Les représentations à Namur et Bruxelles de " La Dispute " à peine achevées, Noémie Dujardin entame une tournée française avec ce spectacle qui fera notamment escale à Paris (Bobigny). Pétillante, pleine d'énergie, de fraîcheur et d'élégance. Avec un rôle fort : la jeune Eglé de l'auteur Marivaux qui imagine une expérience inhumaine dont le seul but est de savoir " qui de l'homme ou de la femme est le plus inconstant en amour ? ". Pour trancher la querelle qui anime le Princ...

Les représentations à Namur et Bruxelles de " La Dispute " à peine achevées, Noémie Dujardin entame une tournée française avec ce spectacle qui fera notamment escale à Paris (Bobigny). Pétillante, pleine d'énergie, de fraîcheur et d'élégance. Avec un rôle fort : la jeune Eglé de l'auteur Marivaux qui imagine une expérience inhumaine dont le seul but est de savoir " qui de l'homme ou de la femme est le plus inconstant en amour ? ". Pour trancher la querelle qui anime le Prince et Hermiane, quatre enfants sont isolés jusqu'à l'âge de 18 ans. C'est alors qu'ils se confrontent à leur image, à l'autre, à l'amour. Dans cette pièce du xviiie siècle qui compte de fortes résonances contemporaines, Noémie Dujardin s'inscrit dans une distribution franco-belge de qualité, sous la houlette d'un jeune metteur en scène sensible, Marc Paquien. Formée au Conservatoire de Bruxelles, la jeune Namuroise décide, en 2003, de concrétiser son rêve en s'installant à Paris - " Des rêves, j'en ai encore plein la tête, c'est mon moteur ! " se réjouit-elle. Plusieurs rôles dans de grands théâtres bruxellois (Comédie Claude Volter, Théâtre royal du Parc, Martyrs, Public) ont déjà assis sa pratique de la scène mais Noémie Dujardin entend explorer davantage sa passion pour le théâtre. Elle obtient ainsi son diplôme du Conservatoire de Paris en 2006, après un stage aux côtés de Cédric Klapisch notamment. Sa maîtrise du jeu lui permet de décrocher le superbe rôle de S£ur James dans une mise en scène du célèbre cinéaste Roman Polanski. Au théâtre Hébertot de Paris, cent soirs durant, Noémie se jette à corps perdu dans " Doute " ( photo), apprenant chaque jour davantage de son personnage, du métier, de la vie. Une tournée du spectacle aura peut-être lieu en 2007 à Moscou... La jeune comédienne de 25 ans croise les doigts ! Lorsque la jungle de Paris l'étouffe, c'est à Namur au sein d'une famille nombreuse d'artistes - son frère Vincent est metteur en scène tandis que Quentin est musicien - que Noémie Dujardin vient se ressourcer, consciente que le théâtre procure du bonheur mais aussi des paillettes éphémères. Son secret ? " Je crois que le hasard heureux m'accompagne et me fait des cadeaux, confie-t-elle. Mais derrière ce chemin, il y a énormément de travail. " Noémie Dujardin, future étoile de la scène ? La jeune fille, si elle a la tête dans les cieux, garde les pieds bien rivés aux planches. Marie Liégeois