Le So Spa du Sofitel

Le lieu : l'ancien siège de la banque Cox and Kings, bâtiment historique et classé de 420 m2 dans le quartier St James. Un vrai défi pour ses concepteurs, le cabinet anglais de décoration Sparcstudio, qui ont dû construire un lieu fashion et cosy dans des murs protégés aux belles moulures anciennes, colonnes corinthiennes, hautes fenêtres et vénérable escalier de chêne.
...

Le lieu : l'ancien siège de la banque Cox and Kings, bâtiment historique et classé de 420 m2 dans le quartier St James. Un vrai défi pour ses concepteurs, le cabinet anglais de décoration Sparcstudio, qui ont dû construire un lieu fashion et cosy dans des murs protégés aux belles moulures anciennes, colonnes corinthiennes, hautes fenêtres et vénérable escalier de chêne. Le concept : un " butler " accueille chaque client, le prenant littéralement par la main pour déterminer ses désirs en matière de soins ; la musique d'accompagnement, les senteurs souhaitées ou encore la température de la pièce, la luminosité ou le choix des plaids. Les soins : la carte des soins, inspirée par la gastronomie française, offre un choix d'entrées, de plats et de desserts, ainsi que des spécialités comme le soin du visage So Rejuvenating et son massage So Exhilarating. Pas le temps de s'offrir un plat de 90 minutes destiné à compenser un jet-lag désastreux ? Optez pour le Martini & Manucure ou le Bière & Pédicure (30 minutes de bonheur !). Comprend également cinq cabines de soins So Well, un hammam turc, des douches aux parfums aromatiques, un bain bouillonnant et un bassin de relaxation. Les produits de soin sont signés Carita et Spa des Cinq Mondes. Notre avis : lancé en juillet dernier, So Spa s'est déjà vu récompenser par les lecteurs du magazine touristique Condé. Le petit plus : l'extrême gentillesse et la simplicité du personnel, le calme et la beauté du lieu. Le lieu : 3,6 millions d'euros ont été nécessaires pour construire ce spa s'inspirant d'un boudoir cosy des années 30, où tous les VIP se bousculent. A l'accueil, un lustre constitué de 72 000 perles des îles du Pacifique, des fleurs blanches et des tons poudrés. Le concept : la relaxation dans une salle évoquant une cabine de paquebot et, après les soins une flûte de champagne servie dans la Spatisserie, où l'on déguste de délicats cupcakes ou d'inimitables petits sandwichs au concombreà Les soins : l'hôtel a fait appel à deux marques cosmétiques britanniques : Vaishaly, bien connue des stars, et Carol Joy London proposant une gamme à base d'huile de millet et de poudre de diamant. Le soin du visage Vaishaly se révèle assez vigoureux si l'on rêve juste de relaxation : gommage, extraction des points noirs et microdermabrasion sont menés de mains fermes par une esthéticienne parfois un peu speedée. Côté corps, l'hôtel 5-étoiles Dorchester a retenu les produits de la Scandinave Kerstin Florian pour l'excellence de ses massages. A noter : le Lavender crush combinant un gommage à l'huile de lavande et au sel fin de Turquie, un enveloppement de serviettes tièdes, un massage aux pierres chaudes et un massage du crâne. Notre avis : on apprécie la patience des employées vis-à-vis d'une clientèle exigeante ; les couleurs douces extrêmement reposantes. Et l'onctuosité des gâteaux vaut déjà le déplacement ! Carnet d'adresses en page 84. Chantal Piret