RENSEIGNEMENTS

Ambassade du Myanmar, 9, boulevard Général Wahis, à 1030 Bruxelles.
...

Ambassade du Myanmar, 9, boulevard Général Wahis, à 1030 Bruxelles. Tél. : 02 701 93 81. www.embassyofmyanmar.beUn passeport valide au minimum 6 mois après la date de retour, et un visa touristique (25 euros), qui nécessite de remplir de nombreux documents, à demander un mois à l'avance auprès de l'ambassade. 1 euro = 1 000 kyats. Mais le taux fluctue énormément, et ne sera pas le même en fonction du lieu de change. Il sera meilleur à Yangon qu'à Mandalay ou Bagan. Il sera plus intéressant si vous achetez vos kyats dans la rue que si vous le faites à la banque mais attention, les arnaques sont légion. Le préfixe téléphonique international pour la Birmanie est le + 95. Il doit être suivi de l'indicatif de la ville (1 pour Yangon) et du numéro du correspondant. Votre téléphone portable ne fonctionnera pas sur place. Vous pouvez en revanche faire l'acquisition d'une carte SIM locale, donnant accès à des appels internationaux plutôt coûteux. Connexion très lente, quand elle existe. Les messageries Hotmail et Gmail sont difficiles d'accès. Facebook semble fonctionner. À Yangon Winner Inn. Excellent rapport qualité-prix pour cet hôtel situé à quelques minutes de la grande pagode de Yangon, dans un quartier résidentiel très vert. Belle vue sur le dôme doré. 42, Than Lwin Road. Une trentaine de dollars la chambre. www.winnerinnmyanmar.comAu lac Inle Aung Mingalar Hotel. Joli complexe de bungalows. Propre, bien tenu, et offrant un délicieux petit déjeuner. Possibilité de louer des chambres triples. Une vingtaine de dollars la chambre. Boat station road, Nyaung Shwe. Kmm.goldentrip@mptmail.net.mmÀ Bagan Ngwe Saung The Emerald Sea Resort. Une certaine idée du paradis, à la Robinson Crusoë, au bord d'une plage bordée de cocotiers. Personnel aux petits soins. Une soixantaine de dollars la chambre. Ngwe Saung Beach. http://emeraldsearesorts.comÀ Yangon Aung Thu Kha. Pas donné quand on voit la tronche du boui-boui, mais franchement délicieux. L'occasion de sauter à pieds joints dans la cuisine birmane, ses currys, ses crevettes, son riz vapeur et les dizaines de petites choses qui les accompagnent (comme cette surprenante salade de feuilles de thé). 17 A, 1st Street. À Mandalay Étals de chapatis. On y dîne indien à même la rue. Faut aimer les gaz d'échappement, mais ces étals sont imbattables tant au niveau de la saveur que du prix. Angle 27th St et 82nd St. AilleursSe laisser guider à l'odeur et à la vue. Les restaurants ouvrent et ferment vite dans le pays. Préférer ceux qui sont pleins, la haute rotation de la clientèle garantit la fraîcheur des produits. Sur la rue, where else ? C'est là qu'on tâte le pouls d'une population qui aime se rassembler et siroter une bière Mandalay, malgré le prix prohibitif du doux breuvage pour le pays (compter l'équivalent de 3 dollars pour une grande bouteille). Tout d'abord, louer les services d'un guide-chauffeur, qui vous servira tant de traducteur que de négociateur, et qui vous permettra d'éviter de prendre des vols intérieurs, souvent chers et pas spécialement engageants. Compter un millier de dollars pour une voiture classique (deux ou trois passagers) et le double pour un minibus, pour deux semaines de périple. Le tarif comprend la location du véhicule, les taxes routières (nombreuses), l'essence (chère), le logement et les repas du guide. La solution la plus économique, la plus facile, la plus rassurante. Se renseigner sur les forums de voyage, ou faire confiance à Zaw Min, notre chauffeur, honnête et serviable : zaw.villa@googlemail.com. Le circuit classique démarre de Yangon pour rejoindre le lac Inle via Kalaw, repart ensuite vers Mandalay et puis Bagan. On peut y ajouter quelques jours à la plage, pour se reposer en fin de séjour, Ngwe Saung étant la plus proche de Yangon (6 heures de route tout de même). Compter deux semaines sur place minimum.