Fêter ses quarante ans peut faire peur. Chez B&B, pas de " Middle Age Crisis " en vue. Fondé en 1966, par Piero Ambroglio Busnelli et Cesare Cassina, C&B - transformé en B&B en 1973, quand la famille Busnelli rachète l'entièreté de l'affaire - a mûri avec son temps sans se laisser contaminer par le syndrome du roi déchu. Pour se préserver du doute et de la ringardise, l'entreprise a, depuis sa naissance, mis au point une philosophie d'adaptation aux changements de goûts et aux évolutions des besoins. Une sorte de darwinisme esthétique et technologique travaillé s...

Fêter ses quarante ans peut faire peur. Chez B&B, pas de " Middle Age Crisis " en vue. Fondé en 1966, par Piero Ambroglio Busnelli et Cesare Cassina, C&B - transformé en B&B en 1973, quand la famille Busnelli rachète l'entièreté de l'affaire - a mûri avec son temps sans se laisser contaminer par le syndrome du roi déchu. Pour se préserver du doute et de la ringardise, l'entreprise a, depuis sa naissance, mis au point une philosophie d'adaptation aux changements de goûts et aux évolutions des besoins. Une sorte de darwinisme esthétique et technologique travaillé sans relâche au Centre de Recherche et de Développement (CR&S), logé au siège de la compagnie : un cube de verre et d'acier élevé dans le plus pur style high-tech par Renzo Piano à Novedrate, non loin de Milan. Financé par 3 % des recettes annuelles de B&B, ce think-tank interne de plus de 8 000 m2 - admiré par tout le petit monde du design - imagine les formes et les matières de demain, prototype une trentaine de nouvelles pièces par an (seul un tiers est commercialisé), précise l'image de la marque, expérimente les techniques d'assemblage les plus novatrices. Un véritable laboratoire, chantre pérenne de l'idée initiale que s'étaient fixée Cassina et Busnelli : produire un design réfléchi et de qualité sur un mode industriel. Pari réussi, donc. Pour preuve : depuis qu'elle s'est ouverte aux designers étrangers en 2000, la marque attire, outre ses valeurs établies du " Disegno " - Antonio Citterio, Gaetano Pesce, Afra et Tobia Scarpa... - des grands d'aujourd'hui répondant aux noms de Nicole Aebischer, Marc Newson, Patricia Urquiola, James Irvine ou encore Vincent Van Duysen, le seul Belge du club. En outre, en plus de son showroom de Novedrate et de ses trois boutiques historiques de New York, B&B a ouvert en moins de cinq ans une série de " flagship stores " dans les villes les plus stratégiques du globe (Barcelone, Paris, Munich, Londres, Milan et Tokyo) et est distribuée dans une soixantaine de " Shop in Shop "... Une visibilité grandissante pour cette marque aux adeptes inconditionnels. Mario Bellini, par exemple. " Très vite, B&B est devenue une icône internationale du design italien. Et quarante ans après, elle reste aussi fraîche et pétillante qu'au début ! " souligne le créateur. Qu'on ne se méprenne pas pour autant. Même si cette grande maison italienne a acquis, en janvier 2006, 50 % de Moooi, collection sophistiquée et audacieuse signée Marcel Wanders, même si elle entend rester à la page donc, en regard des délires visionnaires et créatifs qui marquent la planète design depuis un peu plus de quinze ans (vague biodesign, Droog Design, Kreo, Big Game, les Bouroullec, etc.), B&B est aujourd'hui une ligne de déco contemporaine, mais qui se modernise au sein de son propre créneau : le classicisme. Baudouin Galler Baudouin Galler