Au commencement, il y a l'album Match de catch à Vielsalm, réalisé à plusieurs mains, par les auteurs emblématiques de Frémok, maison d'édition belgo-française de la BD alternative, et par des artistes handicapés du Centre d'expression et de créativité La Hesse à Vielsalm. Émouvant et captivant, ce bel exemple d'art brut a démarré en force en Belgique et en France. Au Frémok, on s'est posé la question : pourquoi ne pas aller plus loin et monter, dans le cadre du célèbre Festival d'Angoulême, un double projet d'exposition et d'atelier ? Pressenti, Benoît Mouchart, directeur artistique de ce grand rendez-vous du 9e art, accepte immédiatement et avec enthousiasme de relever le défi. Les planch...

Au commencement, il y a l'album Match de catch à Vielsalm, réalisé à plusieurs mains, par les auteurs emblématiques de Frémok, maison d'édition belgo-française de la BD alternative, et par des artistes handicapés du Centre d'expression et de créativité La Hesse à Vielsalm. Émouvant et captivant, ce bel exemple d'art brut a démarré en force en Belgique et en France. Au Frémok, on s'est posé la question : pourquoi ne pas aller plus loin et monter, dans le cadre du célèbre Festival d'Angoulême, un double projet d'exposition et d'atelier ? Pressenti, Benoît Mouchart, directeur artistique de ce grand rendez-vous du 9e art, accepte immédiatement et avec enthousiasme de relever le défi. Les planches du livre, ainsi que des travaux des artistes de Vielsalm, reconnus dans le monde de l'art brut, seront ainsi présentées à un public nombreux. Thierry Van Hasselt animera l'atelier Aktion Mix Comics Commando. " Cet espace vivant au c£ur de l'expo sera ouvert à tous les publics, enfants, adultes, artistes et personnes handicapées. L'enjeu consiste en un projet de BD collective expérimentale sur la thématique du cinéma de série Z, les films d'horreur désuets, tels La Nuit des morts vivants ou Fantômas. A partir de ces opus, les intervenants réaliseront un travail qui sera imprimé en linogravure. Ensuite, je les inviterai à découper les gravures et à faire des collages pour composer de nouvelles images. En les mélangeant, on créera une histoire et une narration particulière. Le but est de montrer une énergie plus exploratoire et expérimentale par rapport à la BD classique. " L'envie d'en découdre avec la BD classique constitue le fil conducteur du parcours de ce quadra. Pendant ses études en gravure, à Saint-Luc, à Bruxelles, il s'entoure d'une bande de copains qui ont la même vision iconoclaste du 9e art. Dès 1990, le collectif sort les premiers livres-objets, puis se structure en une vraie maison d'édition sous le label Fréon et finit par fusionner avec la maison parisienne Amok. Frémok, la nouvelle entité franco-belge défend les projets d'auteur, de recherche et d'art et d'essai. Il y a vingt ans, les grincheux et les sceptiques habituels ne donnaient pas cher de l'avenir de ce groupe émergent, épris de liberté et d'expérimentation. Or, les pionniers sont toujours là et bien là. Olivier et Denis Deprez, Vincent Fortemps, Dominique Goblet, Jean-Christophe Long et, bien sûr, Thierry Van Hasselt, sont sortis définitivement de l'ombre et comptent parmi les auteurs incontournables dont on parle à l'international. Frémok, engagé dans une " poétique politique " a sorti environ 80 livres et travaille avec une trentaine d'auteurs. Thierry Van Hasselt se partage, le mieux possible, entre la direction de Frémok, son job de professeur de BD et d'illustration à Saint-Luc et son travail personnel : il a quatre livres à son actif. Vingt ans plus tard, la passion reste intacte. " Nous continuons à interroger l'idée de la narration et du récit. Nous le voulons plus ouvert et plus éclaté, plus proche du roman contemporain, avec des images plus picturales. Notre objectif est d'amener la bande dessinée dans le champ des arts contemporains où l'émotion vient de la contemplation d'une image et de la musique des mots. " A l'instar d'un éditeur d'art, Frémok allie écriture poétique et images plastiques pour un livre-objet de qualité. Ces albums d' " artistes narratifs " attirent un public très varié, des gens curieux de vivre l'expérience questionnante de " trouble des sens ". "Barbara Witkowska Notre objectif est d'amener la bande dessinée dans le champ des arts contemporains.