Le premier geste, le plus simple aussi, pour atténuer les rides et valable à tous les âges : bien hydrater la surface de la peau pour la lisser immédiatement. Si le soin antisoif reste la demande numéro un des femmes, elles réclament toutes, aujourd'hui, un petit plus. Progrès de l'industrie cosmétique oblige... Chez Chanel, la grande nouveauté de ce printemps s'appelle Hydramax +. Ce " plus " indique que les nouvelles formules sont capables d'apporter à la peau assoiffée + 50 % d'hydratation et ce, en moins de 5 heures. Cette prouesse a été dûment testée dans un lieu insolite û la Soufflerie Climatique Jules Verne, à Nantes û où la peau des volontaires a été soumise à des conditions extrêmes : températures tropicales ou polaires, air sec ou humide et bourrasques de vent. Qu'y a-t-il donc de neuf dans ces textures qui s'avèrent tellement efficaces ? Deux nouveaux actifs, originaires du monde végétal : des extraits de lavande papillon et de criste marine. La première s'épanouit dans les garrigues proches de la Méditerranée. La seconde, appelée aussi " fenouil marin ", pousse en bord de mer. Elles agissent à l'unisson comme de véritables " maçons " pour renforcer le ciment intercellulaire. Les cellules de la couche cornée, étroitement serrées entre elles, font barrage pour que l'eau ne puisse pas s'évaporer. Hydramax + est décliné en trois textures : une Crème, une Crème Gel et un Fluide. Les trois produits renferment le précieux complexe et sont renforcés, " à la carte ", par des ingrédients spécifiques. Ainsi, la Crème, très onctueuse, contient des extraits de levure qui stimulent la formation de corps gras. Elle convient parfaitement aux peaux les plus sèches et les plus " inconfortables ", qui réclament de l'eau mais aussi et surtout des lipides qui enrichissent la couche cornée défaillante. La Crème Gel, elle, est enrichie en hyaluronate de sodium et sucre. Fraîche et fondante, elle s'adresse aux peaux " normalement "...

Le premier geste, le plus simple aussi, pour atténuer les rides et valable à tous les âges : bien hydrater la surface de la peau pour la lisser immédiatement. Si le soin antisoif reste la demande numéro un des femmes, elles réclament toutes, aujourd'hui, un petit plus. Progrès de l'industrie cosmétique oblige... Chez Chanel, la grande nouveauté de ce printemps s'appelle Hydramax +. Ce " plus " indique que les nouvelles formules sont capables d'apporter à la peau assoiffée + 50 % d'hydratation et ce, en moins de 5 heures. Cette prouesse a été dûment testée dans un lieu insolite û la Soufflerie Climatique Jules Verne, à Nantes û où la peau des volontaires a été soumise à des conditions extrêmes : températures tropicales ou polaires, air sec ou humide et bourrasques de vent. Qu'y a-t-il donc de neuf dans ces textures qui s'avèrent tellement efficaces ? Deux nouveaux actifs, originaires du monde végétal : des extraits de lavande papillon et de criste marine. La première s'épanouit dans les garrigues proches de la Méditerranée. La seconde, appelée aussi " fenouil marin ", pousse en bord de mer. Elles agissent à l'unisson comme de véritables " maçons " pour renforcer le ciment intercellulaire. Les cellules de la couche cornée, étroitement serrées entre elles, font barrage pour que l'eau ne puisse pas s'évaporer. Hydramax + est décliné en trois textures : une Crème, une Crème Gel et un Fluide. Les trois produits renferment le précieux complexe et sont renforcés, " à la carte ", par des ingrédients spécifiques. Ainsi, la Crème, très onctueuse, contient des extraits de levure qui stimulent la formation de corps gras. Elle convient parfaitement aux peaux les plus sèches et les plus " inconfortables ", qui réclament de l'eau mais aussi et surtout des lipides qui enrichissent la couche cornée défaillante. La Crème Gel, elle, est enrichie en hyaluronate de sodium et sucre. Fraîche et fondante, elle s'adresse aux peaux " normalement " déshydratées. Dans le Fluide, le plus aérien, il y a aussi de la silice matifiante. Idéal pour l'été ou les vacances sous les tropiques, quand la peau a tendance à briller. La gamme sera disponible en parfumerie le 15 mars prochain. Les Laboratoires suisses Valmont proposent une gamme de neuf soins, joliment baptisée Nature. Le but ? Hydrater la peau intensément, la dé-stresser et lui fournir le plein d'énergie. Comment ? Grâce à un bouquet de plantes qui s'épanouissent dans l'air pur et limpide des Alpes valaisannes. Valmont a sélectionné ces plantes avec la complicité de Médiplant (un centre suisse de recherche sur les plantes médicinales et aromatiques), puis a demandé à la coopérative Valplantes d'en assurer leur culture biologique à petite échelle. Les principes actifs sont extraits de manière artisanale, pour préserver au mieux leurs propriétés spécifiques. Il y a huit plantes (plantain, millepertuis, camomille, argousier, mauve, calendula, échinacée et rosa moschata) qui agissent en synergie pour hydrater, régénérer et apaiser, bref redonner du tonus à la peau. La gamme s'adresse tout particulièrement aux femmes actives entre 30 et 40 ans qui sont soucieuses de préserver leur capital-beauté le plus longtemps possible. Il y a deux Nettoyants, plusieurs soins " sur mesure " pour corriger la déshydratation, ainsi qu'un Soin Yeux et Lèvres. Le secret de ce nouveau soin signé Lancaster : rassasier la peau assoiffée, repasser les traits, les velouter tout en apportant de la luminosité et de l'éclat. La formule de Revolcanic est conçue à partir d'une eau volcanique très pure, puisée dans les profondeurs de la terre, riche en minéraux et en oligo-éléments. C'est elle qui procure cet effet désaltérant intense et immédiat. La peau s'installe dans une délicieuse sensation de confort et de bien-être. Peu après, les autres composants de la formule entrent en action. La criste marine renforce la cohésion des cellules et empêche l'eau de s'évaporer. Il y a aussi le Deep Hydra Complex, exclusivité de la marque monégasque. Il est composé d'actifs issus des bio-technologies et veille à ce que les stocks d'eau dans les couches plus profondes de la peau soient maintenus à un bon niveau. Côté plus glamour, on signalera un parfum frais et subtil, ainsi que la présence de nouveaux pigments réflecteurs de lumière, légèrement nacrés. Ils donnent au teint une luminosité bien visible. La texture est d'une belle couleur bleu pastel et existe en version Crème pour les peaux sèches et en version Gel pour les peaux normales à mixtes. Riches en oligoéléments et sels minéraux, les eaux thermales ont toujours été un élément de choix pour la peau. Chez Biotherm, coup de neuf pour Aquasource, lancé en 1997 et devenu depuis lors le best-seller des soins visages de la marque. La nouvelle formule s'appelle Aquasource Non Stop. Un pot de 50 ml concentre toujours l'équivalent de 5 000 litres d'eau thermale. La peau profite ainsi pleinement des vertus des oligoéléments et du plancton thermal. La nouveauté réside dans l'incorporation du Complexe Hydra Non Stop. Il réunit deux acides aminés, la sérine et la citruline. Ils se comportent comme des micro-éponges et fixent durablement l'eau dans l'épiderme. De leur côté, les lipides renforcent la barrière cutanée pour éviter que l'eau ne s'échappe trop vite. Pour les peaux normales à mixtes, la texture est présentée sous forme de gel, extrêmement frais, de couleur vert aquatique. Les peaux sèches, elles, sont chouchoutées avec une texture doudoune de couleur rosée. Avant l'élaboration de Hydra Complete, les laboratoires Estée Lauder ont réalisé une étude approfondie pour déterminer comment les changements atmosphériques influencent l'hydratation cutanée. Résultat ? Notre peau a plus de mal de s'adapter à des zones tempérées, mais dotées d'un climat variable où le niveau hygrométrique n'est pas constant. Cela concerne aussi bien New York que... la Belgique. La solution d'Estée Lauder ? Créer, sur la peau, un " micro-environnement " qui, telle une couette, l'isole des variations climatiques trop brusques et lui permet ainsi de maintenir un taux d'hydratation stable et constant. Dans la texture, il y a plein d'ingrédients high-tech (notamment le beurre de Muru Mure, des extraits de fleur de cactus et de yucca du désert de Mohave ainsi qu'un dérivé de vitamine B5) qui gèrent à la perfection les variations climatiques et maintiennent une hydratation optimale pendant douze heures. Le soin se décline en plusieurs versions adaptées aux différents types de peaux. Côté plaisir, les textures sont parfumées de notes qui évoquent le corail marin de Madagascar. Extrêmement hydratante, la crème Primordiale Optimum de Lancôme s'est fixé comme tâche de gommer en un temps record les premiers signes de l'âge, donc de lisser la peau et de resserrer son grain. Elle fait appel à deux nouvelles technologies très pointues. Tout d'abord, le Duplex-Vecteur. Il s'agit d'un tout nouveau mode de transport qui améliore la pénétration dans l'épiderme des principes actifs. Leur activité est d'autant plus efficace. La Stimaggrine, provenant de la noix de bambara, plante africaine qui résiste très bien à la sécheresse, ainsi qu'un extrait d'algue se fondent réellement à l'épiderme pour agir en profondeur. Fruit d'une seconde technologie inédite, le système Thermo-Control permet d'amortir les effets néfastes des variations de température. L'hydratation reste à son niveau stable, la microcirculation est fluide. Ce soin (texture crème pour les peaux sèches et émulsion pour les peaux mixtes) est destiné aux trentenaires désireuses de garder un teint régulier, uniforme et éclatant. Dès qu'on franchit le cap de la cinquantaine, le fonctionnement de la peau se dérègle : le renouvellement des cellules se ralentit, les fibres d'élastine s'altèrent, la production de collagène diminue. La peau devient plus mince, moins dense et fort déshydratée. Grâce à une technologie sophistiquée, Helena Rubinstein a intégré de la poudre de perle micronisée dans la formule de Life Pearl. La perle est synonyme de beauté et d'éclat, mais c'est aussi une vraie " bâtisseuse ". Les chirurgiens apprécient particulièrement ses qualités dans la consolidation osseuse. Or, les dernières recherches ont démontré que la perle sous forme de poudre micronisée réactive le travail des cellules et fait profiter la peau d'un nouveau dynamisme. On lui a associé un autre ingrédient inédit : le suc d'une fougère qui pousse en Nouvelle- Zélande. Exceptionnellement régénérant, il fait merveille sur les peaux matures. Pour compenser la déficience en eau, on a choisi les huiles minérales et végétales les plus appropriées, ainsi que de la cire impériale d'abeille. Avec les Fluidratants, Orlane apprend à la peau à rétablir sa bonne hydratation. Le principe ? Intégrer à la formule des extraits de plantes d'eau, tels le bambou, le lotus et le nénuphar. Elles apportent au sein de l'épiderme une source en eau où la peau se désaltère selon ses besoins. La Crème, fine et fondante, rend le teint sain, pulpeux et éclatant. En cas de forte déshydratation, on peut compléter le traitement par un soin SOS, la Mousse " crème fouettée ". Elle s'applique comme un masque, en couche épaisse et s'enlève après cinq minutes de pose. Enrichi en actifs naturels issus du coton, de la soie et de l'aloé vera, le Gel d'Eau Matifiant de Nina Ricci est un vrai bonheur pour les peaux mixtes à grasses. En prime, des extraits de plantes aromatiques préservent le teint de toute brillance indésirable. Et enfin, pour toutes les peaux assoiffées et stressées, à la recherche d'un confort immédiat, la Brume d'Hydratation Apaisante contient de la réglisse, de la camomille et de l'hamamélis. En cas d'urgence, une rapide vaporisation agit comme un pansement. Le bien-être est instantané. Barbara Witkowska