La lumière, la couleur et la matière de Monet, l'expressionnisme voilé et solaire de Van Gogh, les vertus structurantes et l'hiératisme iconique de Klimt, l'art sensuel de la contemplation de Rothko, le proto-punk de Dada... Notre journaliste Baudouin Galler nous offre une merveilleuse occasion de revisiter nos classiques. Autant de petites leçons pour revoir son histoire de l'art en toute simplicité. Le prétexte ? Simplissime. La tendance hype de l'été qui transforme les vêtements, tant au masculin qu'a...

La lumière, la couleur et la matière de Monet, l'expressionnisme voilé et solaire de Van Gogh, les vertus structurantes et l'hiératisme iconique de Klimt, l'art sensuel de la contemplation de Rothko, le proto-punk de Dada... Notre journaliste Baudouin Galler nous offre une merveilleuse occasion de revisiter nos classiques. Autant de petites leçons pour revoir son histoire de l'art en toute simplicité. Le prétexte ? Simplissime. La tendance hype de l'été qui transforme les vêtements, tant au masculin qu'au féminin, en véritable tableaux. Fashion et culture, un flirt sensuel et baroque qui puise ses racines loin, très loin et que les créateurs au top du moment ont choisi de réinterpréter, version iiie millénaire. Et que nous avons voulu, nous aussi, prolonger, à notre manière, avec une production de mode tout en finesse et en subtilités picturales. Le temps d'un ailleurs pour rêver. Objets de rêve, objets à rêver. Les Salons de Bâle et Genève ont à peine fermé leurs portes que déjà les passionnés de montres plongent avec volupté dans les nouvelles collections. Toujours plus belles, toujours plus onéreuses aussi. Car plus le temps nous échappe, plus nous sommes tentés de dépenser davantage encore pour acquérir des petites merveilles de mécanique et de précision. L'illusion trompeuse de parvenir à maîtriser les heures qui filent à une allure vertigineuse. L'horlogerie joaillerie, le vintage, le design futuriste, l'industrie horlogère déploie des trésors de créativité pour nous séduire. Elle a imaginé des montres compliquées, des habillées, des super high-tech, des hyperféminines, des ultramasculines... Bref, il y en a pour tous les goûts. Le marché est en plein boum. Normal, aujourd'hui, une seule montre ne suffit plus. Le must, c'est toute une gamme ou, pour le moins, le début de celle-ci. Mais aussi la montre comme signe extérieur de richesse. La durée dans l'instant. De toute éternité. Autre salon, autre planète. C'est à Milan que se créent les tendances et que se font les noms du design contemporain. Isabelle Willot a exploré pour nous tous les courants affichés cette année, le pire et le meilleur, l'extase et le bide. Le snobisme, le buzz, les objets qui racontent des histoires, les contes de fées, le fashion show... Tout ce qui agite le petit monde de la création. Un name dropping qui n'oublie pas les Belges. Des stands prestigieux de la Fiera aux studios underground de Zona Tortona, nos créateurs ont épaté les spécialistes. Ne manquez surtout pas notre best of noir-jaune-rouge. Christine Laurent