Après une bonne journée de voyage, nous atteignons le sud-ouest de l'océan Indien, et plus précisément l'île Maurice. Petite pause à l'aéroport, avant de prendre un autre avion qui nous emmène vers un horizon garni de quelques miettes de terre disséminées dans l'intense bleu de l'eau. Le plus grand de ces îlots porte le nom de Rodrigues, notre destination finale. À l'atterrissage, la pluie tombe à grosses gouttes. Mais le chauffeur de taxi nous rassure : l'averse sera certainement de courte durée. Et l'eau, ici, est une denrée si rare que personne ne songerait à se plaindre face à une ondée. " En fait, il en faut beaucoup pour nous tracasser, et je ne parle pas uniquement de la pluie ", ajoute notre taximan en lâchant un clin d'oeil.
...