Y aller
...

Y aller Pas de vol direct pour Kiev. Le vol le moins cher est Bruxelles-Prague-Kiev avec CSA Czech Airlines. Czech Airlines, 60, rue du Trône, à 1050 Bruxelles. Tél. : 02 210 64 30. Se restaurer Bistrot Vernissage. Le patron est d'origine parisienne et quelques plats tricolores sont présents à la carte, mais c'est surtout la meilleure adresse, à prix raisonnables, de cuisine ukrainienne de Kiev. Le bortsch, bouillon de viande dans lequel on fait cuire des légumes, notamment de la betterave et du chou, y est somptueux, léger, parfumé d'herbes fraîches, uniquement cuisiné avec des quartiers de viande noble. Il est servi avec du borodinski, le vrai pain noir à la coriandre. Sinon, ne manquez pas les pelmeny, ces petits raviolis farcis à la viande, aux champignons ou aux pommes de terre, les vareniki, bouchées garnies de cerises, ou de fraises. 30, rue Saint-André. Tél. : + 380 44 425 24 03. Pantagruel. Près de la porte Saint-Michel qui fut immortalisée par le compositeur Moussorgski dans les Tableaux d'une exposition, mais qui ne ressemble plus à grand-chose aujourd'hui, le Pantagruel est agréable aux beaux jours pour sa grande terrasse ombragée et ses plats traditionnels sans surprise. 1, rue Lysenko. Tél. : + 380 44 279 73 01. www.pantagruel.com.ua Café de la Fondation Pinchuk. Au dernier étage du musée, une bulle de modernité avec petits en-cas branchés, dont la blancheur immaculée finit par donner un peu mal à la tête... 42-44, rue Shovkovychna. www.pinchukfund.org A voir Les églises Saint-Vladimir, Sainte-Sophie et Saint-André, bien sûr. Le monastère Laure de Pechersk avec les catacombes, le Musée des arts décoratifs et le Musée des livres. Il y a des offices toute la journée, mais le petit matin est magique. Attention, l'ensemble n'est ouvert que du mercredi au lundi et il faut acheter un billet à chaque entrée de musée au lieu d'un seul billet à l'entrée principale, ce qui suppose de savoir où ils se trouvent. Plan ou guide indispensable. Le Musée d'art russe occupe une majestueuse demeure du quartier Lypky et vous propose plus de 12 000 £uvres, des icônes anciennes aux peintures du XXe siècle. Fermé mercredi et jeudi, 9, boulevard Terestchenkivska. Tél. : + 380 44 234 62 18. La Fondation d'Art Contemporain Victor Pinchuk, du nom d'un riche homme d'affaires ukrainien, est le premier musée d'art contemporain d'Ukraine. Edifié par l'architecte Philippe Chiambaretta, il comprend une belle sélection d'£uvres réalisées, entre autres, par le critique d'art français Nicolas Bourriaud, cofondateur du Palais de Tokyo, à Paris. 42-44, rue Shovkovychna. www.pinchukfund.org Le musée Mikhaîl Boulgakov vous fait pénétrer, à travers une ancienne maison du Podil, dans l'univers de son livre La Garde blanche. Une réalisation intuitive très aboutie, qui mêle aux vrais souvenirs de l'écrivain des objets peints en blanc qui évoquent ceux du roman. Dans chaque pièce, on retrouve une scène du livre. Etonnante chambre d'Alexis qui se meurt du typhus et délire, et dont l'installation reflète l'âme tourmentée. 13, rue Saint- André. E-mail : museum@bulgakov.org.uaLe musée Bogdan et Varvara Khanenko expose les £uvres de ces collectionneurs d'art dans leur très belle maison familiale du centre-ville ; un choix éclectique, de Velázquez à la verrerie vénitienne du XVIe siècle. Coup de c£ur pour les peintures de Vasnetsov, le portraitiste de l'église Saint-Vladimir. Fermé lundi et mardi, 15, boulevard Terestchenkivska. Tél. : + 380 44 235 32 90. A lire Bibliothèque du Voyageur, Russie-Belarus-Ukraine, Gallimard. L'excellent City Guide Vuitton 2007 aujourd'hui collector puisque les versions 2008 et 2009ne parlent pas de Kievà Tentez votre chance sur Internet. Guide Larissa Mamounia vous fera visiter et aimer sa ville, dans un français parfait. Tél. : + 380 672 364 314.