La popularité de la portion balnéaire Estoril-Cascais-Sintra remonte à l'époque où la médecine a commencé à vanter les vertus thérapeutiques des bains de mer, vers la fin du XVIIIe siècle. De fil en aiguille, la riviera portugaise - également surnommée " Lisbonne-plage " en raison de sa proximité avec la capitale - a fini par devenir un véritable must pour la haute société. La neutralité du pays durant la Seconde Guerre mondiale y a ensuite attiré nombre de membres de la noblesse européenne et de têtes couronnées en exil, venus de France, d'Italie, de Yougoslavie, d'Albanie, de Hongrie ou de Roumanie. La voisine espagnole y a évidemment laissé son empreinte : c'est ici qu'a grandi le roi Juan Carlos, qui y possède toujours une somptueuse villa.
...