Concrètement, comment le slogan choisi par Milan va-t-il se traduire sur le site de cette Exposition universelle ?

Par sa cohérence, tout simplement. Il s'agit d'une réflexion sur l'alimentation, les ressources de la planète, les répercussions du développement urbain intense, etc. Du coup, chaque pavillon a dû être construit avec des matériaux durables, qui auront un impact minime sur l'environnement et qui seront démontés dès la fin de l'événement. Les organisateurs ont été très stricts là-dessus. Leur grand défi, c'est le legs que l'Expo laissera à la communauté internationale, qui sera moins lié au cara...

Par sa cohérence, tout simplement. Il s'agit d'une réflexion sur l'alimentation, les ressources de la planète, les répercussions du développement urbain intense, etc. Du coup, chaque pavillon a dû être construit avec des matériaux durables, qui auront un impact minime sur l'environnement et qui seront démontés dès la fin de l'événement. Les organisateurs ont été très stricts là-dessus. Leur grand défi, c'est le legs que l'Expo laissera à la communauté internationale, qui sera moins lié au caractère monumental des réalisations architecturales qu'au projet vivant et au dialogue instaurés, qui se concrétiseront en initiatives et solutions à long terme. Aucun véhicule ne circulera sur le site, il y aura un marché bio, et une Charte de Milan, reprenant ces idées innovantes, va même être élaborée avant d'être remise à Ban Ki-moon (Secrétaire général de l'ONU) en octobre prochain. Il y en a beaucoup ! Le très beau pavillon de nos voisins français, fabriqué en bois, évoquera le terroir, la pêche et l'agriculture. Du côté suisse, ce seront des tours dont les murs sont composés de vraies pommes, de sachets de café et de gobelets que le visiteur pourra remplir d'eau courante... Mais les ressources ne sont pas illimitées : quand il n'y en aura plus, il n'y aura plus de mur. Le pavillon italien prend la forme d'une forêt carbonisée, avec une façade qui purifie l'air. Les Emirats, eux, ont carrément créé une immense dune avec un fleuve et des tablettes rechargeables... Bref, que ce soit au niveau de l'architecture ou de la scénographie, l'originalité sera clairement l'élément-clé. Pour une petite nation comme la nôtre, on a réalisé un pavillon magnifique. Il constitue en soi un modèle réduit d'une excellente solution d'aménagement urbain, la Lobe City, avec une grande sphère en verre qui serait le centre-ville, des quartiers en formes de rochers qui y sont reliés, des espaces verts et une ferme typique de notre plat pays. Bien sûr, il y aura une partie gastronomique, avec une baraque à frites, des gaufres, du chocolat et des bières belges. Mais aussi une " rampe du futur " qui mène le visiteur jusqu'en 2050 et pose les questions sur l'alimentation de demain, la culture des algues, des insectes ou des plantes sans terre... Je ne vais pas entrer ici dans les détails, mais tout cela est réellement passionnant. Il faut venir voir ! Surtout qu'après l'Expo de Shanghai et avant celle de Dubai, on peut dire que celle-ci est juste à côté de chez nous. www.expo2015.org