REPÉRAGES

Très complet, le site Film Item recense un maximum de produits présentés à l'écran et dispose d'une appréciable fonction de recherche, par film/série ou typologie d'objet. Moins fourni mais tout récent, Film and Furniture va au-delà du simple repérage de décor ou de mobilier design, et propose également news, analyses et calendrier d'événements. Sur les réseaux sociaux, le blog de la boutique Design Retro Pop WizZz publie régulièrement ses trouvailles stylées ou issues de la pop culture, qui séduiront les amateurs au même titre que les listes publiées ponctuellement par des pages comme SensCritique ou Inspirationfeed. Enfin, dans un registre plus ciblé, des initiatives telles que Rug Rag mettent un point d'honneur à vous retrouver le tapis persan aperçu dans My Fair Lady, Benjamin Button ou The Big Lebowski.
...

Très complet, le site Film Item recense un maximum de produits présentés à l'écran et dispose d'une appréciable fonction de recherche, par film/série ou typologie d'objet. Moins fourni mais tout récent, Film and Furniture va au-delà du simple repérage de décor ou de mobilier design, et propose également news, analyses et calendrier d'événements. Sur les réseaux sociaux, le blog de la boutique Design Retro Pop WizZz publie régulièrement ses trouvailles stylées ou issues de la pop culture, qui séduiront les amateurs au même titre que les listes publiées ponctuellement par des pages comme SensCritique ou Inspirationfeed. Enfin, dans un registre plus ciblé, des initiatives telles que Rug Rag mettent un point d'honneur à vous retrouver le tapis persan aperçu dans My Fair Lady, Benjamin Button ou The Big Lebowski. " Props " est le nom donné aux accessoires en tout genre utilisés lors des prises de vues, et s'il fallait ne retenir qu'un site qui s'est spécialisé dans leur commercialisation, ce serait Prop Store. Au menu, un tas d'articles, parties de décors, costumes et reliquats de tournage, munis d'un certificat d'authenticité. Pour donner une couleur hollywoodienne à leur intérieur, les fans craqueront pour les flûtes à champagne portées aux lèvres de Halle Berry dans Meurs un autre jour, ou l'imposant lustre Swarovski qui illumine les pas de Natalie Portman dans Black Swan, voire celui, plus modeste, éclairant Satine (Nicole Kidman) et Christian (Ewan McGregor) dans Moulin Rouge. En termes de design, Ridley Scott décroche la palme avec son prequel d'Alien, Prometheus, qui met en scène une assise 360° de Konstantin Grcic (Magis), un tabouret Clip de Gino Carollo (Bonaldo), un siège Fendi et le fauteuil Gluon de Marc Newson (Moroso). Tous à vendre sur Prop Store. Plutôt branché TV, le site Chasing Props vous aide à traquer le décor de vos programmes préférés, des posters vintage de Friends aux oeuvres d'art ultracotées de Mad Men. En français dans le texte, citons le site Mauvais-Genres, qui malgré son titre de " petite boutique du cinéma de genre ", brasse assez large et propose des dizaines de répliques et d'originaux, mais aussi des autographes, affiches, photos, tirages d'art ou storyboards. De nombreux " props " sont mis aux enchères, et ce au risque de voir les prix s'envoler, mais aussi avec la possibilité de faire de bonnes affaires. Le contenu du site Invaluable s'avère plutôt aléatoire mais peut receler des surprises, du banc d'entraînement de Bruce Lee à l'oeuf d'autruche dans son coquetier géant, récupéré par Jacques Villeret après Papy fait de la résistance. Côté séries, Screenbid mène la danse, en rachetant directement aux studios de copieux lots d'accessoires ayant servi dans des fictions dont le tournage a pris fin (notamment True Blood, Sons of Anarchy, Boardwalk Empire). Jamais en reste, eBay dispose d'une section Movie ou TV Props plutôt attrayante : entre une robe portée par Marilyn et l'attirail guerrier de Charlton Heston dans Les Dix Commandements, on y trouve quelques éléments qui valent le coup d'oeil, comme l'affiche originale annonçant le concert unique des Blues Brothers, un panneau à vitraux Art déco vu dans Titanic ou la toile de Hook dépeignant Dustin Hoffman en Capitaine Crochet. Notons que le cinéma français a lui aussi mis certains de ses trésors aux enchères, notamment lors de la vente Locatema, en avril dernier, dans la banlieue parisienne. Mobilier et accessoires de films - du lointain âge d'or à des long-métrages récents comme Yves Saint Laurent ou Les Garçons et Guillaume, à table ! -, mais également de séries et d'émissions télévisées, y furent cédés pour quelques centaines d'euros. Moins d'un mois plus tard, l'hôtel Drouot vit défiler sous le marteau des pièces aussi exceptionnelles que le mythique Walther PPK de Pierce Brosnan dans GoldenEye, un costume d'alien ou le canapé Djinn d'Olivier Mourgue, star de 2001, l'Odyssée de l'espace. Si l'on ne peut acquérir l'objet original, il est toujours possible de se rabattre sur une reproduction ou un produit dérivé ; et l'on peut dire qu'en la matière, certains témoignent d'une belle imagination, voir ce Mistic Mirror de La Tête au Cube, qui, une fois embué, reproduit la main de Norman Bates brandissant le couteau meurtrier de Psychose. Plutôt orienté science-fiction, Entertainment Earth vend la reproduction du siège de commande du capitaine Kirk, alors que l'offre de Firebox va des verres Cibi de Blade Runner à l'ultrapopulaire Kit-Cat Clock, apparue un nombre incalculable de fois à l'écran, ainsi qu'un paquet d'objets hybrides, comme cette reproduction du pistolet Phaser de Star Trek, qui remplace avantageusement toute télécommande domestique et trouvera une place de choix sur la table de salon des inconditionnels. Et en parlant de fans à séduire, on s'en voudrait de passer sous silence la curieuse idée de la chaîne HBO, qui tenta de vendre une version du célèbre Trône de fer pour 30 000 dollars. Sans compter les frais de port. Pour conclure, rendons hommage à un chef-d'oeuvre qui marqua le début des amours entre design et septième art : Mon oncle de Jacques Tati, sorti en 1958, dont trois meubles d'une inouïe modernité pour l'époque, furent fabriqués et mis en vente par le duo français Domeau & Pérès. Et, oui, on peut s'y asseoir, " c'est fait pour ça ".PAR MATHIEU NGUYEN