Le site d'e-commerce fashion Zalando avait déjà refusé de vendre de la vraie fourrure et des peaux exotiques. Voici que le groupe allemand fait un pas de plus pour réduire son empreinte environnementale : dès ce 1er février, il lance sa collection Re:Cycle, imaginée en collaboration avec le duo de créateurs néerlandais Viktor & Rolf. Le principe ? Confectionner des vêtements en é...

Le site d'e-commerce fashion Zalando avait déjà refusé de vendre de la vraie fourrure et des peaux exotiques. Voici que le groupe allemand fait un pas de plus pour réduire son empreinte environnementale : dès ce 1er février, il lance sa collection Re:Cycle, imaginée en collaboration avec le duo de créateurs néerlandais Viktor & Rolf. Le principe ? Confectionner des vêtements en édition limitée, à partir des stocks d'invendus des saisons précédentes. Soit dix-sept pièces stylées, composées entre autres de tee-shirts, de jupes et de robes. Les prix se veulent démocratiques pour de la mode écoresponsable et vont de 50 à 250 euros. Pour ce faire, les anciennes fringues sont effilochées, déchirées et coupées, jusqu'à former des cercles, des noeuds, des losanges... Autant de formes qui sont traitées de façon artistique, pour définir l'identité de cette ligne. " Pour nous, la haute couture a toujours constitué un laboratoire expérimental, précisent Viktor Horsting et Rolf Snoeren. Dans nos dernières collections, nous avons exploré de méthodes neuves de recyclage créatif, comme se servir des tissus de nos propres archives pour les tisser, patcher et créer de nouveaux volumes, ou encore prendre des morceaux de tenues de soirée du xxe siècle et les assembler de manière surréaliste, pour imaginer des choses inattendues. Cette collaboration avec Zalando nous permet d'aller plus loin dans la conception d'une mode écoresponsable, tout à la fois audacieuse et accessible. " C'est le mannequin belge Hanne Gaby Odiele (photo) qui a été choisi pour incarner le visage de cette capsule. " Viktor & Rolf est une maison qui pense toujours out of the box, constate la top, qui avait fait parler d'elle l'an dernier pour avoir révélé son intersexuation. C'est une collaboration passionnante et une idée innovante. C'est dans cette direction que devrait aller la mode, je pense. " Pourvu qu'elle soit écoutée.