A la fin des années 60, au coeur de Londres, King's Road reprend vigoureusement l'ascendant sur la célébrissime Carnaby Street, saturée de touristes. C'est là, dans une portion encore abordable de l'artère, qu'une jeune décoratrice d'intérieur décide d'ouvrir sa boutique et d'y vendre divers éléments de déc...

A la fin des années 60, au coeur de Londres, King's Road reprend vigoureusement l'ascendant sur la célébrissime Carnaby Street, saturée de touristes. C'est là, dans une portion encore abordable de l'artère, qu'une jeune décoratrice d'intérieur décide d'ouvrir sa boutique et d'y vendre divers éléments de décoration ainsi que, dans un coin, sa première collection d'étoffes : insatisfaite des rouleaux qui lui étaient alors disponibles sur le marché, elle sur-imprime au bloc de bois des tissus indiens. Au cours de la décennie qui suit, tandis que le quartier devient l'un des centres névralgiques du punk et de la contreculture, Tricia Guild développe à la fois une conception plus holistique du lifestyle et sa marque de textiles et papiers peints, Designers Guild. Bien établie sur son île, la créatrice mettra l'accent sur l'expansion internationale de sa griffe dans les années 90, ce qui contribuera certainement à voir sa carrière consacrée en 2008, lorsqu'elle sera faite Officière de l'Ordre de l'Empire britannique. De nos jours, la modeste enseigne de King's Road est devenue un flagship store qui englobe la moitié du pâté de maisons, et le label fête son demi-siècle d'existence. Pour marquer le coup, le Fashion and Textile Museum a annoncé Out of the Blue, une expo dédiée à l'oeuvre de l'indéfectible Tricia Guild, de l'artisanat des débuts aux techniques numériques d'aujourd'hui. Happy birthday !