Retrouvez Frédéric Brébant chaque lundi matin, vers 9 h 45, dans l'émission " Bonjour quand même ", de Jean-Pierre Hautier, sur La Première (RTBF radio).
...

Retrouvez Frédéric Brébant chaque lundi matin, vers 9 h 45, dans l'émission " Bonjour quand même ", de Jean-Pierre Hautier, sur La Première (RTBF radio).Le XXIe siècle sera chinois ou ne sera pas. C'est du moins ce que l'on nous annonce à longueur d'analyses et de journaux télévisés. Car la Chine s'éveille et sera indéniablement le grand acteur géopolitique des années futures. L'air de rien, les missions économiques se multiplient à la (re)découverte de l'Empire du Milieu et les agences de voyages redoublent de persuasion pour convaincre le touriste occidental de ne pas rater ce grand rendez-vous asiatique (Nouvelles Frontières affichait récemment un séjour d'une petite semaine à Pékin au prix concurrentiel de 599 euros, comprenant billet d'avion aller-retour et 5 nuits en hôtel 3 étoiles !) Fascinante, la Chine est donc dans l'air du temps, au point de pirater aussi notre vie quotidienne. Depuis quelques semaines, une étrange pratique s'est même glissée sur le Web et dans les magazines, histoire de redonner du peps aux foules européennes : le Yi-King (ou Yi Jing selon les prononciations) est en effet la nouvelle tendance en matière d'arts divinatoires. Issue de la tradition ancestrale du Tao glorifiant les notions du yin et du yang, cette méthode de prédiction chinoise repose sur le célèbre " Livre des Mutations " et s'articule autour de 64 figures symboliques baptisées hexagrammes. Sans entrer dans les détails complexes relatifs au Yi-King, l'idée consiste à guider finalement l'individu avec sagesse dans les grands embranchements qui régulent sa vie. Ni plus ni moins. Au-delà du scepticisme que peuvent naturellement soulever les arts divinatoires en général et le Yi-King en particulier, force est de constater que ce courant de prédiction prend de l'ampleur dans nos habitudes occidentales. Aujourd'hui, on trouve du Yi-King partout : dans les magazines papier, sur le Web au c£ur d'adresses spécialisées ( www.prophetis.com, www.e-voyance.com,...) ou sur les sites dédiés aux femmes avec û évidemment ! û des oracles à l'appui ( www.aufeminin.com, www.elle.fr,...), mais aussi en " grandeur nature " dans des groupes de discussion qui fleurissent ici et là dans les villes (un rendez-vous s'est par exemple tenu, il y a trois semaines, dans le cadre des Rencontres de l'Extraordinaire organisées au café Greenwich à Bruxelles). Bref, la gamme Yi-King à la sauce occidentale va aujourd'hui du meilleur au pire, le pire étant ce CD-ROM " Astro chinoise & Yi-King " vendu sur www.amazon.fr au prix de 10 euros, histoire de se faire tranquillement ses petites prédictions à domicile. Bref, après la vague du feng shui (souvenez-vous, cette autre méthode ancestrale chinoise qui repense nos lieux de vie et de travail en fonction des énergies déployées), voici donc venu le temps du Yi-King. Pour combien de temps ? Mystère. A moins, peut-être, d'interroger les fameux hexogrammes on line... Frédéric Brébant