LE GRAND BANC D'ESSAI DE LA RÉDACTION

Un air trop sec au bureau, le chlore de la piscine et le soleil durant les vacances ont tendance à dessécher ma peau, surtout sur les joues et le menton. S'ajoutent à cela les rides et son manque de tonus, tout spécialement le matin.
...

Un air trop sec au bureau, le chlore de la piscine et le soleil durant les vacances ont tendance à dessécher ma peau, surtout sur les joues et le menton. S'ajoutent à cela les rides et son manque de tonus, tout spécialement le matin. J'AI TESTÉ QUOI ?La gamme Abeille Royale de Guerlain, le sérum mais aussi les deux nouvelles crèmes jour et nuit (à partir de 114,79 euros). LA PROMESSE DE LA GAMME ?La marque française a sélectionné les gelées royales et les miels les plus performants. Le but : combler les rides, retendre et raffermir l'épiderme. EN PRATIQUE ?Les trois produits utilisés ensemble permettent à la peau de retrouver incontestablement du tonus, de l'éclat et une belle coloration rosée. C'est surtout visible le matin quand j'applique le sérum et la crème de jour. Au niveau des rides, celles-ci semblent " repassées " durant quelques heures.J'ai de fines ridules au coin et sous les yeux, qui apparaissent aussi autour des lèvres. J'AI TESTÉ QUOI ?Le soin contours lèvres et yeux Neovadiol Gf de Vichy (23,50 euros). LA PROMESSE DU PRODUIT ? Rajeunir l'expression du visage, en agissant simultanément sur les sillons nasogéniens qui se creusent à la ménopause et les ridules autour des yeux grâce à l'association de Proteic Gf et de Pro-Xylane, deux actifs dont les laboratoires Vichy détiennent le brevet. EN PRATIQUE ?J'ai surtout apprécié la sensation de fraîcheur que procure immédiatement l'applicateur en zamak massif, un alliage de zinc, d'aluminium et de magnésium. Cet embout qui épouse bien les formes du visage permet également de poser et d'appliquer le produit avec précision. Résultat : les ridules sont légèrement effacées durant la journée, ce qui facilite le maquillage. Des rougeurs et picotements apparaissent sur mon visage chaque matin, et ont tendance à ne plus me lâcher. J'AI TESTÉ QUOI ?Les Sensitives Douceur de Payot, soit une gamme de sept produits : crèmes, sérum, gommage, masque, démaquillant et contour des yeux (entre 22,25 et 48,75 euros). LA PROMESSE DE LA GAMME ?Grâce à l'extrait de Boswellia, utilisé depuis des millénaires dans la médecine ayurvédique pour ses propriétés anti-inflammatoires, cette ligne de soins (sans paraben, ni colorants) limite l'action des leukotrienes, responsables de l'apparition des rougeurs, irritations et autres désagréments. EN PRATIQUE ?Tous les produits pénètrent rapidement, sans laisser d'impression de gras, que du contraire. La texture est douce et fraîche. Si les rougeurs ne disparaissent pas complètement, elles ont nettement diminué. La peau semble, en définitive, apaisée. Une peau de crocodile et ultrasensible - impossible de passer par la case scrub sans être cramoisie ensuite. J'AI TESTÉ QUOI ?Le Gommage Corps Fondant de Nuxe (19 euros). LA PROMESSE DU PRODUIT ?Une exfoliation 100 % végétale à base de zeste d'orange, noyau de litchi et poudre de coque de noix, " pour une action progressive et efficace ". EN PRATIQUE ?Un trio parfait et forcément gagnant : une fragrance du matin entre sorbet de coco, fleur d'oranger et vanille sauvage ; une texture crémeuse sans paraben, ça compte, et une exfoliation jamais agressive qui laisse la peau satinée et apaisée. Mamma mia ! Un visage qui trahit, dans la seconde, le milieu de la cinquantaine : rides marquées, relâchement des traits, teint terne. J'AI TESTÉ QUOI ?Regenessence [3.R] - crème rajeunissante multi-corrective, Giorgio Armani (94,98 euros) LA PROMESSE DU PRODUIT ?Corriger les rides, la texture de la peau et le teint : une triple action puisée à la source de la médecine régénérative pour un effet rajeunissant intégral. EN PRATIQUE ?Dans son petit écrin au design d'un minimalisme consommé et rehaussé du monogramme du maestro de la haute couture italienne : un élixir de jouvence au parfum delicato. Après dix jours d'uso (matin et soir), rides du front, du lion, pattes d'oie et sillons nasogéniens - déjà bien installés, è vero - sont toujours apparents. Mais les fines ridules, elles, sont leggermente estompées. Floutées. Les grandes qualités de cette crème, dont j'ai apprécié, dès la première application, le subtil vellutato ? S'étaler facilement, pénétrer rapido, faire la peau douce et, pour la sensation anti-âge recherchée, agréablement unifiée. Tutti va bene.J'ai largement entamé ma 45e année, mon capital beauté montre quelques signes de fatigue, ça se ride doucement, ça tiraille, ça paresse, help. J'AI TESTÉ QUOI ?La nouvelle gamme Benefiance Wrinkle Resist 24 de Shiseido (à partir de 46 euros). LA PROMESSE DE LA GAMME ?Lutter contre les rides grâce à une découverte " exceptionnelle " : l'extrait de mukorossi (remède traditionnel en Asie) qui permet de contrecarrer l'action de l'héparanase, à l'origine du processus de formation des rides photo-induites. EN PRATIQUE ?Un boulot de tous les jours (en comptant la nuit), en quatre étapes indispensables, façon rituel de beauté japonais : 1) nettoyer, 2) adoucir, 3) protéger de jour, 4) protéger de nuit. Dans l'ordre, et sans zapper l'une ou l'autre étape, on fait mousser la mousse tout confort, on applique la lotion adoucissante avec un coton, sensation de fraîcheur et puis on se protège avec l'émulsion hydratante (SPF 15) avec extrait de thym sauvage. La nuit venue, on recommence, on suit scrupuleusement le même protocole et on s'endort avec l'émulsion à l'extrait de millepertuis. Au final, un teint frais comme la rosée. À 43 ans, les pattes d'oie et les rides du lion sont déjà bien là. Mais ce qui me gène le plus, ce sont les cernes noirs qui me plombent le regard et me font prendre dix ans dans la vue les mauvais jours. J'AI TESTÉ QUOI ?Rénergie Yeux Multiple Lift de Lancôme (79,80 euros). LA PROMESSE DU PRODUIT ?L'action anti-âge de ce soin qui s'inspire des gestes essentiels de chirurgie plastique visant le rajeunissement du regard, repose sur la combinaison de deux formules complémentaires : une texture crème dont les actifs - des extraits d'argan et de pin entre autres... - agissent dans la durée sur la réduction des pattes d'oie et sur les poches et un voile illuminateur qui garantit un effet bonne mine immédiat. EN PRATIQUE ? J'ai suivi à la lettre les différentes étapes du petit protocole de massage imprimé sur la notice qui accompagne ce pot double-étage. Un rituel bien utile pour faire pénétrer la crème à la galénique un peu riche. Mais surprise, elle ne laisse pas de trace brillante si l'on prend les quelques secondes qu'il faut pour l'appliquer correctement. Au bout d'une semaine, j'ai l'impression d'avoir un contour de l'£il plus lumineux le matin. J'ai plutôt tendance à me méfier de l'effet " yeux de hibou " que l'on observe chez celles qui abusent des illuminateurs. Celui-ci a l'avantage d'être parfaitement compatible avec le soin appliqué en dessous. Mais gare au dosage, tout de même. S'il est réussi, ce coup d'éclat minute est plutôt bon pour le moral. Manque de sommeil, mauvaises habitudes alimentaires, stress, air sec du bureau ont tôt fait de saboter ma bonne mine. Le teint terne, la peau qui tiraille, sont les signes d'une déshydratation importante. J'AI TESTÉ QUOI ? Hydra Beauty Sérum de Chanel (72,20 euros). LA PROMESSE DU PRODUIT ?Ce sérum associe les propriétés hautement hydratantes du Camellia japonica alba plena, aux pouvoirs antioxydants du Blue Ginger PFA, qui lutte contre les stress physiologiques et environnementaux et régule le système de défense naturel de la peau. EN PRATIQUE ?J'ai tout de suite été séduite par le parfum délicat de pêche blanche et de jasmin et par la sensation de fraîcheur instantanée que procure l'application. La peau est comme gorgée d'eau, elle est plus douce et ne tire plus. Facile à utiliser, le sérum ne laisse pas de film gras et permet ainsi un maquillage immédiat. Encore plus efficace si on y associe le gel crème Hydramax + Active, particulièrement en hiver, ou pour protéger la peau asséchée par les expositions répétées au soleil.Je pratique la natation synchronisée et passe une bonne partie de mon temps libre en piscine. Conclusion, la peau de mon visage est déshydratée et tiraille dès que je sors de l'eau. J'AI TESTÉ QUOI ?Le gel réimprégnant hydratation profonde 24 h à l'eau cellulaire de plancton thermal Aquasource de Biotherm (40,60 euros). LA PROMESSE DE LA GAMME ?Produit phare du label depuis 1997, la gamme Aquasource a été repensée cette année, pour une plus grande efficacité. Pour la première fois, un soin hydratant agit sur cinq couches de l'épiderme pour une hydratation profonde et durable. " La peau est instantanément réimbibée ", nous dit-on. EN PRATIQUE ?Pour vraiment éprouver le produit, je l'ai utilisé après un entraînement de trois heures passé dans l'eau chlorée, ma peau était rouge, presque à vif. Immédiatement après l'application, la brûlure s'est apaisée. La texture fraîche et légère du gel et son odeur citronnée m'ont reboostée - bien nécessaire après l'effort. Après quelques jours d'utilisation, ma peau est plus souple, moins sensible. Il y a une réelle amélioration. Vivement les vacances, pour que je réitère l'expérience dans l'eau salée.Même pas 30 ans et, déjà, les premières rides d'expression font leur apparition sur le contour des yeux. Ma peau à cet endroit est plus fine, plus fragile, elle tiraille. J'AI TESTÉ QUOI ? Vax'in For Youth Sérum Injection Jeunesse - Yeux de Givenchy (56,50 euros). LA PROMESSE DU PRODUIT ?Comme un vaccin, ce sérum génère des microstimuli qui incitent nos cellules à fabriquer leur propre protéine de défense contre le vieillissement. Le processus de formation des rides est freiné, la peau du contour de l'£il est plus résistante. EN PRATIQUE ?À l'application, on apprécie ce coup de frais instantané sur le contour des yeux. On sent que la peau est mieux protégée, moins sensible. Elle n'est plus sujette aux tiraillements. Il faut toutefois veiller à bien faire pénétrer le sérum, assez riche, sous peine de devoir attendre de longues minutes, souvent précieuses le matin, avant de pouvoir se maquiller. Pour espérer estomper les rides déjà installées, il me paraît essentiel de persévérer dans l'utilisation du produit. Des pores dilatés... qui se voient encore plus quand j'essaie de les masquer avec du fond de teint ou de la poudre. J'AI TESTÉ QUOI ?Hydra Life Skin Perfect de Dior (67 euros). LA PROMESSE DU PRODUIT ?Un " hydratant perfecteur affinant lissant ", qui s'engage à agir à la fois en surface pour " recréer une perfection immédiate " même sans make-up, et en profondeur, par l'action conjointe d'un sérum anti-âge et d'un acide végétal de mauve, régulateur de la production de sébum à l'origine des pores dilatés. EN PRATIQUE ?La texture fondante pénètre immédiatement, avec une sensation de peau nourrie mais tout en légèreté. Dès la première application, la sensation de sécheresse s'estompe, et le teint est plus uniforme, comme velouté. Un effet cosmétique qui a le mérite de donner envie de poursuivre la cure. Au bout d'une petite dizaine de jours déjà, les pores sont nettement moins visibles et la peau semble renouvelée de l'intérieur. Sans prétendre au " zéro défaut ", on s'en approche. Plus besoin d'essayer de masquer (maladroitement) avec un fond de teint. Comme toutes les fumeuses, un teint terne et fatigué... paradoxalement plus encore au réveil. J'AI TESTÉ QUOI ?DayWear Advanced Multi-Protection Anti-Oxidant Creme SPF15, d'Estée Lauder (57 euros). LA PROMESSE DU PRODUIT ?Préserver le capital jeunesse de la peau en l'aidant à lutter tout au long de la journée contre les radicaux libres, ces molécules qui accélèrent le vieillissement cutané et sont générées par les UV, la pollution... ou encore la fumée. EN PRATIQUE ?Dès l'application, la texture soyeuse et fraîche de la crème offre un équilibre idéal entre nutrition et légèreté. Et la sensation d'une peau hydratée en profondeur se maintient effectivement toute la journée, même dans une ambiance " hostile " (air co, pièces surchauffées, grand froid...). Après une petite semaine d'utilisation, le teint est plus lumineux et les traits plus rebondis.J'ai la peau du corps qui a tendance à tirer et à faire des petites plaques rouges. J'ai beau appliquer de la crème tous les jours, ma peau reste un peu sèche. Cela ne s'arrange pas quand je vais à la piscine. J'AI TESTÉ QUOI ?Le lait corporel Remederm 5 % urée de Louis Widmer (16,90 euros). LA PROMESSE DU PRODUIT ? La peau éprouve un soulagement immédiat, elle est nourrie, abreuvée et assouplie. La formule proposée hydrate tout au long de la journée. Les rougeurs et les envies de se gratter diminuent progressivement.... Idéal pour des eczémas ou des " peaux de croco ". EN PRATIQUE ?L'application de la crème se fait facilement. Et comme elle n'est pas grasse, je n'ai pas hésité à répéter l'opération 2 fois par jour comme la notice le recommande. Elle laisse réellement une sensation d'ultradouceur de la peau. Mes petites plaques et les sensations d'imperfection au toucher ont disparu. Je la recommande... À force de rester assise à la rédaction, j'ai l'impression que mes jambes pèsent des tonnes à la fin de la journée. J'AI TESTÉ QUOI ?Le gel hydratant express de Nivea (6,35 euros). LA PROMESSE DU PRODUIT ?Hydrater la peau au maximum et procurer une sensation de fraîcheur grâce aux extraits de menthe associés à l'Hydra IQ, un complexe composé de glyceryl et de glucose, deux ingrédients actifs naturels propres à la peau. EN PRATIQUE ?Promesse tenue quant à la sècheresse de la peau et à la sensation de fraîcheur que l'on ressent dès que l'on se masse les jambes. Celles-ci sont vraiment bien hydratées et cela tout au long de la journée. Je n'ai malheureusement pas observé un résultat remarquable quant à mon problème de jambes lourdes... En dehors de mon boulot à la rédaction, je suis artiste et j'utilise des produits très corrosifs dans mon atelier. De plus je rince souvent mon matériel pour le nettoyer. Résultat, mes mains sont sèches et la couleur reste incrustée sur mes doigts et mes ongles. J'AI TESTÉ QUOI ?Le Duo Magique Karité Main de l'Occitane, le gommage main minute et la crème (14 et 18 euros). LA PROMESSE DE LA GAMME ?Le beurre de karité est l'ingrédient idéal pour nourrir la peau : il aide à restaurer le film hydrolipidique pour y former comme un film protecteur et contribuer à maintenir le niveau d'hydratation de l'épiderme. EN PRATIQUE ?Le gommage crée un " effet massage " assuré et la sensation " mains douces et lisses " est réelle. Par contre, le pot du gommage a tendance à couler. Le produit doit se mélanger et s'appliquer sur les mains à l'aide d'une petite spatule. Le tube est assez généreux mais la formule laisse, une fois absorbée, une sensation légèrement collante.J'ai mal aux jambes, pénible impression de lourdeur ; ma circulation sanguine est paresseuse, mes tissus congestionnés et, suite logique, j'ai des capitons que l'on peut qualifier sans se tromper de disgracieux. J'AI TESTÉ QUOI ?Phyto-Svelt global de Sisley (180 euros). LA PROMESSE DU PRODUIT ?Une triple action remodelante et raffermissante intensive qui, grâce à l'association inédite d'actifs puissants, combat la cellulite sur tous les fronts et embellit la peau. À la faveur notamment de deux nouveaux actifs anti-stockage, des extraits de fruit de coriandre et de bigarade qui " réduisent le transport des lipides au sein des adipocytes ". EN PRATIQUE ?Bonne élève, avant de m'enduire des pieds à la taille, j'ai pris la peine de lire consciencieusement le mode d'emploi - c'est qu'on ne se tartine pas n'importe comment d'un soin qui coûte 180 euros. On me recommande, dessins à l'appui, d'" étirer Phyto-Svelt global par lissages légers des genoux aux hanches, une main après l'autre puis par lissages profonds pour une meilleure circulation ". Je m'exécute, le petit massage fait son effet, l'émulsion est fine et vite absorbée, la peau visiblement hydratée. Pour le reste, faudra que je me remette à la natation. À l'heure d'acheter mes premières sandales de la saison, le bilan est catastrophique. Mes pieds ont souffert cet hiver. Zones hypersèches, rougeurs... : un plan d'attaque s'impose, sous peine de devoir porter des baskets tout l'été. J'AI TESTÉ QUOI ?La gamme de soins végétaux Beauté des pieds à l'huile essentielle de lavande bio de Yves Rocher. Plus particulièrement : la Pastille Effervescente (2 euros) ; le Gommage Pieds Lisses (5,90 euros) ; et le Baume Réparateur enrichi en karité (9,90 euros). LA PROMESSE DE LA GAMME ?La variété de lavande sélectionnée par le labo Yves Rocher a été choisie pour sa richesse en huile essentielle, ses vertus relaxantes et purifiantes. La Pastille a pour objectif de rebooster les pieds fatigués, le Gommage de lisser les rugosités et le Baume de réparer intensément et faire disparaître les callosités. EN PRATIQUE ?Premier bon point pour cette ligne : son parfum qui sent bon la Provence et vous met en condition pour un moment de détente plantaire. Histoire de prendre les choses en main, j'ai imaginé un petit rituel, à répéter tous les trois jours environs. 1) Plonger les pieds 5 minutes dans de l'eau tiède agrémentée de la Pastille Effervescente... Pour le fun car la sensation de détente annoncée est plutôt psychologique (5 minutes à ne rien faire, c'est top) que physique. 2) Masser les pieds avec le gommage, la texture granuleuse gratouille agréablement la peau qui est immédiatement plus douce, bluffant ! 3) Finaliser avec le baume réparateur, plus gras mais qui pénètre rapidement, pour attaquer les zones très sèches, efficace ! Après deux semaines, me voilà rassurée, mes orteils vont bientôt respirer.Dès que j'approche un sèche-cheveux de ma tête mes cheveux deviennent électriques, indomptables... Finalement je les attache. J'AI TESTÉ QUOI ?La ligne Luxurious Volume de John Frieda (8,99 euros par produit). LA PROMESSE DE LA GAMME ?La gamme Luxurious Volume bénéficie de la dernière technologie épaississante qui permet de transformer immédiatement les cheveux en leur insufflant " un volume généreux, une ampleur inégalée pendant 24 heures ". EN PRATIQUE ?Au bout de 4 utilisations, ma chevelure a vraiment gonflé, le cheveu est plus épais sans aucun effet de plombage, d'alourdissement, de graissage ou de dépôt qui ternit. Le shampooing mousse beaucoup et a une odeur agréable, entre miel et melon. L'après-shampooing facilite le coiffage en démêlant les n£uds et je n'ai plus aucun problème d'électricité statique dans mes cheveux ! Les bienfaits du shampooing et de l'après-shampooing sont renforcés par ceux d'une lotion qui donne visiblement du volume à la chevelure, même sans brushing. Le seul " hic " avec cette lotion est la désagréable sensation qu'elle laisse... sur les mains qui deviennent collantes. Vu que j'ai les lèvres gercées, je m'arrache la peau des lèvres.... Ou l'inverse. J'AI TESTÉ QUOI ?Le Baume de Rose de By Terry (45 euros). LA PROMESSE DU PRODUIT ?Réparer, nourrir, régénérer et protéger durablement les lèvres. EN PRATIQUE ?Le contenant n'est pas ce qu'il y a de plus hygiénique, mais passons sur le fait que l'on aime ou pas mettre ses doigts dans un petit pot. Passons aussi sur le fait, très subjectif, que la formule sent vraiment la rose... ce qui m'évoque une antique broche en camée. Sa texture épaisse tient bien sur mes lèvres et ne disparaît pas au bout de quelques minutes. Cela dit, je n'ai pas l'impression qu'il les nourrit et hydrate vraiment en profondeur. Je dirais plutôt qu'il agit comme une couche de protection. Il se comporte plus comme un brillant à lèvres qu'un baume. Je l'utilise donc plutôt pour un effet glossy, l'effet préventif en sus, que comme soin. Des cheveux qui ont la fâcheuse habitude de tripler de volume dès que je les sèche. Or, paradoxe suprême, je ne rêve que de tifs méga- lisses... mais déteste appliquer des tonnes de produits ou me faire un brushing. Faut que ça aille vite. J'AI TESTÉ QUOI ?La gamme complète Smooth Infusion d'Aveda, soit quatre produits : shampooing, après-shampooing, sérum et produit défrisant (entre 19,83 et 27,96 euros). LA PROMESSE DE LA GAMME ?Cette ligne de soins capillaires lisse, hydrate et rend les cheveux plus doux. Efficace pour les cheveux fourchus. Protège les mèches contre la chaleur du sèche-cheveux. Pendant 12 heures, au moins... EN PRATIQUE ?Quatre produits différents à utiliser, cela prend du temps. Pas gagné pour une pressée du matin comme moi. J'ai donc préféré les tester en duo. Tous dégagent une odeur fraîche et végétale. Mes cheveux sont plus lisses, tout en étant soyeux. L'effet escompté est donc palpable, mais sans être miraculeux non plus. Seul regret : le produit défrisant donne une apparence mouillée, voire grasse, aux cheveux. De quoi se faire des cheveux blancs. Des tifs qui cumulent les défauts, renforcés encore par la cinquantaine : fins, peu fournis, ternes... et indisciplinés. J'AI TESTÉ QUOI ?Age Supreme, shampooing densifiant éclat (12,50 euros) et masque reconstituant éclat (17 euros), L'Oréal Professionnel. LA PROMESSE DE LA GAMME ?Redensifier, renourrir, donner de l'éclat. Le shampooing est enrichi en Oméga-6. Le masque, lui, l'est en Intra-CylaneTM et Oméga-6. Pour créer le " 1er programme reconstituant intégral anti-âge ". EN PRATIQUE ?Le shampooing, qualifié de base lavante, a une texture qui tient de la lotion et exhale une fragrance balsamique de poudre de cèdre. Il mousse sans excès et se répartit bien sur le cuir chevelu - pour prendre le mal à la racine ? Le masque, lui, formule nacrée et parfum plus puissant, est à " appliquer et malaxer sur cheveux lavés et essorés ". Il demande quelques minutes de pose, mais la notice ne précise pas combien (ma coupe est courte, j'ai opté pour 5). Après rinçage et séchage avec une serviette éponge, mes petits épis font allégeance au peigne. Une fois complètement secs, si mes cheveux n'ont pas significativement gagné en densité, ils sont plus doux, brillants, dociles.