T oujours bronzée, la peau garde encore les beaux souvenirs des vacances. Toutefois, elle a beaucoup souffert avec le soleil, le vent, l'eau salée de la mer ou l'eau chlorée des piscines. Les rides et les ridules feront vite leur apparition. La solution ? Une bonne cure qui nourrit la peau, la requinque et stimule toutes ses activités. No Surgetics Intensive de Givenchy est précisément une cure Anti-rides Concentrée Visage qui complète parfaitement la crème du même nom, lancée il y a quelques mois. Le concept s'inspire des techniques de la chirurgie esthétique. Rappelons-les. Pour lisser la peau, on a recours aux différents peelings. Pour combler les rides, on pratique des injections de collagène. Enfin, pour gommer les rides d'expression, on fait appel au Botox. Les laboratoires Givenchy (groupe LVMH), eux, ont mis au point une formule sophistiquée qui exerce ces trois actions, mais de manière beaucoup plus douce. Le complexe Skin Peel (palmitate de la vitamine A) gomme les " mauvaises " cellules, améliore le renouvellement cellulaire et lisse la peau. Le complexe Collagene-Up, formulé avec un extrait de Centella Asiatica, stimule la synthèse de collagène. Les rides sont moins apparentes. Au niveau des rides d'expression, ce sont des lipopeptides biomimétiques qui, en agissant au niveau des neurotransmetteurs de la peau, la " détendent " et la " repassent. " Tous ces ingrédients high-tech, intégrés dans la crème No Surgetics, sont aussi présents dans la cure. Leur activité est encore améliorée par l'incorporation de nouveaux actifs. " Pour améliorer la première action, celle du lissage, nous avons ajouté d'Acifructol, explique Leila Rochet, directeur général de Givenchy Belgique. L'action antirides, elle, est renforcée par des extraits de réglisse et des extraits d'iris. La première stimule la synthèse de collagène. L'iris empêche la dégradation des fibres de collagène. Pour amplifier la troisième action, celle qui cible les rides d'expression, nous avons multiplié par deux la concentration de lipopeptides. " Le s...

T oujours bronzée, la peau garde encore les beaux souvenirs des vacances. Toutefois, elle a beaucoup souffert avec le soleil, le vent, l'eau salée de la mer ou l'eau chlorée des piscines. Les rides et les ridules feront vite leur apparition. La solution ? Une bonne cure qui nourrit la peau, la requinque et stimule toutes ses activités. No Surgetics Intensive de Givenchy est précisément une cure Anti-rides Concentrée Visage qui complète parfaitement la crème du même nom, lancée il y a quelques mois. Le concept s'inspire des techniques de la chirurgie esthétique. Rappelons-les. Pour lisser la peau, on a recours aux différents peelings. Pour combler les rides, on pratique des injections de collagène. Enfin, pour gommer les rides d'expression, on fait appel au Botox. Les laboratoires Givenchy (groupe LVMH), eux, ont mis au point une formule sophistiquée qui exerce ces trois actions, mais de manière beaucoup plus douce. Le complexe Skin Peel (palmitate de la vitamine A) gomme les " mauvaises " cellules, améliore le renouvellement cellulaire et lisse la peau. Le complexe Collagene-Up, formulé avec un extrait de Centella Asiatica, stimule la synthèse de collagène. Les rides sont moins apparentes. Au niveau des rides d'expression, ce sont des lipopeptides biomimétiques qui, en agissant au niveau des neurotransmetteurs de la peau, la " détendent " et la " repassent. " Tous ces ingrédients high-tech, intégrés dans la crème No Surgetics, sont aussi présents dans la cure. Leur activité est encore améliorée par l'incorporation de nouveaux actifs. " Pour améliorer la première action, celle du lissage, nous avons ajouté d'Acifructol, explique Leila Rochet, directeur général de Givenchy Belgique. L'action antirides, elle, est renforcée par des extraits de réglisse et des extraits d'iris. La première stimule la synthèse de collagène. L'iris empêche la dégradation des fibres de collagène. Pour amplifier la troisième action, celle qui cible les rides d'expression, nous avons multiplié par deux la concentration de lipopeptides. " Le sérum se présente sous formes de monodoses, très pratiques. Il y en a 30, pour trente jours, à appliquer matin ou soir. A noter : un sérum a toujours une action profonde et bien ciblée, mais nécessite une application, par-dessus, d'une crème nourrissante, protectrice et hydratante. Il y a quelques mois, Stendhal lançait sur le marché la crème Pur Luxe, un soin global destiné à traiter les quatre principaux signes de vieillissement : les rides, la déshydratation, la perte de fermeté et la perte d'éclat. Ce soin intègre une série d'actifs fédérateurs faisant l'objet de deux brevets dont un pour sa texture exceptionnelle. La Cure Pur Luxe, toute nouvelle, prolonge et enrichit ce concept, en y ajoutant une dimension supplémentaire : le temps. En effet, on sait aujourd'hui que le métabolisme de la peau varie selon les rythmes circadiens. La division cellulaire est plus importante la nuit, avec le pic vers 1 heure du matin, l'éclat du teint est à son apogée en fin de matinée. De façon plus générale, on peut dire que durant la journée, notre peau " travaille " pour se protéger, la nuit pour se réparer. D'où l'idée, chez Stendhal, de mettre au point deux produits, un pour le matin et un pour le soir, complémentaires et indissociables. Ils contiennent tous les actifs présents dans la ligne Pur Luxe, ainsi que des actifs spécifiques. Dans la formule Jour, il y a de l'ADN marin pour protéger l'ADN de notre peau contre les UV, des extraits de bourgeon d'olivier, antiradicalaire, ainsi que des extraits de saule blanc pour stimuler le système de défense de la peau mature. La formule Nuit contient de l'algisium, molécule qui empêche la rigidification des fibres d'élastine et de collagène et répare les fibres endommagées. " Pour que la chronologie soit bien équilibrée, les soins contiennent, en plus, un actif synchronisateur, souligne Ingrid Janssens, directrice de Parfulux Belgique. Dans le soin Jour, l'extrait de bulbe de narcisse ralentit la division cellulaire pour développer toutes les autres fonctions de protection contre les UV et le stress. En revanche dans le soin Nuit, le palmitate de la vitamine A, accélère légèrement la division cellulaire. " Cette cure rétablit le rythme de toutes les fonctions de la peau est autosuffisante et ne nécessite pas de soins complémentaires. Elle s'utilise pendant un mois, sur le visage, le cou et le décolleté. Pour obtenir un résultat maximum, la régularité est très importante. Pour la mise au point du 365 Cellular Elixir, Lancaster s'est inspiré des dernières découvertes en génétique sur l'ADN. Lorsque l'ADN est endommagé, les fonctions des cellules, notamment leur renouvellement, sont perturbées. Le processus de vieillissement commence à s'emballer. Or, la formule de ce sérum " intelligent " est capable de détecter les " bobos " des cellules et de s'adapter à leurs besoins, pour non seulement protéger, mais aussi stimuler le processus de réparation naturelle de l'ADN de la peau. Le secret ? Le complexe RPF reproduit le système de défense de la peau et peut donc mieux la protéger contre les radicaux libres qui sont néfastes pour son précieux ADN. Il est formulé avec de la figue, du melon d'eau et de la grenade, actifs protecteurs et hydratants, ainsi qu'avec du romarin, riche en polyphénols antioxydants. Dans la texture, on a incorporé un pigment nacré nouvelle génération, composé de plusieurs couches de titane et de mica. Le teint est très légèrement brillant, très lumineux et plein d'éclat juvénile. La texture fraîche et sensuelle fond immédiatement dans la peau. Intelligent, ce soin s'adapte à tous les âges, à tous les types de peau, agit avec la même efficacité 7 jours sur 7 et 365 jours par an. " Si nous aidons la peau à se réparer elle-même, nous retardons l'apparition des signes visibles du vieillissement ", martèle Paolo Giacomni, directeur exécutif de la recherche et du développement pour Clinique. Or, l'énergie naturelle, indispensable à cette réparation, diminue avec l'âge. Résultat ? Les défenses de la cellule s'amenuisent. L'idée est donc de lui fournir les moyens de fabriquer son énergie. On retrouvait ce concept dans Repairwear Intensive Night. Aujourd'hui, ce concept est en vedette de la version Jour. Au c£ur de la formule très high-tech, le complexe Vital Fuel Jour, à base d'extrait de levure, qui améliore la communication entre les cellules, booste l'action des antioxydants et des enzymes et stimule tous les processus métaboliques de la peau. Comme les UVA diminuent aussi l'énergie de la peau et accélèrent le vieillissement, la texture intègre une protection assez puissante avec un nouvel écran solaire physique SPF 15. Repairwear Intensive Day Cream prolonge et complète l'action de la formule Nuit. Il y a plusieurs types de vieillissement : chronologique, hormonal ou photo-induit (suite aux expositions aux UV). Vichy nous parle aujourd'hui du myo-vieillissement. Il s'agit de la première étape de la formation des rides. Par les contractions naturelles du visage (surtout au niveau des yeux), les fibroblastes se contractent. Certes quand la peau est jeune et élastique, elle se " repasse " toute seule. Mais, un jour, elle ne reprend plus sa forme initiale. Les rides s'installent définitivement et avec le temps ne cessent de se creuser. Cette " contraction " définitive est due à la présence de calcium dans les fibroblastes. La solution ? Empêcher sa pénétration ! Les laboratoires Vichy ont mis au point l'Adenoxine, actif dermo-décontractant qui déride la peau. Il est composé de magnésium et d'adénosine. Cette dernière est une substance utilisée en médecine pour traiter les troubles de la contraction des muscles cardiaques. Le soin Myokine bénéficie également de la technologie Soft Focus : des microparticules diffusent la lumière, le teint est frais et éclatant. Dans le parfum, on devine des notes fraîches, légères et aqueuses qui amplifient la sensation de fraîcheur. A partir de 30 ans ( en pharmacie). Avec le temps, la peau du cou se flétrit, se relâche, le décolleté se couvre de taches brunes peu esthétiques. Guerlain propose aujourd'hui Substantific Crème Cou et décolleté Densifiante, une crème fondante qui pénètre instantanément et se met directement au travail. Nutridiol et Nutrilastine (à base d'extraits de plantes et de fleurs, dont la pivoine) hydratent la peau et la nourrissent. Un complexe gainant améliore la fermeté, tandis que le complexe unifiant diminue l'activité de la tyrosinase, enzyme responsable de la formation des taches pigmentaires. Substantific Crème Cou et décolleté Densifiante est veloutée comme un pétale de rose et s'applique matin et/ou soir par effleurages, en larges mouvements circulaires du cou vers le décolleté. Il vaut mieux effectuer ces gestes à deux mains, l'une après l'autre. Yves Saint Laurent décline les vertus du Ganoderma Lucidum, le " champignon de l'éternelle jeunesse ", dont raffolaient les empereurs chinois. Son action est simple. On sait que nos cellules, à la surface de la peau, dans l'épiderme, mais aussi dans les profondeurs, dans le derme, sont en communication permanente et étroite. De la qualité de cette communication dépend la qualité, et par conséquent la jeunesse de la peau. Or, avec les années, la communication devient moins bonne. C'est ici qu'intervient ce champignon malin. Il redynamise la qualité et l'intensité des messages et par conséquent améliore l'aspect de la peau. Déjà présent dans le soin antiâge Temps Majeur Crème, le voici en guest star dans le masque Temps Majeur. Sa texture rose tendre est d'une fraîcheur crémeuse. On l'applique pendant 10 minutes, 1 ou 2 fois par semaine. La fatigue s'envole, les crispations s'atténuent, la peau est rose et repulpée. Dans la gamme Capture R60/80 de Dior, on trouve également un produit performant qui donne un formidable coup d'éclat, en 30 secondes. Ce gel pailleté ultrafluide et frais agit comme un patch. On applique deux gouttes, on étale délicatement sur tout le visage. Comme par miracle, les traits sont retendus, repassés. Les micro-paillettes bleutées et rosées déposent un voile impalpable, brillant et ensoleillé. A utiliser le matin sous le maquillage ou le soir avant de sortir. Barbara Witkowska