Carnet d'adresses en page 126.
...

Carnet d'adresses en page 126.L'homme déteste multiplier les gestes et les produits trop compliqués parmi lesquels il a souvent un mal fou à se retrouver. Voici quelques nouveautés spécialement formulées pour lui et dont les textures sont légères, non grasses et pénètrent vite. Antibrillance, pour hommes à la peau grasse. La Lotion Hydratante Visage d'Anthony Logistics For Men (1), aux extraits d'aloe vera et de camomille réhydrate et efface les marques de fatigue. Le Gel Anti-Brillance de Clarins Men (2), lui, contient de la silice qui absorbe les excès de sébum, tandis que l'acide salicylique élimine les cellules mortes et purifie la peau. Anti-irritations, pour hommes à la peau sensible. Quatre nouveaux produits Hydra Detox de Biotherm Homme (3) (un nettoyant, un masque, un soin hydratant et un soin contour des yeux) détoxifient, apportent de l'oxygène aux cellules, protègent et apaisent. La peau respire ! Antiâge. Total Revitalizer de Shiseido (4) renferme toute la technologie de pointe avec le Complexe Défense (association d'ingrédients actifs pour favoriser les défenses naturelles de la peau), plus des extraits d'Ononis, plante qui favorise la production d'une protéine capitale pour renforcer l'épiderme. En prime, un parfum antistress et une promesse d'agir autant sur l'âme que sur la peau. Antiterne. Le gommage qu'on applique sur le visage mouillé et que l'on masse quelques secondes avant de rincer à grande eau est la solution express pour améliorer l'épiderme en éliminant cellules mortes et points noirs. Le Skin Resurfacing Scrub de Lab Series For Men (5) nettoie et purifie en un seul geste. On appliquera ensuite le Skin Revitalizer pour matifier, minimiser les ridules et hydrater. Coupe-feu enrichi en beurre de karité et en extrait de sève de bouleau, le Baume Après Rasage L'Occitan de L'Occitane (6), éteint le feu du rasoir, nourrit, raffermit et laisse un subtil parfum de lavande. * Pour l'homme, les cheveux sont l'élément le plus important de son look, de sa virilité et de sa séduction. Seul impératif, utiliser des produits appropriés. Avant toute chose, soigner le shampooing. Aussi doux que possible, en microquantité (on en utilise toujours beaucoup trop), sans faire subir au crâne un massage trop brutal ni négliger le rinçage qui doit être méticuleux. Les formules de la nouvelle ligne Redken for Men (1) comportent des protéines et des glucides qui renforcent la fibre capillaire, apportent du volume et de l'énergie. Pas moins de cinq shampooings, élaborés en fonction de différents types de cheveux : fins, secs, gras, normaux ou rebelles. Pour peaufiner le travail, on malaxe dans les cheveux une noisette de crème de finition (Get Groomed Finishing Cream) qui fait briller les cheveux. Le Grip Tight Firm Hold Gel est un gel plus costaud qui donne une supertenue. Le produit phare de la gamme ? Color Carno. Sans ammoniaque, il camoufle en 10 minutes de pose les tempes grisonnantes et les cheveux " poivre et sel ". La chute des cheveux est, de loin, la première source de préoccupation pour les hommes. C'est le moment de passer... à vie, à l'Aminexil, une molécule qui évite l'étouffement du cheveu et donc sa chute. Aminexil SP94, nouvelle génération, contenue dans Traitement Anti-Chute Homme Aminexil SP94 Dercos Technique des Laboratoires Vichy (2), redonne, en prime, la pêche à la racine. La fibre sera plus dense, épaisse et forte. Après six semaines d'utilisation, la densité capillaire est augmentée de 10 %. Avantage : pas de traitement permanent. Juste deux cures de six semaines, en automne et au printemps. Quand Jean Paul Gaultier a lancé, en 2003, sa ligne Le Mâle Tout Beau, tout le monde a cru à un coup d'éclat provocateur du couturier turbulent. Or, c'est " le " carton mondial, avec plus d'un million et demi de produits vendus. Il est vrai, qu'ils ont tout pour plaire. Les packagings, chics et chocs, s'inspirent du briquet Zippo ou du pain de savon traditionnel. Les textures sont ultrapénétrantes, les gestes faciles, car se faire beau doit prendre moins de temps qu'un brossage de dents. Le Zippo distributeur d'un coup d'éclat hydratant, le blaireau qui ravive le teint avec son nuage de terre, le stylo anticernes et celui qui contient le khôl, le marqueur qui fortifie les ongles, autant de produits " spontanés comme un bonjour ", embellissants et non fardant qui s'adaptent à toutes les peaux et les rehaussent d'un effet sain et naturel. Les best-sellers en Belgique ? Trompe Fatigue (baume hydratant qui sublime la peau), Belle Mine (poudre de soleil) et le Crayon Khôl. La gamme s'enrichit aujourd'hui de trois nouveautés. Le Fluide Hydratant Visage Hâlé (1), subtilement coloré et parfumé aux notes lavandées du parfum Le Mâle, donne au teint " une aura digne des éclairages de studios photo ". Fort de son succès, le Crayon Khôl (2) se décline désormais en version marron clair, plus doux et discret. Le bonus ? A l'autre bout du crayon, un anticerne beige gomme les traces des nuits trop courtes. Enfin, le Gel Teinté Lissant Cils et Sourcils (3) intensifie le regard et le rend plus profond. Selon Jean Paul Gaultier, c'est " le smoking des yeux ". * Selon les études de Veet, marque spécialisée dans les produits épilatoires, un homme sur dix s'épile. Fort de ce constat, " l'atelier d'esthétique " bruxellois Monsieur K. (photos ci-contre) s'est spécialisé dans la traque aux poils disgracieux. Les demandes d'épilation définitive du dos ou des épaules sont majoritaires (7 sur 10). Suivent de très près : " maillot ", fesses, jambes et torse. La méthode consiste à envoyer un rayon lumineux très intense (appelé flash) qui détruit définitivement le follicule pilleux. On voit le résultat dès la première séance, mais il en faut quatre pour avoir une peau lisse et imberbe. Ouvert il y a deux ans, Monsieur K. proposait les soins à la carte ainsi qu'un choix de produits cosmétiques. Aujourd'hui, le service a pris nettement le pas sur la vente. Outre les différentes épilations, les soins les plus demandés touchent le traitement des peaux grasses et de l'acné (avec la collaboration d'un dermatologue), les soins aux ultrasons antiâge, et, pour le corps, le gommage camarguais au gros sel. Depuis peu, Monsieur K. propose également un programme minceur avec un régime protéiné, à base de protéines de soja sans OGM. L'homme est-il écolo ? Oui. Il fait de plus en plus attention à sa nourriture et fréquente assidûment les boutiques " bio ". Forcément, il se préoccupe de soigner sa peau avec les plantes. On les trouve dans la ligne australienne Vitaman (1), numéro un dans le pays. Les créateurs ont fait appel au savoir-faire et à la sagesse ancestrale des Aborigènes. Dans les pots et les tubes, rien que des extraits de plantes et de fruits indigènes, aucune trace de molécules chimiques, colorants ou parfums artificiels. Les hommes apprécient les emballages simples et masculins et leurs arômes naturels. Ligne complète pour le rasage, le corps, les cheveux et le visage. Dans le Soin Protecteur Visage, la prune de kakadu fournit de la vitamine C, dans l'Huile de Rasage, le poivre des montagnes ouvre les pores et assouplit bien la peau, le Masque d'Argile aux minéraux actifs soulage le visage de toutes les toxines et hydrate bien l'épiderme. Champion olympique de voile, issu d'une famille d'explorateurs polaires, Daniel Kurbiel, lui, a choisi de chouchouter la peau des hommes avec des produits à base de microalgues des grands froids. Sa marque, Skinethics Polar Care (2), propose, notamment, un Voile de Rasage Arctique, un Contour des Yeux Boréal ou un Revitalisant Nuit Polaire. Toutes les formules sont d'origine végétale, exemptes d'alcool, de colorants, de parfums de synthèse, de silicones et d'huiles minérales. * Une parfumerie 100 % masculine ? Il fallait y penser... Pour combler les désirs du métrosexuel (l'homme urbain ultrasoigné), trois jeunes complices viennent d'ouvrir Ecce (1), au c£ur de Bruxelles. Le concept ? Se différencier des enseignes classiques et s'internationaliser, à savoir dénicher aux quatre coins du monde les produits les plus efficaces et les plus pointus. La décoration de la boutique est sobre, belle et masculine. Au centre de l'espace, un " bar " en zebrano permet de tester tranquillement tous les produits. Sur les étagères, la présentation est cohérente, conçue pour les hommes pressés. Les pictogrammes indiquent les soins pour les cheveux, le visage, le corps ou le rasage. Parmi une vingtaine (pour commencer) de marques présentes, épinglons California North (2), une gamme de soins et de masques très facile à utiliser. Le point fort ? Elle est idéale pour affronter les chocs thermiques. L'autobronzant est le produit phare. Vitaman, la marque australienne 100 % naturelle, est très appréciée des hommes. Ils craquent pour des " coffrets " rasage, voyage ou soins visage, histoire d'avoir tout ce qu'il faut sous la main. Dans la marque italienne Acca Kappa (3), très chic, il y a de très beaux accessoires pour les cheveux et pour le rasage à l'ancienne, des eaux de Cologne, des soins pour le corps et une excellente crème pour les mains (la préférée de tous les bricoleurs). Dans le domaine olfactif, on trouve quelques gammes classiques (Paul Smith, Francesco Smalto, etc.) et une marque confidentiel- le, celle de Lorenzo Villoresi (4). Cet artisan parfumeur conçoit dans ses ateliers à Florence des fragrances extraordinaires et extrêmement qualitatives qui ont pour noms Incensi (Encens), Spezie (Epices) ou encore Yerbamate. Les eaux toniques, gorgées d'essences fraîches et stimulantes, boostent l'énergie et éclaircissent les idées. Hugo Energise de Hugo Boss (1) mêle la fraîcheur des zestes d'agrumes à la stimulante feuille de coriandre et au charme des accords boisés et cuirés. En humant Transat de Yves Rocher (2), on se croirait face à l'océan. La note marine, omniprésente, est adoucie par un brin de romarin qui diffuse sa fraîcheur menthée, puis par un accord ambré-boisé, subtil et sans ostentation. Des zestes de pamplemousse rose givrés, de la pomme verte gorgée de jus, le tout dans une corbeille de fleurs légères et de bois suaves : c'est avec ce menu light que l'on découvre le tout nouveau Ice Touch de Mexx (3). La feuille de tomate, associée aux agrumes, annonce une intense fraîcheur verte de Lacoste Essential (4). Dans le c£ur, la rose opulente est tempérée par le poivre noir. Chaud et réconfortant, le sillage " patchoulisé ", donne à la fragrance beaucoup de profondeur. Introduit par un accord pétillant de menthe et d'écorce de pamplemousse, Very Irrésistible Givenchy For Men (5) se révèle dans la chaleur inédite de sésame, de moka et de bois de noisetier. En " clin d'£il ", une pointe d'anis étoilé rappelle la fragrance féminine et éponyme. Plus vibrant et plus direct, Kenzo Air Intense (6) joue désormais le registre de l'extrait pur de vétiver. Il s'enveloppe d'angélique, de cumin et d'anis pour signer une présence masculine bien singulière. Féraud Homme (7) affectionne les agrumes méditerranéennes, se roule dans une vapeur de noix de muscade et de cumin, pour se draper, enfin, de bois précieux : vétiver haïtien, cèdre et santal australien. Une partition élégante, fidèle aux traditions maison. * L'homme ne veut plus seulement séduire, mais aussi se faire plaisir. Avec des notes épicées, orientales, parfois fruitées, plutôt féminines qu'il s'interdisait jusqu'ici. Certes, le nouveau BlackXS de Paco Rabanne (1) démarre d'une façon " classique " dans la fraîcheur généreuse de citron de Calabre, mais le c£ur et le fond vibrent aux accents inédits et sucrés d'une praline épicée de cannelle, de baume de tolu et d'ambre noir. Inspiré de toutes les musiques, composé à coups de sauge espagnole, d'armoise argentée, de santal et de patchouli noir, Polo Black de Ralph Lauren (2) est effervescent comme le rock, fluide comme le jazz et sexy comme le R & B. Sensualité rayonnante, à la fois classique et moderne pour le tout nouveau Silver Shadow Pure Blend de Davidoff (3). Une composition voluptueuse créée sur l'accord majeur orange amère, clou de girofle, ambre et safran qui dévoile des facettes intimes et inédites. Un parfum de connaisseur. Si on vous dit l'iris ? Vous pensez à la fleur et sa superbe architecture ciselée, tout en volutes graciles et gracieuses. Pourtant, c'est son rhizome, à savoir sa racine qui livre ses extraordinaires effluves, à la fois boisés, secs, soyeux, tendres et moelleux. Le rhizome d'iris produit l'une des essences les plus anciennes et plus luxueuses de la parfumerie. Assez discret ces derniers temps, il refait surface dans trois fragrances. Dior Homme (4) est aromatique comme une pincée de sauge et de lavande, gourmand comme un cocktail d'iris et de cacao et soyeux comme la caresse de l'ambre et de patchouli. Un sillage poudré qui palpite sous les narines, c'est rare dans un parfum masculin. A la fois élégant et rustique, Thé Brun de Jean-Charles Brosseau (5) met en scène toute une palette de sensations nouvelles. La tête est fraîche, le c£ur est fleuri, tandis que le fond, moelleux, s'écrit avec des essences d'iris, de santal, de palissandre, de mousse de chêne, d'ambre et de vanille qui rayonnent sur la peau. De l'iris, encore, dans True Star Men de Tommy Hilfiger (6). Ce boisé légèrement épicé, qui débute sur des notes espiègles et pétillantes de pamplemousse rose, se caractérise par un sillage soyeux, étoffé de notes d'iris, de safran, de santal et de vanille. Loin de la consommation de masse, les esthètes parient sur la rareté et la confidentialité. Ils fuient les égéries et les campagnes de pub (leur préférant le bouche-à-oreille), privilégient des écrins simples et épurés et recherchent des points de vente unique et exclusifs. Ils n'hésiteront donc pas de faire un aller-retour en Thalys pour découvrir à Paris quelques univers singuliers. Celui de Frédéric Malle, par exemple. Dans cette boutique élégante où la couleur tabac prédomine, on hume des fragrances raffinées dans d'étonnantes colonnes de verre, puis on enchaîne avec l'essayage individuel de chaque produit dans un salon, situé au fond du magasin. Le choix est vite fait. Musc Ravageur par Maurice Roucel (1), un accord d'ambre doux et de musc, rafle tous les suffrages. Le superbe écrin des Salons du Palais-Royal abrite toutes les créations de Serge Lutens (Shiseido). Fermez les yeux... Humez Ambre Sultan, Fleurs d'Oranger (2), Un Bois Vanille, A la Nuit et leurs notes poudrées, vanillées, capiteuses, provenant des résines et des épices rares. Vous êtes à Marrakech ou quelque part en Orient. Hedi Slimane, pour sa part, ressuscite l'Eau de Cologne dans des interprétations hypertendances. Il les a conçues comme " le prolongement olfactif " de son univers, celui des ateliers Dior Homme. Raffinées et simples comme une épure, ses trois eaux rythment les journées du matin au soir. La lavande, le cèdre et la vanille, artistiquement mêlés dans l'Eau Noire (3), se marient avec le soir. Poudrée, ambrée et sucrée, Cologne Blanche (4) est une eau de jour. Les notes boisées et balsamiques de Bois d'Argent (5) se portent à chaque instant. Dernier univers pour esthètes, celui d'Olivia Giacobetti pour Iunx (6). Dans cet espace singulier d'inspiration asiatique (sol de résine sombre, bassin d'eau, jeux d'ombres et de lumières, de laques et de transparences), on respire des eaux subtiles, calmes et très raffinées. Des vapeurs de myrrhe, de bois sucré, de rose cuite et d'hibiscus se confondent aux arômes de feuilles, d'écorces et de fumées et renouent avec la symbolique antique du parfum : celui du signe de la divinité. Barbara WitkowskaFace à un marché de la beauté féminine un peu saturé, les hommes représentent une cible idéale. D'où un marketing efficace qui, produits spécifiques et nouveaux codes 100 % virilité à l'appui, fait évoluer la mentalité masculine. Aujourd'hui, un homme sur deux est concerné par le vieillissement, un homme sur quatre utilise une crème de soin. Les ventes de produits ont fait un bond de 23 % en cinq ans (source : Shiseido Belgique). Et, pourquoi pas, au fait ? Protéger sa peau, booster son éclat, camoufler ses défauts, souligner sa virilité, sont des préoccupations masculines vieilles comme le monde.