Comme souvent, dès qu'il est question de près ou de loin de maquillage, c'est dans les backstages que tout a commencé. Là où, plus encore qu'ailleurs, le temps fait défaut. Sans parler du stress à répétition auquel sont soumises les peaux qui servent de canevas. " En coulisses des défilés ou dans la vie quotidienne, des problèmes très divers peuvent jouer sur la tenue du maquillage, note Linda Cantello, International Make-Up Artist pour Giorgio Armani. Il perd de son éclat au fil des heures et aura même tendance à filer. Si la peau n'a pas été parfaitement préparée, même les retouches auront du mal à lui redonner sa fraîcheur initiale. " Forte de ce constat, celle que l'on surnomme " The Queen " dans le milieu de la mode a mis son expertise au service de spécialistes en formulation afin d'élaborer une toute nouvelle ligne, à la frontière du soin et du primer " classique " qui se contentait jusqu'ici de gommer les défauts de surface grâce à une galénique hautement chargée en dérivés de silicone. " Armani Prima a été pensée comme une gamme de soins capable d'améliorer la qualité de la peau non seulement lors de l'application mais aussi au fil de l'utilisation, constate Linda Cantello. Les produits contiennent une combinaison d'actifs qui, selon les cas, maintient le taux d'hydratation de la peau, régule la production de sébum et renforce la barrière cutanée afin de garder les bénéfices du maquillage au long de la journée. " Tous sont donc composés, à plus ou moins forte dose, de glycérine pour hydrater en profondeur et d'agents desquamant qui assurent une peau douce et lisse tout en limitant les effets néfastes de la sudation, responsable de l'estompement des fards.
...

Comme souvent, dès qu'il est question de près ou de loin de maquillage, c'est dans les backstages que tout a commencé. Là où, plus encore qu'ailleurs, le temps fait défaut. Sans parler du stress à répétition auquel sont soumises les peaux qui servent de canevas. " En coulisses des défilés ou dans la vie quotidienne, des problèmes très divers peuvent jouer sur la tenue du maquillage, note Linda Cantello, International Make-Up Artist pour Giorgio Armani. Il perd de son éclat au fil des heures et aura même tendance à filer. Si la peau n'a pas été parfaitement préparée, même les retouches auront du mal à lui redonner sa fraîcheur initiale. " Forte de ce constat, celle que l'on surnomme " The Queen " dans le milieu de la mode a mis son expertise au service de spécialistes en formulation afin d'élaborer une toute nouvelle ligne, à la frontière du soin et du primer " classique " qui se contentait jusqu'ici de gommer les défauts de surface grâce à une galénique hautement chargée en dérivés de silicone. " Armani Prima a été pensée comme une gamme de soins capable d'améliorer la qualité de la peau non seulement lors de l'application mais aussi au fil de l'utilisation, constate Linda Cantello. Les produits contiennent une combinaison d'actifs qui, selon les cas, maintient le taux d'hydratation de la peau, régule la production de sébum et renforce la barrière cutanée afin de garder les bénéfices du maquillage au long de la journée. " Tous sont donc composés, à plus ou moins forte dose, de glycérine pour hydrater en profondeur et d'agents desquamant qui assurent une peau douce et lisse tout en limitant les effets néfastes de la sudation, responsable de l'estompement des fards. La philosophie - que l'on pourrait presque résumer par " un minimum d'effort, un maximum de bénéfices " - que l'on retrouve derrière la franchise Top Secrets d'YSL Beauté va dans le même sens. " Inspirés par des maquilleurs professionnels, développés par des experts de la peau, ces produits intelligents et intuitifs libèrent la femme en faisant le travail à sa place, développe Caroline Nègre, directrice de la communication scientifique de la maison parisienne. Exemple parfait de multitasking, l'Hydratant Eclat Instantané promet, comme son nom l'indique, pas moins de 72 heures d'hydratation tout en laissant sur le visage un fini extrêmement lumineux grâce à un complexe dit backlight qui reflète la lumière. Comme l'exige son cahier des charges, les résultats se doivent d'être immédiatement visibles... tout en sachant se faire oublier. " Le primer que l'on appelait avant "la base", en formant un film ultralight mi-aimant, mi-bouclier, est plus que jamais devenu le joker beauté d'un maquillage sans défauts, précise Raphaël Hobart, conseiller du département Haute Cosmétique chez Senteurs d'Ailleurs, à Bruxelles. C'est un premier geste maquillage qui permet de plus en plus souvent d'apporter en prime une réponse personnalisée à des problèmes de peau précis. Le Primer Age Smart Skinperfect de Dermalogica, par exemple, a même une fonction anti-âge : il contient des peptides qui vont stimuler la production de collagène ainsi que d'autres actifs qui vont lutter contre certains facteurs biochimiques responsables du vieillissement cutané. Chez Laura Mercier, selon la formule que l'on choisit, on fournira un boost en acide hyaluronique afin de maintenir la peau bien humectée toute la journée ou en acide salicylique pour la purifier. Rien n'empêche d'ailleurs d'utiliser plusieurs produits en fonction de la zone du visage que l'on souhaite traiter. " Preuve qu'hydrater, sans alourdir avec des textures trop riches - qui feront en revanche parfaitement l'affaire le soir... - , est devenu un enjeu majeur de la routine matinale, les soins de jour dernière génération proposent aux (jeunes) femmes pressées de désaltérer leur peau tout en lui apportant un supplément d'éclat et la garantie d'un teint mat en un seul geste. La nouvelle franchise Pep-Start de Clinique, qui vise tout particulièrement les trentenaires ultraconnectées aussi connues sous le nom de Millennials, intègre ainsi un produit hybride qui se présente à la fois comme un préparateur au maquillage et un soin pouvant se suffire à lui-même. Une prouesse qui passe par le recours à des agents flouteurs - les fameux " blurs " - que l'on retrouve également dans le fluide booster d'éclat Météorites de Guerlain mêlant glycols hydratants à une combinaison de polymères et des sphères de silices capables de lisser les traits et de resserrer les pores. Présenté comme " l'ange gardien " de la beauté des femmes, le gel à mémoire de forme Ibuki de Shiseido peut même venir à la rescousse des rugosités, zones de sécheresse et autres éruptions inopportunes qui pourraient subvenir à tout moment car il peut être utilisé au-dessus du maquillage. Un effet " coup de fouet " que procure encore le soin perfecteur de peau Double Tenseur de Sisley qui agit directement en surface sur les traits du visage tout en renforçant le capital fermeté en profondeur. Appliqué le matin après le soin quotidien, il efface en un clin d'oeil les traces d'une nuit trop courte et procure une sensation de lifting instantanée grâce notamment à un extrait de graines d'avoine qui crée un maillage 3D continu, élastique et flexible à la surface de la peau. Il est alors aisé pour le maquillage de se fixer. Reste qu'en dépit des progrès réalisés pour tenter d'en alléger la texture, près d'une Européenne sur deux - interrogée lors de l'enquête réalisée par Mintel sur les tendances make-up en septembre 2015 - se détournerait du fond de teint qu'elle trouve trop couvrant, voire étouffant, et trop artificiel lorsqu'il s'agit de satisfaire son désir d'éclat naturel, de santé et de jeunesse. Un constat qui a amené la maison Dior à développer un autre type de produit hybride inspiré des " cosmakeup " qui font fureur en Corée. Souvent présentés dans des " cushions ", sortes d'éponges gorgées de fluide bien à l'abri de leurs packs compacts et nomades, ces fluides poids plume légèrement teintés assurent une couvrance modulable dès que le besoin de retouche s'en fait sentir. " En rupture avec les routines de beauté traditionnelles, Dreamskin est un véritable caméléon cosmétique, pointe Edouard Mauvais-Jarvis, directeur de l'information scientifique et de l'environnement chez Dior. Sa formule hybride entre soin et make-up est complètement fusionnelle : la correction est totale, le teint unifié, tout en transparence. Il permet de réconcilier l'irréconciliable : obtenir la perfection du teint dans sa plus parfaite naturalité. " Et cela en contenant aussi des actifs anti-âge et des filtres UV hautement protecteurs afin de préserver durablement la peau et de garantir son uniformité chromatique. Pour neutraliser les brillances et les rougeurs, des poudres piègent l'excédent de sébum pendant que des ingrédients biomimétiques simulent le pigment naturel de la peau, fusionnant ainsi mieux avec sa tonalité d'origine. " Toutefois, les marques ont beau inventer les textures les plus légères et le make-up le plus friendly possible, encore faut-il que les femmes appliquent correctement les produits qui sont véritablement adaptés à elle, insiste Raphaël Hobart. D'une manière générale, on en met toujours trop. Mieux vaut se contenter d'un petit pois - quitte à en ajouter un peu si c'est vraiment nécessaire - et surtout prendre le temps de laisser pénétrer. " Autre erreur communément constatée ? " On a tendance, à tort, à partir du nez, du front, du menton et à étirer la crème vers l'extérieur, alors que par essence la zone T est plus grasse et aura moins besoin de nutrition. Il vaut mieux commencer par le cou et les joues et terminer par la partie médiane du visage. " Autre petit conseil bienvenu : prendre son petit-déjeuner entre l'application des soins et la phase de maquillage proprement dite. " Certaines textures masques, posées en couche très fine comme le Masque Revitalisant Intensif de La Mer, sont absorbées en moins de dix minutes et remplacent efficacement la crème de jour ", poursuit-il. Même topo pour les lèvres, à en croire Lloyd Simmonds, directeur artistique maquillage YSL Beauté qui recommande de laisser poser le nouveau Baume Lèvres Perfecteur de la gamme Top Secrets. " Il intensifiera alors la couleur du rouge à lèvres qui viendra par-dessus mais grâce à sa teinte subtile, il peut également être porté seul car il crée alors un effet nude parfait, au fini très frais. " Car c'est bien là tout le paradoxe de ces produits pensés pour les make-up lovers... qui permettent finalement à celles qui ne veulent pas paraître maquillées de toucher du doigt une certaine idée de la perfection. PAR ISABELLE WILLOT" CES PRODUITS INTELLIGENTS ET INTUITIFS LIBÈRENT LA FEMME EN FAISANT LE TRAVAIL À SA PLACE. "