Informations générales

Deuxième ville d'Allemagne et quatrième port européen, derrière Rotterdam, Anvers et Marseille, Hambourg s'étend sur 753 km2 et compte un peu plus de 1 700 000 habitants. Elle a été dévastée en 1842 par un incendie. Pendant la Seconde Guerre mondiale, les bombardements l'on presque anéantie. Cependant, de nombreux bâtiments ont été reconstruits à l'identique.
...

Deuxième ville d'Allemagne et quatrième port européen, derrière Rotterdam, Anvers et Marseille, Hambourg s'étend sur 753 km2 et compte un peu plus de 1 700 000 habitants. Elle a été dévastée en 1842 par un incendie. Pendant la Seconde Guerre mondiale, les bombardements l'on presque anéantie. Cependant, de nombreux bâtiments ont été reconstruits à l'identique. Office national allemand de tourisme, 92, Gulledelle, à 1200 Bruxelles. Tél. : 02 245 97 00. Fax : 02 245 39 80. E-mail : gntobru@d-z-t.com Former le + 49 40 suivi du numéro de votre correspondant. En avion avec SN Brussels Airlines, plusieurs vols quotidiens Bruxelles-Hambourg à partir de 306 euros taxes comprises. En train couchette depuis Bruxelles (départ Bruxelles-Midi à 23 h 38 et arrivée à Hambourg HBF à 7 h 20), à partir de 130 euros avec la SNCB (prix " mini " jusqu'au 14 juin prochain dans un compartiment de 6 personnes). Tél. : 02 528 28 81. Au Gastwerk, dans le cadre design et branché d'une ancienne usine en briques rouges. Chambre double à partir de 110 euros. 3, Beim alten Gaswerk, Quartier d'Altona. Tél. : + 49 40 89 06 20. Internet : www.gastwerk-hotel.de Demandez une chambre avec vue - imprenable - sur le port au confortable et classique Hotel Hafen Hamburg, à partir de 100 euros. 9, Seewartenstrasse. Tél. : + 49 40 31 11 30. Internet : www.hotel-hamburg.de A prix doux, dans un quartier fréquenté par la bohème locale, au Schanzenstern. Ambiance estudiantine et chambre double pour 50 euros. 12, Bartelstrasse. Tél. : + 49 40 439 84 41. Internet : www.schanzenstern.de La cuisine locale fleure bon le Nord. Pour déguster de l'anguille, des crustacés, un alcool de prunelle ou le fameux " labskaus " (un surprenant mélange de hareng, b£uf salé, légumes, £uf et cornichons, naguère plat traditionnel des marins au long cours), poussez la porte du coquet et classique Alt Hamburger Aalspeicher qui propose une superbe carte de vins blancs allemands. 43, Deichstrasse, dans le Altstadt. Tél. : + 49 40 36 29 90. Tentez aussi le Freudenhaus, une ancienne maison close qui sert un civet de cerf " façon Marlene ". 7-9, Hein Hoyer Strasse. Tél. : + 49 40 31 46 42. A Sankt Pauli, quartier des marins, des filles de joie, des légendes rock'n'roll (les Beatles ont débuté ici) et des milliers de touristes attirés par sa sulfureuse réputation, on peut faire une pause au Geyer, jeune et sympa (5, HeinKöllisch-Platz), ou dès la nuit tombée, au fameux bar Golden Pudel Club, une ancienne prison à matelots récalcitrants ! (27, Fischmarkt). A côté des bars topless, poussez la porte du club jazz-soul-hip-hop Mojo dont les compilations sur CD font danser la planète entière. 1, Reeperbahn. A Landungsbrücken, le ponton d'où partent les barcasses qui font visiter le port, prenez le bateau de la ligne 62 jusqu'à Finkenwerder. Là, prenez un autre bateau jusqu'à Teufelsbrück et revenez à pied sur la rive nord de l'Elbe. C'est la promenade dominicale favorite des Hambourgeois, avec vue superbe sur les cargos qui gagnent la haute mer et découverte des anciennes maisons de marins colorées qui bordent le fleuve. Pour le prix d'un ticket de bus, on se sent tel un capitaine de remorqueur face aux embruns. " Le Grand Guide de l'Allemagne ", Gallimard ; " L'Innocent Passager ", par Martin tom Dieck, Seuil ; " Le Retour de Deleuze " et " Salut Deleuze ! ", par Martin tom Dieck, Fréon. Pages réalisées par les Guides Gallimard. Coordination Françoise de Maulde.