Le refuge du pêcheur LES PIEDS DANS L'EAU

Au bord d'un étang, entouré de prés, un petit cabanon sommeille paisiblement. Il abrite un gîte composé de deux chambres et d'une kitchenette dont la décoration évoque à la fois le cottage anglais et le charme bucolique de tous les refuges champêtres du monde. Sur la terrasse, quand la saison le veut bien, on peut siroter l'apéro les pieds dans l'eau. Les propriétaires du lieu habitent une ancienne villa de serriste et ils en tiennent compte : c'est sous une magnifique serre que l'on peut pique-niquer en écoutant les oiseaux chanter. On oublie très vite que l'on se trouve à seulement une petite dizaine de minutes en voiture de Bruxelles. Surtout que la forêt de Soignes, elle, se situe à environ sept minutes... à pied. Ou comment prolonger le plaisir lors d'un week-end placé sous le signe de la nature et de l'oxygène.
...

Au bord d'un étang, entouré de prés, un petit cabanon sommeille paisiblement. Il abrite un gîte composé de deux chambres et d'une kitchenette dont la décoration évoque à la fois le cottage anglais et le charme bucolique de tous les refuges champêtres du monde. Sur la terrasse, quand la saison le veut bien, on peut siroter l'apéro les pieds dans l'eau. Les propriétaires du lieu habitent une ancienne villa de serriste et ils en tiennent compte : c'est sous une magnifique serre que l'on peut pique-niquer en écoutant les oiseaux chanter. On oublie très vite que l'on se trouve à seulement une petite dizaine de minutes en voiture de Bruxelles. Surtout que la forêt de Soignes, elle, se situe à environ sept minutes... à pied. Ou comment prolonger le plaisir lors d'un week-end placé sous le signe de la nature et de l'oxygène. 42, Edmond Vandervaerenstraat, à 1560 Hoeilaart. Tél. : 02 673 52 91. www.le2etage.com Des vitraux, des fenêtres en ogive, des colonnes, des voûtes et une lumière céleste qui s'invite dans chaque recoin d'un lieu au décor somptueusement solennel : bienvenue au Martin's Patershof, qui a posé ses quartiers dans une église datée du XIXe siècle. Objectif de ses concepteurs : conserver l'âme, les formes et l'atmosphère de jadis, en y greffant une touche luxueuse à l'esthétique très moderne. Un voyage éblouissant entre passé et présent, surtout lorsqu'on arrive dans la majestueuse salle à manger, installée dans l'ancien choeur et qui régale de petits-déjeuners divinement bons. Bien sûr, l'établissement figure régulièrement sur les fameuses listes des " hôtels les plus insolites du globe ". L'occasion de rappeler que Malines, sa tour Saint-Rombaut ou son béguinage méritent amplement qu'on aille lui faire un petit coucou... 4, Karmelietenstraat, à 2800 Malines. Tél. : 015 46 46 46. www.martinshotels.comSa structure blanche, presque entièrement vitrée, fait de lui une sorte d'objet difficile à identifier, qui semble avoir atterri au milieu de nulle part. Imaginé par le designer allemand Werner Aisslinger, le Loftcube est entouré d'arbres et de nature, se révélant très vite un cocon de quiétude dont le mobilier, moderne et éclairé, garantit un séjour agréablement improbable. L'oeuvre se situe sur le domaine du ravissant Château de la Poste qui, à Maillen, aux portes de l'Ardenne, n'oublie pas que ses premières briques ont été posées en 1884. Pour une nuitée en mode châtelain, quelque 42 chambres dévoilent une vue imprenable sur les prairies et les vallées environnantes. Et si, vraiment, vous ne trouvez le sommeil que dans les mondes parallèles, sachez que l'hôtel dispose également d'une cabane perchée et de deux tentes de trappeurs... 25, Ronchinne, à 5330 Maillen. Tél. : 081 41 14 05. www.chateaudelaposte.be Erigée entre 1905 et 1910, cette somptueuse demeure spadoise reçut longtemps le surnom de " petit Versailles des Ardennes ". Elle ne s'est muée en hôtel que dans les années 80, même s'il a fallu attendre le début de ce siècle pour voir ses jardins réaménagés, ses cheminées réparées, ses escaliers redessinés et ses chambres transformées en seize suites de caractère, faisant du Manoir de Lébioles l'un des établissements les plus inspirés de nos terroirs. Chic sans être tape-à-l'oeil. Luxueux sans être prétentieux. Elégant sans être clinquant. On prend ici le temps de lire au coin du feu ou de s'offrir un bain dans une tourelle, en profitant de pièces spacieuses qui invitent à la détente. Le spa, lui, mélange l'air, la terre, le feu et l'eau pour inonder les corps de bien-être. Quant au restaurant, il est supervisé par le chef Olivier Tucki et il ose le terme " gastronomie authentique ". Tout un (très beau) programme. 1/5, domaine de Lébioles, à 4900 Spa. Tél. : 087 79 19 00. www.manoirdelebioles.comPrenez les décors verdoyants de la vallée de la Leffe, non loin de Dinant, posez-y un ancien moulin en pierre et laissez ses propriétaires y greffer leur imaginaire... Vous obtenez un hôtel à la prestance intemporelle, dont chaque chambre possède sa personnalité - lit à baldaquin ici, abri pour enfants là-bas - et dont les pièces les plus insolites ont été exploitées. On peut, par exemple, s'en aller rêver dans la tour du moulin, dont les formes arrondies et la vue sur le jardin exhalent forcément un charme peu banal. Ou dormir dans la grange, accessible via un superbe escalier en pierres bleues. Il est même possible de réserver une cabane dans un arbre, voire une roulotte en bois qui sommeille à l'orée de la forêt. Si on ajoutait un étang à truites et une jolie terrasse à apéros, ça paraîtrait presque trop beau. Pourtant... 60, rue de la Lisonette, à 5501 Lisogne. Tél. : 082 22 63 80. www.moulin-de-lisogne.bePhotographes d'architecture, les propriétaires ont " shooté des maisons contemporaines dans les plus beaux endroits du monde " avant de s'atteler, il y a une dizaine d'années, à la création de deux magnifiques gîtes, en province de Namur. Le premier s'appelle La Classe et porte bien son nom : d'une élégance aussi inspirée que colorée, il a élu domicile dans une ancienne école primaire. Les clins d'oeil à sa fonction d'antan - chaises, marelle, espaliers de gym - sont discrets, fondus dans une déco chaleureuse qui n'a pas hésité à recruter juke-box, baby-foot et minisalle de cinéma pour accueillir ses 21 clients potentiels. Non loin de là, le loft baptisé Les Duves séduira les romantiques le temps d'un long week-end : aménagé dans l'atelier d'un moulin qui travaillait jadis la pierre noire, il respire le raffinement et offre un beau jardin le long d'une petite rivière... La grande classe, là aussi. La Classe, 1, Tienne Piot, à 5537 Denée. www.laclasse.be Les Duves, 36, rue d'Arbre, à 5537 Bioul. www.lesduves.be Tél. : 071 79 81 57. Deux maisons de maître et une ancienne imprimerie ont servi de base à la conception du Wu Wei, à Courtrai. Leitmotiv de cet hôtel 4-étoiles qui a ouvert ses portes il y a tout juste trois ans : la sérénité. Ses murs clairs, ses grandes pièces et sa décoration ultrasobre donnent le ton. Les chambres, au nombre de quatorze, offrent chacune un aménagement différent, insistant toutes sur le confort, la qualité du sommeil, la lumière et l'espace. La tranquillité se prolonge du côté du jardin, qui sert de décor à un spa composé de piscines intérieures et extérieures, de douches sensorielles, d'un hammam, d'un sauna ou d'un bain japonais. Enfin, le restaurant met l'accent sur l'harmonie des saveurs, les produits de saison ou les légumes oubliés, proposant même des ateliers de cuisine à ses hôtes. 23, Kongoweg, à 8500 Courtrai. Tél. : 056 29 01 00. www.wuwei.be PAR NICOLAS BALMET