Qu'ont en commun les longues robes moirées poético-ethniques imaginées par Antonio Marras pour l'hiver 2011 et les casquettes street ou les sweat-shirts estampillés d'un tigre ultragraphique pensés par Carol Lim et Humberto Leon un an plus tard ? Sans doute pas grand-chose, mis à part une étiquette Kenzo. C'est que, lorsque le groupe de luxe LVMH, propriétaire de ce label fondé en 1970 par Kenzo Takada, décide en juillet 2011 d'engager un nouveau directeur artistique, il n'y va pas par quatre chemins et assume son envie de modernité. L'ère Marras, teintée nomade, bohème et luxe, passe à la trappe, pour faire place à l'esprit contemporain du duo fondateur du concept store américain Opening Ceremony. L'heure est au message fun, fait de tenues courtes et ajustées, diffusé en masse sur les réseaux sociaux.
...