Après le noir des années 1980 et une fin de siècle très colorée, il y a fort à parier que le blanc va s'affirmer comme " la " couleur et la valeur universelle de la première décennie 2000. Depuis l'entrée dans le iiie millénaire, le blanc apparaît chaque été avec régularité. En 2006, il déferle tel un raz-de-marée. On dirait que cette vague de blancheur correspond à un vrai besoin de nous purifier l'esprit et les yeux et exprime aussi le vrai luxe, chic, sobre et intemporel, exempt de tous les artifices. Ce qui est nouveau ? Le blanc séduit sans diktats. Il n'est ni sixties ni optique, comme celui d'André Courrèges, ni dense et opaque façon plâtre, utilisé par Martin Margiela depuis la fin des années eighties. Immaculé et discret, le blanc 2006 n'hésite pas à s'afficher " cassé " ou grisé, à flirter avec le sable ou l'ivoire.
...

Après le noir des années 1980 et une fin de siècle très colorée, il y a fort à parier que le blanc va s'affirmer comme " la " couleur et la valeur universelle de la première décennie 2000. Depuis l'entrée dans le iiie millénaire, le blanc apparaît chaque été avec régularité. En 2006, il déferle tel un raz-de-marée. On dirait que cette vague de blancheur correspond à un vrai besoin de nous purifier l'esprit et les yeux et exprime aussi le vrai luxe, chic, sobre et intemporel, exempt de tous les artifices. Ce qui est nouveau ? Le blanc séduit sans diktats. Il n'est ni sixties ni optique, comme celui d'André Courrèges, ni dense et opaque façon plâtre, utilisé par Martin Margiela depuis la fin des années eighties. Immaculé et discret, le blanc 2006 n'hésite pas à s'afficher " cassé " ou grisé, à flirter avec le sable ou l'ivoire. Comment assurer en blanc ? Pour bien le porter, la ligne doit être parfaite. Mais quel bonheur, alors, que d'arborer ces modèles ultraféminins griffés D & G... Passé l'âge de l'adolescence, le total look blanc immaculé doit être étudié. La solution ? Casser ! En tranchant avec des couleurs vives. On ne fera pas d'erreur en adoptant une robe-cardigan en maille, très féminine, signée Sonia Rykiel ou une robe un peu vague avec dentelles d'Isabel Marant. Chic et simples, les silhouettes de Louis Vuitton se plaisent bien en ville, ainsi ce ravissant ensemble composé d'un top et d'une jupe droite. Bel exemple, aussi, le pull : oversize Gérard Darel ou grand V de Zadig & Voltaire. La chemise blanche est idéale en toute occasion. On la choisira chez Agnès b. ou chez Louis Vuitton. Les bermudas ou les pantalons larges, taille basse ou coulissants sont à proscrire si on n'a pas le profil d'un top model. En revanche, on dit oui à un pantalon classique, à condition qu'il soit très bien coupé, comme celui de Gucci. Le sac blanc, c'est l'accessoire parfait des beaux jours. Qu'on le choisisse grand, petit, cabas, fourre-tout, il est déjà adopté par tous les people et règne en star dans les boutiques et dans les rues. En vedette ? Le Dior Gaucho en cuir avec bijouterie argentée vieillie, le modèle Découpages en cuir grainé de Tod's, le sac Bittersweet en veau foulonné de Céline ou encore les créations ludiques de Sonia Rykiel : Fifi le chat et Voyou (sac cabas " décolleté "). On les arbore avec un jean ou avec une robe de couleur foncée. Toujours d'actualité : le noir et le blanc, " le " duo chic et graphique ou, pourquoi pas, le blanc et marine, très élégant qui fait, toutefois, un peu plus Madame. En revanche, les associations avec les tons pastel sont à éviter. Celles qui visent la quintessence du luxe iront plus loin, en s'offrant des bagages rutilants réalisés dans de coûteux cuirs blancs. L'idée, un peu " kamikaze " vient, une fois de plus, de Chanel. Karl Lagerfeld a dessiné onze pièces, sacs et accessoires de voyages, mixtes et destinés à se glisser en cabine. Dans les valises, les trolleys, les cabas et les mallettes pour PC, chaque détail respire le savoir-faire de la maison : mousquetons en métal argenté patiné, chaînes bandoulières ajustables et amovibles. Le tout est décliné en cuir blanc cassé. Pour les prudents, il y a aussi du noir ou du bordeaux. L'autre accessoire blanc à privilégier ? La chaussure. En version glamour, on portera des sandales à talons aiguilles ou escarpins compensés et hauts perchés de Prada, de Chloé ou Salvatore Ferragamo. La nouveauté de cet été : les baskets blanches accompagnent idéalement une robe, un pantacourt ou un jean. Il y a aussi les incontournables ballerines. Celles de Lacoste se distinguent par un design au goût du jour et un profil raffiné. On n'oubliera pas non plus d'accessoiriser son intérieur ou sa terrasse avec une touche blanche : le fauteuil Victoria & Albert de Moroso, la chaise ou la chaise longue Vintage de Tribu, par exemple.... Et pour les " nomades ", fan de musique et de high-tech, Logitech a imaginé un nouveau système de haut-parleurs pour les lecteurs MP3 et tous les iPod. Revêtus de blanc, les Logitech mm32 Portable Speakers allient design, qualité d'écoute et format compact. Les lunettes blanches sont au top de la tendance. A une condition : la monture, pas minimaliste pour un sou, doit être épaisse et XXL. Les solaires pointées chez Miu Miu se distinguent par des lignes fortes et une forme novatrice. Le look dynamique et audacieux est raffiné par une application bien originale des cristaux Swarovski sur le profil supérieur de la monture. Chez Prada, la forme classique et harmonieuse des lunettes blanches en acétate est rehaussée d'une plaque en métal, insérée sur les parties les plus visibles des branches. Le modèle Prada Sport est un masque généreux et enveloppant équipé de branches blanches où se détache, en contraste, le célèbre logo rouge. Les lunettes de Stella McCartney et de MaxMara ont trouvé la bonne combinaison. Des camaïeux de blancs et de beiges, doux pour toutes les carnations, se posent sur des montures féminines et bien proportionnées. Quand Adidas lance des lunettes, elles sont forcément toniques. Les formes pleines et arrondies au design bien pensé, s'inspirent des années 1970. Le modèle blanc Avinyo est rehaussé sur le pont d'une ligne dorée, empruntée aux bolides de course. Enfin, pourquoi ne pas adopter cette couleur immaculée pour vos lunettes de vue ? Selon les experts en science des couleurs, le blanc relaxe le regard. Affichez donc un £il vif et reposé derrière cette monture en Optyl, signée Giorgio Armani. Le logo " GA ", d'inspiration japonaise, placé au niveau des tempes, sert de charnières aux branches. Au cours de ces dernières années, on a pu assister à un regain de raffinement de la part de l'industrie horlogère. En associant la technologie des fonctions et la grâce des formes, les horlogers ont obtenu de très beaux résultats : des montres de caractère, très appréciées par un public féminin exigeant. C'est notamment le cas des garde-temps blancs. Chez Audemars Piguet, la nouvelle Millenary, avec son cadran ovale, s'illumine par des couleurs fraîches, par la douceur de la nacre et l'éclat des diamants. La déjà classique J12 de Chanel fait toujours la star en céramique blanche, rehaussée, éventuellement de saphirs bleus ou roses. Pour fêter son 100e anniversaire, Montblanc pare de blanc ses modèles-phares. Profile Lady Elegance et Star Lady Automatic affichent un cadran en nacre blanche, orné de diamants et s'accompagnent d'un bracelet en cuir d'alligator blanc. Le nec plus ultra ? Associer la sophistication extrême avec une touche high-tech et sportive. Les bijoux horlogers de Baume & Mercier, de Chaumet et de TAG Heuer optent pour des bracelets en caoutchouc, contemporains et raffinés. Chez le premier, la Riviera " L " en acier serti ou non et son bracelet en caoutchouc vulcanisé fait beaucoup d'effet. La Class One, best-seller de Chaumet, ose les contrastes en associant la laque noire et brillante, l'éclat des diamants et le caoutchouc blanc et mat. La Golf Watch de TAG Heuer est en titane ultraléger, tandis que son bracelet en caoutchouc de silicone est tellement souple qu'il ne glisse jamais et épouse parfaitement le poignet. La tendance de pointe des derniers défilés de mode ? La peau candide de tous les tops, à peine infusée d'une lumière naturelle. En ces nouveaux temps de l'innocence, la fraîcheur, la transparence et la luminosité sont à l'ordre du jour. Cela dit, pas question de plâtrer la peau pour obtenir une blancheur artificielle façon geisha. Chanel, on s'en souvient, avait fait du Blanc Universel le produit clé de la pureté. Sa formule a été réactualisée et il s'appelle aujourd'hui Base Lumière de Chanel. Blanche à l'état pur, la texture gel est fraîche, fluide et légère. Elle arrondit les angles, éclaire les ombres et gomme les imperfections. La poudre libre de voyage Les Voilettes de Guerlain (Transparente 01) est enrichie de nacres mauves et permet de retrouver une peau transparente et diaphane. Chez Dior, on favorise aussi la tendance teint pâle et grain de peau irréprochable, avec le Diorskin Icône dans la teinte 001 totalement transparente. Ce fond de teint sublimateur exerce le même effet qu'une retouche de pro sur une photo. A chaque pixel correspond un pigment correcteur pour que la peau soit d'une perfection très photogénique. Enfin, on se fera un très beau teint, éclatant de fraîcheur et de beauté, avec la Poudre Compacte Prisme Again ! Visage Chic White de Givenchy. Soyeuses, luxueuses et parfumées, voici quelques douceurs immaculées pour le visage et le corps. La texture veloutée du Sérum Intensif Anti-Rides Lisse Expert Advanced de Yves Saint Laurent fond à l'application dans la peau. A ce moment-là, le Wrinkle Profiling Complex se met à agir aux endroits précis où les rides s'expriment. Au bout de quelques jours, la peau est plus lisse et plus éclatante. Convient à toutes les peaux, même sensibles. Les peaux mixtes (et même grasses) qui brillent facilement vont apprécier la Lotion Eclat Matité Instant Pur de Yves Saint Laurent. Ce sérum délicieusement rafraîchissant et subtilement poudré contrôle tous les excès et débordements de sébum. Un coup de chaud ou de stress ? Pas de panique. Le front et le nez resteront parfaitement mats. S'il vous arrive de passer une nuit trop courte, les dégâts ne se verront pas le lendemain si vous n'oubliez pas, avant de vous coucher, de vous tartiner le visage avec la Crème de Nuit Blanche de Kenzoki. Au menu : des plantes exotiques et asiatiques (tels la belle de nuit, le da-zao, le komboucha), boostées par l'eau végétale de riz, requinquent, apaisent et hydratent. Au réveil, on retrouve devant la glace un minois détendu et radieux. Pour prolonger l'émotion olfactive de la fragrance ambrée et musquée de Barbara Bui, massez-vous avec l'Huile Blanche. Riche en huiles de germe de blé, de coton et de noisette, elle glisse voluptueusement sur la peau, la rend douce et soyeuse. On se sent renaître. Vous aimez Coco Mademoiselle de Chanel, cet " oriental frais ", subtile alchimie entre fraîcheur et sensualité ? Vous allez adorer le nouveau vaporisateur " Twist and Spray " dont l'épure et la couleur blanc camélia tombent pile-poil dans la tendance. Enchâssé dans un flacon tout rond nacré et irisé, Cerruti 1881 Blanc est un floral musqué, composé autour de la fleur de coton. Quelques pétales de gardénia et de freesia blancs, enveloppés dans des notes voluptueuses de vanille, développent un sillage sensuel, doux et caressant. Carnet d'adresses en page 80.Barbara Witkowska