Exit les coiffures plates, rangées et apprêtées. Légèreté, spontanéité et décontraction. Les mots sont lancés et la tendance s'y accroche avec vigueur. Ce sont désormais les coupes déstructurées qui séduisent. La nuque est courte et les oreilles bien dégagées, mais le sommet de la tête renoue avec des longueurs volontairement inégales et avec des formes asymétriques pour créer un effet de relief et un aspect plus nonchalant. Les hommes adoptent le long, comme dans les années 1960, mais ils l'aiment élégant et subtil. Les cheveux sont travaillés au rasoir denté. Le but ? Obtenir une multitude de mèches fines et déstructurées et, au final, une coiffure floue, mouvante et fluide. Côté coloration, les balayages " coups de soleil " sont en hausse. Avantage ? Artistiquement dessinées, les mèches dorées accentuent l'effet du relief et de la masse et boostent l'éclat du teint. En revanche, les gels sont carrément en baisse. Le wet look, avec son côté figé et " collé-mouillé ", c'est démodé. On veut des cheveux qui bougent et qui vivent. Aujourd'hui, le produit " must-have " est la pâte de modelage. Facile à utiliser à n'importe quel moment de la journée, elle sculpte, accentue les reliefs, permet de garder l'effet d'une coiffure allégée et, surtout, apporte à la chevelure un aspect mat. Et la matité, c'est ultrahype !
...

Exit les coiffures plates, rangées et apprêtées. Légèreté, spontanéité et décontraction. Les mots sont lancés et la tendance s'y accroche avec vigueur. Ce sont désormais les coupes déstructurées qui séduisent. La nuque est courte et les oreilles bien dégagées, mais le sommet de la tête renoue avec des longueurs volontairement inégales et avec des formes asymétriques pour créer un effet de relief et un aspect plus nonchalant. Les hommes adoptent le long, comme dans les années 1960, mais ils l'aiment élégant et subtil. Les cheveux sont travaillés au rasoir denté. Le but ? Obtenir une multitude de mèches fines et déstructurées et, au final, une coiffure floue, mouvante et fluide. Côté coloration, les balayages " coups de soleil " sont en hausse. Avantage ? Artistiquement dessinées, les mèches dorées accentuent l'effet du relief et de la masse et boostent l'éclat du teint. En revanche, les gels sont carrément en baisse. Le wet look, avec son côté figé et " collé-mouillé ", c'est démodé. On veut des cheveux qui bougent et qui vivent. Aujourd'hui, le produit " must-have " est la pâte de modelage. Facile à utiliser à n'importe quel moment de la journée, elle sculpte, accentue les reliefs, permet de garder l'effet d'une coiffure allégée et, surtout, apporte à la chevelure un aspect mat. Et la matité, c'est ultrahype ! Guillaume Sénéchal L a déco. Bois sombres, marbre et cuir noir, interprétés dans un style chic et contemporain. Les lumières sont douces et chatoyantes... Pour qui ? Pour gentlemen de la banque ou de la finance et pour les professions libérales. La clientèle vient pour le service, la qualité du travail, la disponibilité et la discrétion. Le style. Classique, très naturel et discret. " Notre spécialité : la coupe invisible. Nos clients n'ont jamais l'air de sortir de chez le coiffeur ", souligne Angelo Morreale. Colorations. Relativement marginales, car les hommes acceptent bien leurs cheveux blancs. Elles sont demandées par 5 % de la clientèle. Première étape, une lotion colorante qui s'élimine au premier shampooing sert de test. Si le client est satisfait, on applique le gel Diacolor de L'Oréal qui teint les cheveux en transparence pendant 3 à 4 semaines. Le travail est fait au peigne pour un résultat très naturel. Pour les cheveux plus récalcitrants, on utilise Majirel de L'Oréal, en travaillant ton sur ton. Soins esthétiques. Ils représentent un quart du chiffre d'affaires et sont en progression. La manucure vient en tête, suivie de soins visage, de massage relaxant du corps, du drainage lymphatique et de l'épilation à la cire. En hausse : le peeling du corps. Le mari de ma coiffeuse La déco. Mélange des années 1950 et 1970, tourné en contemporain. Les ambiances chromatiques, rouge et orangée, sont chaleureuses et punchy. Pour qui ? Pour tous ceux qui " n'aiment pas avoir l'impression d'être un numéro ". Ludovic Coppens travaille seul et sur rendez-vous. Le style. Très naturel, personnalisé, du " cousu main ". " Chaque personne a sa morphologie et son look, explique Ludovic. Les hommes ne sont pas compliqués mais il faut les comprendre. " Les coupes. Du classique ou du moderne, mais pas d'extravagances ! La coupe classique à la tondeuse est très courte, bien structurée, modelée avec un peu de gel. La coupe tendance s'inspire des seventies et est un mix moderne entre les Beatles et Ryan O'Neal avec des cheveux plus longs qui poussent un peu en bataille et beaucoup de volume, de préférence bouclé, sur le sommet. Le chanteur Mika en est le meilleur exemple. Colorations. Ludovic aime les cheveux naturels. Mais on peut lui demander un balayage " coups de soleil ", réalisé avec un shampooing colorant, très léger. Kings & Queens La déco. Un bel espace décoré comme un loft. Bar en inox et murs gris peuplés de tableaux. Pour qui ? Pour les expatriés (60-70 %) des ambassades et des institutions européennes. Et aussi des " modeux " du centre-ville. L'équipe parle français, anglais, italien, bulgare, espagnol et arabe. Le style. Uniquement des coiffures sympas, bien adaptées à la personnalité de chacun avec du mouvement et de la texture dans les cheveux. Les coupes. Formé à l'école anglaise, Stéphane Yanef pratique des techniques pointues pour obtenir des coupes qui durent, des cheveux qui repoussent bien et s'entretiennent facilement. Le but est de donner du corps, du volume et de la matière à la chevelure. Avec l'aide des produits anglais Bed Head. Colorations. On couvre les cheveux gris avec un shampooing colorant ou avec une coloration permanente, les deux très naturels. Envie d'un look plus " trash " ? C'est possible. " Cela dit, si on me demande une coloration noir corbeau avec au milieu une crête jaune canari, c'est non, précise Stéphane Yanef. Nous travaillons dans l'esprit anglais et nos colorations c'est de l'art. " Barber & Shop Rod Welson La déco. Murs couleur vert d'eau, fauteuils orangés, bois clairs... L'ambiance est masculine, fraîche et contemporaine. Pour qui ? Pour les cadres dynamiques entre 25 et 45 ans et les hommes d'affaires. Ouvert début 2007, sans rendez-vous. Le style. Net et décontracté. Les coupes ont une finition impeccable avec une touche de légèreté. " Je souhaite remettre au goût du jour la qualité du service dans un environnement spécialisé, souligne Rod Welson. L'équipe est formée aux techniques les plus pointues et spécialisée dans les coiffures pour homme. L'hygiène irréprochable et les prix "justes" font partie du concept. " Points forts. En hausse, le service barbier. Indian Shave est un rasage traditionnel qui commence par une serviette chaude. A la fin, on applique un talc calmant aux senteurs de bois de santal, puis on effectue un massage facial avec une crème hydratante. Le tout est réalisé avec les produits anglais Taylor. La maison est aussi spécialisée dans le design de la barbe : elle doit se porter très nette. Colorations. On n'en fait pas, excepté éclaircissement des mèches " coup de soleil ". La maison propose aussi une exclusivité avec Natural Pigment Gel. Ce produit réduit le pourcentage de cheveux blancs (pas plus de 40 %) grâce à une technique unique de repigmentation. L'effet est très naturel et tient 4 à 5 semaines, tout en s'estompant légèrement et de façon homogène à chaque shampooing. Structure La déco. Des fauteuils (d'époque) provenant des salons de coiffure des années 1920 voisinent avec un mobilier fait sur mesure dans le style Art déco. Aux murs, des £uvres d'artistes. Pour qui ? Tous les hommes de 18 à 55 ans. La clientèle (masculine à 50 %) est très éclectique et très fidèle. Les nocturnes (les mardis, mercredis et jeudis jusqu'à 21 h) attirent beaucoup d'hommes d'affaires. Le style. Plutôt branché. Mais Danielle Parmentier s'adapte à toutes les personnalités et réalise tous les types de coiffure. " J'adore les cheveux longs, ajoute-t-elle. Quand la masse capillaire s'y prête, je suggère aux clients de les garder plus longs et dégradés, bien adaptés à la morphologie du visage. " La tendance. Une coupe courte avec la nuque et les oreilles bien dégagées et un peu plus de volume au-dessus de la tête. L'avantage est double. Si on met du gel, on peut sculpter une crête, terminée par une pointe, à la David Beckham. Sans le gel, on a une belle coupe, nette et classique. Et aussi. Danielle pratique également le défrisage en douceur (durée 2 à 3 mois) et dispense des conseils judicieux en cas de soucis capillaires ou de cuir chevelu, en proposant d'excellents produits de soin Leonor Greyl. Ultramodernes, des coupes épinglées aux défilés hiver 07-08 de... Ultramodernes, des coupes épinglées aux défilés hiver 07-08 de...Des produits innovants, musclés et multifonctions... pour afficher une peau saine, fraîche et repassée, genre " retour de week-end " en toute saison. Soin Réveil Optimale de Payot (1. en bas). Des minéraux (fer et zinc) pour régénérer et oxygéner, de la caféine et du cacao pour donner de l'énergie. Quelques secondes d'application (le matin et le soir) et la peau revit. Daycare de Jeanne Piaubert (2.). Bourré d'extraits végétaux, c'est un soin top chrono pour les hommes actifs. Il fait tout, apaise, raffermit, hydrate et matifie. Un vrai coup de lumière sur visage chiffonné. Lotion YK de Yon-Ka (3.). Gorgé d'huiles essentielles (orange, limette, pamplemousse et citron), ce spray sans alcool s'utilise après le rasage et avant les soins ou à tout moment de la journée. Double bénéfice : teint clair et moral au beau fixe. Holiday Skin de RoC (4.). De la glycérine, un agent bronzant et de la vitamine E : on retrouve tout ça dans ce soin hydratant après-rasage. Les hommes apprécient car la peau " est à son top, en pleine forme et naturellement hâlée ". Rêves d'Homme de Clarins (5.). Des huiles d'avocat et de marula, des vitamines B5 et E et le fameux complexe " herbe de bison - pourpier - galanga ". Un cocktail douceur qui facilite le rasage. Le commentaire de Christian Courtin-Clarins, le patron de la marque française : " C'est un soin du soir qui, toute la nuit, travaille pour attendrir le poil caché. Le lendemain matin, ce dernier apparaît plus souple et facile à raser. C'est aussi un produit antiâge exemplaire. "Outdoor Skin Defense Spray SPF 30 de Lab Series (6.). Une formule " oil-free " ultralight pour le confort et le bien-être du visage et du corps. Le flacon pompe peut s'utiliser tête en bas. Le commentaire de Matt Teri, responsable du développement produits du groupe Estée Lauder : " La plupart des hommes savent aujourd'hui à quel point le soleil peut abîmer la peau. Il était donc capital d'incorporer - dans ce soin - des filtres solaires qui assurent une protection large spectre, avec un SPF 30. "Ces nouveaux parfums ont bien une signature virile et sensuelle, mais affichent aussi un beau caractère. F by Ferragamo (1.). Un accord singulier de lavande et de pomme, légèrement épicé de poivre noir de Madagascar qui laisse place au final aux notes ambrées et cuirées de labdanum. Cerruti pour Homme (2.). Un jus couleur bleu glacé, où l'on retrouve les effluves aromatiques d'anis et de basilic et la note boisée-épicée, mais rafraîchie par un duo mandarine-bergamote. Les créateurs de mode aiment les fragrances sur mesure, impeccablement architecturées et bien finies. Paul Smith Story (3.). A l'intérieur du flacon en forme du livre, on lit une belle histoire dont les héros sont les agrumes, le jasmin et les roses vertes. L'ambre et le bois de cèdre écrivent un dénouement passionnant. Tokyo by Kenzo (4.). Parfaitement dosés, le gingembre, les baies roses, le thé vert, la girofle et la muscade reflètent admirablement les vibrations folles et poétiques de la mégalopole japonaise. Jil Sander Man (5.). Composé sous la houlette de Raf Simons, directeur artistique de la griffe, le jus est un boisé aromatique et interprète avec maestria la philosophie de la maison, celle du luxe simple. Carnet d'adresses en page 136.Barbara Witkowska