Un méli-mélo d'objets à la fois chics et simples, souvent détournés de leur fonction originelle, surprenants, à usage multiple, sophistiqués et ludiques, colorés, bourrés d'inventivité... Comme cette horloge baptisée La Fortune, à une seule aiguille, pour ceux qui n'en sont pas à cinq minutes près ! Voilà l'atelier des Tsé & Tsé, niché dans un ancien bâtiment industriel du faubourg Saint-Antoine, à Paris.
...

Un méli-mélo d'objets à la fois chics et simples, souvent détournés de leur fonction originelle, surprenants, à usage multiple, sophistiqués et ludiques, colorés, bourrés d'inventivité... Comme cette horloge baptisée La Fortune, à une seule aiguille, pour ceux qui n'en sont pas à cinq minutes près ! Voilà l'atelier des Tsé & Tsé, niché dans un ancien bâtiment industriel du faubourg Saint-Antoine, à Paris. Sigolène Prébois et Catherine Lévy se sont rencontrées sur les bancs de l'ENSCI, l'École nationale supérieure de création industrielle. Toutes deux diplômées de cet établissement parisien réputé, elles imaginent depuis deux décennies ces petites merveilles à haute valeur créative ajoutée que l'on retrouve aujourd'hui dans le monde entier. Leur structure, complètement indépendante, leur a permis de garder une grande liberté artistique, et notamment de produire des objets insolites... sur lesquels elles étaient, au départ, les seules à parier. Exemples parmi tant d'autres : le Vase d'Avril, une série d'éprouvettes reliées entre elles par des bagues en zinc, la Guirlande Cubiste, de simples cubes de papier coloré montés sur un fil électrique, ou la gamme de Vaisselle Affamée, " toute blanche et de travers ", qui sont depuis devenus des best-sellers intemporels, maintes fois copiés. Le secret de leur réussite ? L'attention qu'elles portent à leurs propres envies, considérées comme autant de promesses de succès quand on sait, disent-elles, les écouter. " Nous travaillons par pur égoïsme ! affirme Catherine Lévy. Nous ne dessinons que des choses que nous aimerions avoir chez nous. Notre plaisir, c'est de partager cet égoïsme. " " Nous ne concevons pas des objets pour la frime, mais pour vivre avec, renchérit Sigolène Prébois. Nous ne suivons jamais les tendances, nous marchons à l'intuition. "Souvenirs de voyage - avec un vrai goût pour les bazars de Turquie - et d'enfance sont pour nos deux complices des sources d'inspiration inépuisables. " Nous avons constaté que partout dans le monde, les humains ont les mêmes besoins, confie Catherine Lévy. Mais ils ont chacun leur manière d'y répondre. C'est exactement ce que nous essayons de faire : apporter un regard différent sur les objets de notre quotidien. " " On dit parfois que notre design est " féminin ", ce qui peut nous agacer, épingle quant à elle Sigolène Prébois. Cependant, il faut bien avouer que nous sommes très sensibles au côté fonctionnel de nos créations. Elles sont pratiques, mais toujours avec un regard décalé et amusé. "Leur studio de création fait aussi office de bureau et de salle d'exposition. Mais ce que les Tsé & Tsé adorent, c'est y organiser, la nuit, des réceptions ou des vernissages. " L'atelier est alors apprêté, maquillé, s'enthousiasme Sigolène Prébois. Dans sa robe de bal, il est ravissant. " Mais toujours renouvelé, débordant d'optimisme, il est, à toute heure du jour, l'un des plus charmants de la Ville lumière... PAR LUXPRODUCTIONS.COM