Info : concours photos sur www.seduction.be
...

Info : concours photos sur www.seduction.beIl y a deux ans, ce sont les artistes Jacques Charlier, Patrick Corillon, Wim Delvoye et Panamarenko qui ont créé leurs " Art Cans ". En 2003, les créateurs de mode Walter Van Beirendonck, Veronique Branquinho, Raf Simons, Elvis Pompilio et Bernhard Willhelm leur ont succédé pour conceptualiser cinq " Fashion Cans ". Cette année, c'est au tour de sept top photographes belges de personnaliser la série baptisée " Photography Cans ". " Dès le départ, j'ai trouvé l'idée très enthousiasmante, explique Etienne Tordoir, un des photographes de mode travaillant pour Weekend Le Vif/L'Express. Etant donné que les délais de remise des photos étaient très serrés et que j'étais à Milan pour photographier les défilés haute couture, j'ai choisi quelques clichés dans mes archives. Finalement, le choix s'est porté sur un gros plan de la bouche et de l'£il d'un mannequin. A mon sens, l'£il et la bouche sont les acteurs principaux du jeu de la séduction. " " La séduction est le thème principal de nos campagnes, souligne Ides Ticket, senior brand-manager chez Coke light. Dans les années 1990, déjà, nos spots télévisés mettaient en scène un jeune livreur qui faisait craquer toutes les femmes travaillant dans un même bureau. Dans la dernière campagne, on voit un charmant jeune homme croisant une jeune femme sur une plage. A la fin du clip, il s'avère être un prêtre. Nous voulons également créer la surprise. C'est pourquoi nous organisons un concours ou tout un chacun est invité à exprimer sa vison de la séduction par le biais d'une photo. En 2005, les gagnants remporteront une campagne média dans plusieurs restaurants hype et sur un calendrier et leurs £uvres seront présentées lors d'une exposition au musée de la Photographie à Anvers. " Des prix dont les photographes professionnels bénéficient déjà cette année. Le thème central, lui, a été développé de façon aussi amusante que variée. Une fashion victim sur le déclin pour Diego Franssens, un papillon virevoltant pour Guy Kokken, une ode aux déesses de l'Antiquité pour Stephan Vanfleteren et une douche pour Marie-Jo Lafontaine. Marco Mertens est resté volontairement très vague et Lieve Blancquaert a parsemé sa canette de personnages tout en y apposant le fameux slogan pacifiste " make love not war " dans la célèbre typographie Coca-Cola. Pour que la qualité des photos soit la meilleure possible, elles n'ont pas été directement imprimées sur la boîte mais sur un film en plastique qui les entoure. 200 000 exemplaires ont été distribués dans une dizaine de grands musées parmi lesquels le Musée de la photographie à Anvers, le SMAK à Gand, le musée des Beaux-Arts à Bruxelles et le Musée de la mode à Hasselt. Cet automne, les " Photography Cans " seront également présentes à la Foire du livre d'Anvers et à d'autres événements. Les photos, elles, seront exposées dans des restaurants hype tels que le Khnopff à Bruxelles, le Grade à Gand et Zarza à Louvain. Leen Creve