Elle a élu domicile dans une villa rurale, à Brasschaat. " Le style de la façade ne frappe pas immédiatement l'imagination. Mais nous avons choisi cette habitation avant tout pour son emplacement car d'ici, les enfants peuvent se rendre à pied à l'école, explique Caroline Van Thillo. L'intérieur est spacieux et quand je l'ai visitée pour la première fois, j'ai tout de suite vu son énorme potentiel, même si ce n'était alors qu'un dédale de petites pièces. "
...

Elle a élu domicile dans une villa rurale, à Brasschaat. " Le style de la façade ne frappe pas immédiatement l'imagination. Mais nous avons choisi cette habitation avant tout pour son emplacement car d'ici, les enfants peuvent se rendre à pied à l'école, explique Caroline Van Thillo. L'intérieur est spacieux et quand je l'ai visitée pour la première fois, j'ai tout de suite vu son énorme potentiel, même si ce n'était alors qu'un dédale de petites pièces. " L'architecte Vincent Van Duysen a redessiné le plan de la maison, qu'il a radicalement simplifié. Il a ainsi repensé le flux de circulation, avec de belles vues sur le jardin. " Il y avait beaucoup de cloisons. Comme nous n'avions pas besoin d'une salle à manger séparée, nous avons opté pour une cuisine à vivre. Cela comporte évidemment aussi des inconvénients, notamment celui d'être envahi quand vous préparez les repas. Mais personnellement, cela me plaît beaucoup. C'est avant tout un espace convivial, qui comprend même un fauteuil où lire confortablement le journal. " Caroline Van Thillo donne volontiers des conseils, que son expérience de décoratrice d'intérieur permet d'étayer adroitement. Selon elle, un logement familial doit être fonctionnel et mettre chaque espace à profit. " Il faut éviter que chacun reste dans son coin. C'est ce que m'ont appris les précédentes maisons où j'ai habité et les nombreuses habitations que j'ai visitées. Les enfants ont souvent tendance à s'isoler dans leur chambre. Or, ici, nous évoluons aisément et vivons tous ensemble. C'est pourquoi nous avons transformé le garage, que nous n'utilisions de toute façon pas, en une chambre supplémentaire pour les kids. Nous y avons aménagé de grandes fenêtres et des murs de palissandre, donnant au lieu une touche contemporaine. Il s'agit d'un endroit rien qu'à eux. " Vincent Van Duysen a créé un plan assez ouvert sans portes, permettant de passer aisément d'un bout à l'autre du logement, mais comportant néanmoins un axe central. " Celui-ci est situé approximativement à l'endroit où se trouvait autrefois le hall, précise Caroline, encore une pièce dont nous n'avions pas besoin. C'est pourquoi je l'ai transformée en bibliothèque, avec un fauteuil permettant de se reposer ou lire. On entre donc dans la maison en passant par cette bibliothèque, ce qui crée un sentiment de convivialité et d'intimité. On échappe ainsi à l'impression de froideur généralement ressentie dans un couloir. " Caroline Van Thillo a étudié l'histoire de l'art et, durant son enfance, sa mère l'emmenait chez les antiquaires et dans les magasins de déco. Autant d'atouts quand il s'agit de concevoir l'aménagement d'un intérieur. Pendant des années, Caroline a aidé ses amis et connaissances à repenser leur habitation. " Jusqu'à ce que mon conjoint me suggère, il y a environ cinq ans, d'en faire une profession. Je me suis d'abord lancée dans la conception vintage et me suis ensuite mise à agencer de plus en plus de maisons et de magasins. " Depuis, elle exerce aussi ses talents dans les boutiques de la griffe belge Natan. " C'est une expérience sans égal de pouvoir travailler avec le couturier Edouard Vermeulen, qui a d'ailleurs suivi une formation d'architecte d'intérieur. Il a donc un grand sens de la décoration et est ouvert à de nouvelles idées. " Le style éclectique de Caroline Van Thillo est en partie influencé par les grands décorateurs qu'elle admire, comme le célèbre David Hicks, le maître britannique de l'éclectisme, qui combinait aisément l'ancien avec les lignes plus contemporaines et a aménagé des habitations pour certains privilégiés. " J'apprécie tous les styles, allant de l'ancien au vintage brésilien, confirme la propriétaire. J'aime beaucoup l'approche de Gert Voorjans comme je peux apprécier un projet plus minimaliste. Pour moi, rien ne doit être considéré comme immuable, et tout ne doit pas être décliné dans un seul et même style. Mieux vaut privilégier une approche ludique : l'ambiance d'une chambre à coucher peut être différente de celle de l'espace à vivre. L'uniformité peut être tellement triste ! Mais il faut néanmoins que tout s'accorde et reste équilibré. " C'est pourquoi Caroline Van Thillo a par exemple choisi d'utiliser dans différentes parties de la maison des matériaux identiques, comme le marbre blanc, qui renforcent l'harmonie. Mais sa principale source d'inspiration est bel et bien l'antiquité qui trône dans le salon. " D'une manière ou d'une autre, c'est cet élément qui m'a inspiré l'ensemble de mon intérieur. Il s'agit d'une commode venant de Syrie, réalisée dans un style typique avec des incrustations de nacre. Un très beau meuble, aux couleurs subtiles. Bien qu'il soit ancien, il s'inscrit parfaitement dans la tendance actuelle, axée sur le mix and match. De nos jours, nous assistons aussi à un retour des techniques artisanales et des objets qui ont été réalisés de la même manière que cette armoire. " " Cela se reflète également dans les créations d'Ado Chale : du pur travail manuel mais pourtant très moderne. Nous possédons plusieurs de ses tables. Ce genre d'objets donne de la chaleur à un intérieur. " Depuis les années 70, l'artiste et designer bruxellois crée des meubles en mosaïque de coquillages, noeuds ou morceaux de pierre. Ces derniers, très luxueux et plus proches des arts plastiques que du design industriel, sont appréciés dans le monde entier. " Cela met une touche de couleur dans la maison, ce qui donne de la personnalité à l'ensemble. Le temps des intérieurs blancs ou grisâtres est désormais révolu. Et si certains leur trouvent encore du charme, ce n'est pas mon cas, déclare Caroline. Une maison doit évoluer et ne pas être réalisée en une seule fois, elle doit évoquer des souvenirs et refléter votre mode de votre vie. " Infos : www.mjl-interiors.com PAR PIET SWIMBERGHE / PHOTOS : GUY OBIJN" Pour moi, rien ne doit être considéré comme immuable, et tout ne doit pas être décliné dans un seul et même style. Mieux vaut privilégier une approche ludique. "