Carnet d'adresses en page 96.
...

Carnet d'adresses en page 96.Démodée, l'eau de Cologne ? Au regard des dernières nouveautés et du succès persistant des " valeurs sûres ", on peut bel et bien affirmer le contraire. Envie de fraîcheur et de légèreté, retour vers un parfumage plus discret et moins envahissant, envie de renouer avec une parfumerie de qualité... Les raisons de ce nouvel engouement sont multiples. Mais au fait, qu'est-ce qu'une Eau de Cologne ? La recette est simple. Il s'agit d'une macération de zes- tes d'orange, de bigarade (orange amère), d'essences de romarin et de néroli dans l'alcool à 60°. L'appellation d'Eau de Cologne est attribuée à Johan-Maria Farina, neveu de Giovanni-Paolo Feminis (droguiste italien installé à Cologne et inventeur de l'Aqua Mirabilis, vers 1690) qui reprit l'affaire de son oncle dans cette même ville au début du XVIIIe siècle. Johan-Maria (ou Jean-Marie) Farina s'installe plus tard à Paris. La Maison sera reprise, en 1862, par Armand Roger et Charles Gallet. Les deux complices gardent la recette originale mais la rebaptisent " Extra Vieille " et la commercialisent à partir de 1875. Elle existe encore et est à redécouvrir ! Roger & Gallet n'en restent pas là. Ils déclinent la recette du succès, en y ajoutant des pétales de lavande, par exemple, ce qui donne Lavande Royale. Bouquet Impérial, lui, interprète à merveille l'eau de Cologne enrichie d'accords de jasmin, d'£illet, de rose et de vétiver. Le comble du raffinement ? Chaque fragrance s'accompagne de " sa " ligne de produits de toilette, dont le célèbre savon, d'une douceur incomparable. Tourbillon d'agrumes en tête et épices savoureuses étoffées de fleurs méditerranéennes en c£ur se fondent dans un sillage de bois d'ambre et de muscs. Telle est Colonia Assoluta d'Acqua di Parma, la petite dernière de cette maison parmesane, presque centenaire. Elle est un brin plus rayonnante et plus sensuelle que Colonia, sa prestigieuse ancêtre, mais toujours aussi fraîche et très classe. Colonia a vu le jour en 1916. Des artisans ont sélectionné des ingrédients naturels (agrumes de Sicile, rose bulgare, lavande anglaise et bois orientaux) et les ont distillés à la main dans une petite boutique au centre de Parme, ville d'art et de musique. Sans la moindre pub, Colonia a fait une carrière internationale, mais très confidentielle. Mixte, elle a tourné la tête de Gary Grant, Ava Gardner, David Niven et Lana Turner. Récemment et face à l'engouement pour les eaux discrètes et élégantes, elle se fait de plus en plus " accessible ". Depuis peu, il y a quelques points de vente en Belgique. Des eaux de Cologne célèbres, nous retiendrons aussi la merveilleuse composition de l'Eau Impériale de Guerlain. Pierre-François-Pascal Guerlain l'a créée en 1853 pour l'impératrice Eugénie. La recette ? Les notes hespéridées de citron et de bergamote flirtent avec le romarin. Puis le néroli adoucit admirablement ce bouquet d'agrumes. Cette Eau-là a tellement plu, que le parfumeur a été nommé fournisseur officiel de la cour impériale. Du coup, il a fallu trouver, pour la fragrance, un habit prestigieux. Les verriers Pochet & du Courval s'en sont chargés en créant ce flacon emblématique, toujours réédité, décoré d'abeilles (les armoiries de sa majesté). Chaque abeille et chaque " tuile " sont peintes à la main à l'or fin. Sachez aussi que l'Eau Impériale, 100 % naturelle, peut s'employer en frictions. Son parfum vif, pénétrant et tonique fortifie tout l'organisme. L'autre classique, toujours d'actualité, c'est l'incontournable l'Eau de Cologne Originale 4711 (du numéro de la rue û Glockenstrasse û où son créateur Wilhelm Mülhens était installé). Composée en 1792, selon les règles de l'art de l'aromathérapie, elle mélange les essences naturelles et les huiles essentielles d'agrumes, de lavande, de romarin et de néroli, un cocktail unique pour faire baisser la pression et retrouver les idées claires. Frédéric Malle a ouvert à Paris une séduisante parfumerie-bibliothèque, une authentique maison de parfums, dans la grande tradition des maîtres grassois (la ville de Grasse étant le berceau de la parfumerie française). C'est une sorte de librairie où les éditions rares sont des flacons, et les auteurs les parfumeurs les plus talentueux. Frédéric Malle donne la parole à son cercle de poètes en leur proposant de composer, sans la moindre contrainte et en dehors de tout marketing, la fragrance de leurs rêves. Jean-Claude Ellena (on doit à ce talent de la haute parfumerie First de Van Cleef & Arpels et Un Jardin en Méditerranée de Hermès) a souhaité interpréter à sa façon l'eau de Cologne. Cologne Bigarade (bigarade est un nom d'origine provençale qui désigne l'orange amère depuis le Moyen Age) a été travaillée à partir d'une qualité particulière d'essence d'orange amère (élaborée spécialement) et boostée par une pincée de cardamome, quelques grains de poivre et une poignée de pétales de rose. Le tout se prélasse dans des brindilles de foin. Admirable. On retrouve aussi une vision chic de l'eau de Cologne chez Victoire Gobin-Daudé. La jeune femme a composé Sous le Buis en hommage aux jardins français qui lui sont tellement chers. Hommage, aussi, à une certaine joie de vivre. Pourquoi le buis, précisément ? Car il symbolise la nature apprivoisée, toujours proche de la maison. Quand on taille le buis, le soir, le temps s'immobilise. Alors, on hume l'odeur de ces petites feuilles galbées qui exhalent des facettes vertes, pétillantes, toniques, emplies d'énergie. Plein de saveur, le buis souligne l'irrésistible élégance de la lavande et la vivacité espiègle de la sauge. L'absolu de la fleur d'oranger fait pétiller ce cocktail sur la peau. Sous l'effet de la chaleur, la fragrance devient subtilement fleurie et sensuelle. C'est une eau de Cologne, mais avec force. Elle fouette et emporte le matin gris vers la joie et la bonne humeur. Un brin nostalgique, Thierry Mugler continue à explorer les réminiscences de l'enfance. Dans Angel, il a concentré les odeurs chaudes et gourmandes : vanille, caramel et chocolat. Aujourd'hui, il revient aux sources avec Cologne, un jus vert anis très androgyne. Le fil conducteur qui a guidé son composition ? Le souvenir du savon qui sent bon le propre et qui évoque la sève fraîche ou la peau de bébé. La tradition est bien respectée. Cologne démarre avec des notes traditionnelles de bergamote, de néroli, de petit grain et de fleur d'oranger. Ensuite ? C'est un secret. Il est baptisé S comme Sève. On devine l'odeur de tige coupée, comme une fraîcheur humide, fusante, pleine d'énergie et de sensualité. La construction s'achève avec un " accord-peau ", apporté par les muscs blancs. C'est bon, c'est tendre et ça sent le propre, comme une peau de bébé. Pour jouer le jeu jusqu'au bout, le flacon est sobre et épuré, à l'image des Colognes traditionnelles d'antan. Il y a aussi des flacons généreux (300 ml, par exemple) pour que l'on puisse se frictionner de fraîcheur et de nostalgie sans compter. Chez L'Occitane, l'Eau de Cologne de feuilles d'oranger est fidèle à la recette traditionnelle. Pour se forger une nouvelle personnalité, elle n'hésite pas à flirter avec quelques notes de jasmin et des accords de patchouli. Hermès a créé son Eau de Cologne en 1979. Elle a été rebaptisée Eau d'Orange Verte. Un nom bucolique qui résume sa nouvelle saveur gourmande. En effet, le traditionnel accord d'agrumes a été dopé par un accent menthé et, surtout, par des notes fruitées (mangue et papaye) qui ajoutent au charme coloré de la fragrance. Une variante de l'Eau de Cologne dont on continue à s'asperger sans se lasser depuis 1969 ? Ô de Lancôme. Dans ses gouttes cristallines vibrent à l'unisson les agrumes, bien entendu, mais aussi les notes de jasmin, de basilic, de coriandre, de mousse de chêne et de vétiver. Légèrement plus jeune (née en 1980), mais tout aussi cristalline et espiègle, l'Eau de Givenchy ajoute à la corbeille d'agrumes des senteurs délicieuses de rose, de tubéreuse, d'ylang-ylang, de narcisse vert et de chèvrefeuille. C'est frais, léger, lumineux et... élégant. Une rencontre entre la tradition occidentale et les mystères de l'Orient, voilà ce qu'a imaginé Hugo Boss pour séduire les hommes qui ont adopté Baldessarini, la marque de luxe de la maison. Eau de Cologne a une senteur subtile et efficace. Elle démarre joyeusement, dans un accord tonifiant et dynamique de mandarine amère et de menthe verte. Puis intervient l'Orient. Le c£ur s'enflamme avec la fleur de patchouli, épicée d'une pincée de cumin et de clou de girofle. L'atterrissage se fait en douceur. L'association de santal, d'ambre et feuilles de tabac laisse un sillage d'une exquise sensualité. Envie d'émotions plus fortes ? Eau de Cologne est désormais disponible en version Concentrée. L'architecture de la composition est pareille. En revanche, l'intensité parfumée de toutes les notes a été renforcée, pour plus de fougue et, donc, plus de plaisir. Barbara Witkowska