer de l'éclairage, de l'eau, du feu, un seau à glace et même un gril. Et pour les jours de plein été, il existe aussi un système de pare-soleil intégré. www.extremis.beVersion design du bon vieux brasero, cette cheminée au gaz signée Loup & Co exporte au jardin les codes du living chaleureux. www.loupandco.comDirectement inspiré des larges fauteuils confortables dans lesquels il fait si bon bouquiner l'hiver au coin du feu, la collection Bob d'Hella Jongerius pour Kettal (1.), qui compte à ce jour un relax, un repose-pied et une table auxiliaire, trouvera aisément sa place à l'intérieur une fois la belle saison terminée. Une ambivalence que l'on retrouve aussi dans les collections Passio et Résille de Philippe Nigro pour Ligne Roset (2.) qui, pour autant que l'on en choisisse bien les matériaux, s'adaptent parfaitement à la vie au vert. www.kettal.com, www.ligne-roset.comAvec le système de canapés Mirthe griffé Tribù (1.), le salon s'extériorise. Pour créer son coin cosy, il suffit de combiner les trois modules de base - recouverts de Skaï nautique blanc résistant aux UV -, le fauteuil, le pouf et l'élément de coin. On peut s'adonner au même petit jeu de domino avec le système Lay-Zie de Royal Botania (2.). www.tribu.com, www.royalbotania.comSignée Pascal Mourgue pour Fermob (2.), cette réinterprétation de la chaise bistro traditionnelle est personnalisable : le bandeau supérieur du dossier se décline dans le ton de son choix avec pas moins de 400 combinaisons possibles. De quoi réveiller la verdure comme la grisaille des balcons de ville. Une tendance que l'on retrouve aussi dans les coloris vifs des coussins et des revêtements de la nouvelle collection de tissus Royal Botania. Et dans l'explosion des couleurs de la ligne Pattern, signée Arik Levy pour Emu (1.), complétée depuis son lancement par un banc et un petit fauteuil. www.fermob.com, www.royalbotania.com, www.emu.itC'est l'accessoire qui vous pose un jardin. En version XXL et sur mesure comme chez Loup & Co, souple et en forme de bulbe comme le Bulbo de la marque Brindi (1.) créé pour le collectif Art Terre, voire en suspension comme les Sac by Sac de chez Bacsac. Parfait aussi pour les petits espaces, le pot pour plantes en terre cuite résistante au gel Maternity de Jean-François D'Or pour Ligne Roset (2.) intègre même une mini-pépinière pour démarrer la croissance des boutures. www.loupandco.com, www.agenceartterre.com, www.bacsac.fr, www.ligne-roset.comQuand Rodolfo Dordoni s'empare du teck avec cette collection baptisée Fence pour Roda, il réussit à lui donner un twist moderne et bucolique à la fois. Résultat ? On aurait presque envie de poser ce sofa au beau milieu des champs. Il fera aussi très bien l'affaire pour délimiter un îlot dans un coin du jardin. www.rodaonline.comPAR FANNY BOUVRY ET ISABELLE WILLOT