Champ de Bataille illustre avec faste l'étendue des talents de Jacques Garcia. Erigé sur deux niveaux, le château est constitué d'un enchaînement de salons, de galeries, de cabinets de jeux, d'une bibliothèque et d'une chapelle, tous richement décorés, admirablement meublés et, qui révèlent, au final, un style inimitable. Un mélange de genres, d'alliances, d'emprunts qui exalte le raffinem...

Champ de Bataille illustre avec faste l'étendue des talents de Jacques Garcia. Erigé sur deux niveaux, le château est constitué d'un enchaînement de salons, de galeries, de cabinets de jeux, d'une bibliothèque et d'une chapelle, tous richement décorés, admirablement meublés et, qui révèlent, au final, un style inimitable. Un mélange de genres, d'alliances, d'emprunts qui exalte le raffinement à la française. Jacques Garcia a aussi recréé, car il n'en restait quasiment rien, les jardins à la française, dans l'esprit des créations d'André Le Nôtre (1613-1700). Bosquets, parterres, bassins, allées, terrasses, plans d'eau, fontaines et perspectives, ont redonné à la propriété son harmonieuse unité initiale. En tout, ce sont plus de 38 hectares qui ont été dessinés, nivelés, plantés de 60 000 buis, 10 000 charmilles, 35 000 ifs, 2 500 tilleuls et d'une centaine de palmiers. Cette tâche titanesque a fait de Champ de Bataille un des plus grands parcs privés de France. C'est la même philosophie d'excellence qui préside, à Champ de Bataille, à la préparation de la fête de Noël. Certaines pièces, trop majestueuses, comme le vaste salon d'Hercule, tout en marbre et en mosaïque, ou la solennelle chambre de parade sont mal adaptées à une douillette intimité. D'autres, à l'inverse, en constituent un cadre idéal. C'est ainsi dans le " petit " salon de Chasse ou dans la " petite " salle à manger aux Oiseaux, au rez-de-chaussée, que Jacques Garcia a le plaisir à réunir famille et amis. C'est là, dans la douce lumière des bougies, des lumignons et des feux de bois, qu'il organise le réveillon. Ce n'est que le lendemain, en plein jour, qu'il célèbre Noël dans la grande salle à manger du premier étage. Ici, au milieu d'un mobilier et d'une vaisselle exceptionnels, les convives ont tout le loisir d'admirer la vue que cette pièce ménage sur le grand canal, les dentelles de buis et les jardins. Une véritable féerie. Reportage : Luxproductions. com