Averti des dangers des UV, on veut préserver sa peau. En lisant les magazines, parfois alarmistes, la première question qui vient à l'esprit est : le soleil est-il de plus en plus nocif ? " On ne peut pas dire avec certitude qu'il soit plus dangereux, répond Farida Daoud Almadowar, vice-présidente des Laboratoires Lierac. Le problème de la couche d'ozone est très controversé. En revanche, le vrai danger est comportemental. Certes, les femmes sont bien informées aujourd'hui et connaissent les conséquences des expositions répétées : risque d'un mélanome, photo-vieillissement, rides, taches et, enfin, l'élastose solaire qui entraîne cette peau striée et parcheminée. Cela dit, on part de plus en plus souvent au soleil, notamment dans les pays tropicaux, car aller en Thaïlande ou aux Caraïbes coûte moins cher qu'auparavant. Il faut donc faire preuve de vigilance et s'équiper de produits bien ciblés. "
...

Averti des dangers des UV, on veut préserver sa peau. En lisant les magazines, parfois alarmistes, la première question qui vient à l'esprit est : le soleil est-il de plus en plus nocif ? " On ne peut pas dire avec certitude qu'il soit plus dangereux, répond Farida Daoud Almadowar, vice-présidente des Laboratoires Lierac. Le problème de la couche d'ozone est très controversé. En revanche, le vrai danger est comportemental. Certes, les femmes sont bien informées aujourd'hui et connaissent les conséquences des expositions répétées : risque d'un mélanome, photo-vieillissement, rides, taches et, enfin, l'élastose solaire qui entraîne cette peau striée et parcheminée. Cela dit, on part de plus en plus souvent au soleil, notamment dans les pays tropicaux, car aller en Thaïlande ou aux Caraïbes coûte moins cher qu'auparavant. Il faut donc faire preuve de vigilance et s'équiper de produits bien ciblés. "Dorer sans y laisser sa peau, c'est donc possible. Côté indice, la surenchère a été stoppée. Le domaine des filtres solaires est désormais très réglementé et on a pu en éliminer les allergisants. La loi a imposé le ratio 1 sur 3 pour la couverture UVA et UVB. Petit rappel. Les UVA pénètrent plus profondément dans la peau et favorisent la naissance des rides. Les UVB, en revanche, provoquent des coups de soleil et altèrent l'ADN. La protection contre les UVB doit donc être trois fois supérieure. " Les labos ont fait d'énormes progrès dans la formulation des filtres, poursuit Farida Daoud Almadowar. Ils présentent une grande innocuité et une large tolérance. Ils sont aussi parfaitement photostables, ne se dégradent pas et résistent à la lumière et à la chaleur. À signaler aussi, l'apparition d'un nouvel actif, une sorte de sucre qui a la capacité de booster le pouvoir protecteur des filtres. En pratique, cela signifie qu'il permet de baisser de 20 à 30 % la concentration en filtres pour la même protection. "Rappelons toutefois quelques conseils pratiques. Tout d'abord, la réglementation européenne a obligé les firmes cosmétiques à fournir des informations très complètes sur chaque produit, accompagnées de recommandations de bon sens. Lisez attentivement la notice contenue dans l'emballage. Ensuite : ne lésinez pas sur la quantité de produit. Il est préférable d'avoir la main généreuse et d'étaler une bonne couche en film uniforme. Farida Daoud Almadowar déconseille de frotter la crème trop vigoureusement, elle doit rester en surface et former un film protecteur. Enfin, n'oubliez pas de renouveler les applications toutes les 45 minutes. " Je recommande un SPF 30 plutôt qu'un SPF 50, mais souvent et surtout après une baignade, car les produits dits waterproof ont leurs limites. Dernier conseil : la protection ne s'arrête pas au soleil. Il est important de ne pas zapper l'utilisation des soins après-soleil. Ils réparent, hydratent, ne collent pas, sont frais et légers et améliorent la tenue du bronzage. Les formules sont adaptées à tous les climats et à toutes saisons. "Blindées de filtres et d'ingrédients high-tech, ces panoplies ont des textures plaisir, légères, parfumées. Qui satinent et subliment le corps de la tête aux pieds. Gamme Sunific de Lierac. Elle fait monter les couleurs en douceur avec un système filtrant breveté, mais aussi de la fleur de frangipanier, protectrice de l'ADN, et des extraits de Noni (Morinda citrifolia) et d'Orobranche de genêt, antirides et anti-taches. Un délice. Les produits ciblent le type de peau, l'intensité de l'ensoleillement et la période d'exposition au soleil (de 22 à 39 euros, en pharmacie).Gamme Sun Beauty de Lancaster.Elle intègre une innovation : un complexe qui filtre les rayons infrarouges. Ils ont une longueur d'onde supérieure à celle des UVA et UVB et constituent plus de la moitié du spectre solaire. Toute la gamme comprend donc le nouveau système (minéraux réflecteurs et pigment nacré) pour bloquer les infrarouges à la surface de la peau, pour contrer la perte de fermeté et prévenir le photovieillissement. Laits et sprays pour le corps et le visage, affichant des SPF entre 10 et 50 (de 31 à 40 euros). Textures pailletées, crèmes voluptueuses, lotions fondantes... Tout l'arsenal pour être sexy à la plage. Crème Protectrice Sublimante SPF 50 Dior Bronze.Gorgée de filtres photostables et contenant le complexe exclusif Tan-Protect, elle protège au maximum et donne, dès la première application, un joli hâle naturel et lumineux. Au final, une peau dorée qui fleure bon des notes chaudes. On craque pour ses senteurs exotiques de fleurs de tiaré de Polynésie et de fleurs de kaupe des îles Marquises (34,84 euros).Hydratant Solaire Accélérateur de Bronzage Terracotta Sun de Guerlain.Une texture light qui s'applique comme un nuage de douceur. Dedans : des filtres UVA et UVB, le complexe Natur'Détox à base de polyphénols de karité pour neutraliser les particules polluantes et le complexe Tan Booster pour favoriser un bronzage plus intense. Les blondes choisissent l'indice 30, les brunes l'indice 15 (40,39 euros).Les SPF 30 voire 50 sont pour vous si votre peau claire et sensible rougit sans jamais bronzer, si des plaques rouges - la fameuse lucite estivale bénigne (LEB) - vous gratouillent dès les premiers rayons. Stick Solaire Spécial Zones Sensibles SPF 30 de Clarins.Très protecteur, il bénéficie d'un nouveau filtre, 100 % minéral. Son actif vedette est issu de centella asiatica, plante qui n'a pas son pareil pour stimuler la vitalité des cellules responsables de la synthèse de collagène. L'hydratation est assurée par un trio de choc gourmand : les beurres de mangue et de karité alliés à la cire de tournesol. Le stick facilite l'application (23 euros). Émulsion Anti-Brillance Toucher Sec SPF 50 de Vichy.Destinée à celles qui ont la peau grasse, la formule associe filtration, hydratation, anti-âge et une parfaite matité, pour une peau à croquer... Inspirée des textures appréciées des Brésiliennes, cette émulsion légère ne laisse sur la peau aucune sensation de gras ou de moiteur (17,45 euros).Anthelios AC Fluide Extrême Mat SPF 30 de La Roche-Posay. Ce soin poids plume s'adresse à tous les ados dont la peau grasse ou à tendance acnéique leur donne du fil à retordre. Dedans il y a évidemment le Mexoplex, le fameux filtre " maison ", mais aussi un complexe Perlite et zinc qui sert de buvard. La texture extrafluide s'étale facilement, n'obstrue pas les pores et ne laisse aucune trace de brillance (15,90 euros). Crème Solaire Onctueuse Intelligence Soleil SPF 50 de Dr. Pierre Ricaud.Des filtres minéraux et un actif anti-âge Anti-Liss, réparateur. Ce soin protège la peau des agressions UV à 96 %. Le plus ? La texture 100 % plaisir. Sensorielle, fine et onctueuse, elle s'étale facilement et fond immédiatement dans l'épiderme. À la clé, aucune trace blanche, aucun résidu de gras (30 euros). Soin Après-Soleil Anti-Âge Sunleÿa de Sisley.Directement issue de la technologie du soin visage, donc superconcentrée en actifs anti-âge, cette crème est le top de la protection des peaux qui ont bien profité du soleil ! Au menu, on trouve une micro-algue, du beurre de karité, de l'huile de prune, des extraits de Calice d'Alkékenge et de petit épeautre. Le parfum exhale des effluves d'huiles essentielles de marjolaine et de mauve (155 euros). Pas de filtres chimiques, mais des écrans minéraux, des corps gras naturels légèrement filtrants (beurre de karité) et pleins d'actifs végétaux anti-radicalaires, apaisants et nourrissants. Sans oublier le plus glamour. Protection Moyenne SPF 20 Visage et Corps Bio-Beauté by Nuxe. La poudre de titane sans nanoparticules protège efficacement contre les UVA et UVB. La formule fait appel à l'huile de Chaulmoogra (plante ligneuse africaine) dont le talent principal consiste à assurer un bronzage uniforme et homogène. Le beurre de karité et l'extrait huileux de mangue hydratent bien la peau. Et on ne se lasse pas de son parfum (coco, fleur d'oranger et vanille) qui sent bon les vacances (21,50 euros). Fluide Protecteur Visage et Corps SPF 50 de Kibio.99,2 % des ingrédients sont d'origine naturelle et 28,7 % sont bio. Onctueux à souhait, il contient des écrans 100 % minéraux et une délicieuse recette botanique à base de tamanu, de coco et de vanille. Tout un programme pour éviter les coups de soleil et, à la longue, une peau fripée (19,50 euros).Pas d'effet pain brûlé, mais un hâle soutenu, lumineux et radieux avec ces produits bien ciblés aux textures fondantes. Spray pour le Corps SPF 50 d'Avène.Idéal pour s'habituer au soleil. Durant la première semaine d'exposition, où la peau est toujours fragilisée, usez et abusez de ce spray, riche en Eau thermale d'Avène, apaisante. La formule intègre aussi le tocophérol (vitamine E), molécule de référence antioxydante (18,80 euros). Spray Solaire Protecteur Non Gras SPF 15 de Shiseido. Pour les accros des textures aériennes. On a l'impression de vaporiser un voile de brume qui ne laisse aucune trace sur la peau. D'autres atouts ? Conçu pour le corps, il peut sans problème s'utiliser sur le visage et les cheveux, pour une protection totale (29 euros). UV inCellium Bronzant d'Esthederm.Son rôle ? Préparer et adapter la peau au soleil. Il suffit de vaporiser cette brume délicieuse sept jours avant l'exposition, tous les matins. On diminue le risque de réactions cutanées sous le soleil et on augmente la capital de bronzage de la peau. Le spray peut aussi s'appliquer au soleil, lors d'une exposition modérée (49 euros). PAR BARBARA WITKOWSKA