A ce jour, le Scénic reste le monovolume le plus populaire sur de nombreux marchés européens. Afin de se maintenir comme leader sur ce segment, Renault lui offre aujourd'hui une refonte complète. Cette troisième génération se présente, dans un premier temps, dans sa version à empattement allongé (5 ou 7 places). Le modèle à 5 places arrivera dans la foulée. Encore étiré de 7 cm supplémentaires par rapport à la précédente génération, le Grand Scénic offre une habitabilité impressionnante. Les familles app...

A ce jour, le Scénic reste le monovolume le plus populaire sur de nombreux marchés européens. Afin de se maintenir comme leader sur ce segment, Renault lui offre aujourd'hui une refonte complète. Cette troisième génération se présente, dans un premier temps, dans sa version à empattement allongé (5 ou 7 places). Le modèle à 5 places arrivera dans la foulée. Encore étiré de 7 cm supplémentaires par rapport à la précédente génération, le Grand Scénic offre une habitabilité impressionnante. Les familles apprécieront également les quarante espaces de rangement disséminés dans les moindres recoins de l'habitacle. Si l'on opte pour la version 7 places, les deux strapontins arrière s'escamotent dans le plancher. Parfaits pour des enfants, ces sièges d'appoint accueilleront également des adultes mesurant au maximum 1,75 m. Pour la deuxième rangée, à l'heure où la majorité des concurrentes ne jurent plus que par des sièges escamotables dans le plancher, Renault reste fidèle à la philosophie des sièges extractables. Lorsque le besoin d'espace se fait sentir, il faudra donc enlever, man£uvrer et stocker les lourds fauteuils. Cela dit, cette solution permet d'obtenir un volume de chargement plus généreux (jusqu'à 2 050 l) et surtout d'offrir des sièges plus épais et donc confortables. Le Grand Scénic soigne également son apparence extérieure et intérieure, avec notamment des plastiques moussés et un combiné d'instruments digitaux à couleur variable. On appréciera également la présence d'un GPS en équipement de série dès le second niveau de finition. En diesel, l'offre est complète avec un 1.5 dCi en 105 et 110 chevaux, un 1.9 dCi 130 chevaux et un 2.0 dCi 160 chevaux (150 chevaux en boîte automatique). Une boîte automatique à double embrayage pour épauler les 1.5 dCi est prévue pour 2010. Côté essence, on retrouve les traditionnels 1.6 16 V de 110 chevaux et 2 l 16 V de 140 chevaux, mais également un nouveau 1.4 l turbo de 130 chevaux. Une excellente surprise à envisager sérieusement pour ceux qui roulent peu. Presque digne d'une berline, le comportement routier du Grand Scénic est, par ailleurs, exemplaire. On déplore toutefois une direction péchant toujours par son côté " artificiel ". + Comportement routier agréable + Confort appréciable + Habitabilité impressionnante + Nombreux espaces de rangement + Moteurs performants + Volume du coffre généreux - Direction artificielle - Modularité " classique "- Embrayage peu progressif (2.0 dCi) - Plancher de coffre sur deux niveaux en 7 placesJean-François Christiaens