A chaque saison, c'est le même problème. Les pantalons de la plus grande ont de l'eau dans les caves tandis que le plus petit a carrément pris deux tailles en un an. C'est donc parti pour une virée shopping d'enfer, pour renflouer la garde-robe de sa progéniture. Selon Comeos, le porte-parole du commerce et des services en Belgique, une famille dépense chaque année une moyenne de 298,52 euros par bambin dans le secteur de la mode enfantine.
...