Retrouvez Frédéric Brébant chaque lundi matin, vers 9 h 45, dans l'émission " Bonjour quand même ", de Jean-Pierre Hautier, sur la Première (RTBF radio).
...

Retrouvez Frédéric Brébant chaque lundi matin, vers 9 h 45, dans l'émission " Bonjour quand même ", de Jean-Pierre Hautier, sur la Première (RTBF radio).Dans quelques jours, le 7 novembre exactement, la chanteuse Dani fera son grand retour sur la scène de La Cigale, à Paris, pour enchaîner ensuite une série de concerts tout au long de l'année 2004. A l'aube de ses 59 ans, l'ex-mannequin qui s'était perdue dans les abysses de la drogue avant d'émerger comme simple vendeuse de fleurs, revient donc en force dans le buzz musical ambiant. Signe avant-coureur : Etienne Daho, alors au sommet de sa gloire, avait été rechercher la disparue en 2001 pour chanter " Comme un Boomerang " ( sic), un texte écrit par Gainsbourg dans les années 1970. Essai transformé. Nomination aux Victoires de la Musique. Et envie de faire un nouvel album. Pour la seconder dans cette aventure musicale qui crée aujourd'hui l'événement, Dani s'est entourée de talents alternatifs porteurs tels que Miossec, Daniel Darc et Gonzales, mais aussi d'Alain Chamfort, autre revenant " tendance " de la chanson française. Certes, l'interprète de " Manureva " n'a jamais vraiment abandonné la musique, mais depuis six ans, il s'était fait discret, ouvrant même une petite boutique d'objets chinés à Paris. Et là, paf : nouvel album baptisé " Le Plaisir " sorti le mois dernier et respect immédiat des critiques spécialisés ! Le gentleman chanteur ose même l'ironie gagnante avec " Le Grand Retour " (premier single de l'album), visiblement porté par le syndrome " Salvador ". Car le syndrome " Salvador ", c'est précisément le phénomène phare du show-biz actuel. Comprenez : quand un artiste, de préférence vieillissant et boudé par le public, désire faire son retour sur la scène musicale, il ne faut surtout plus douter d'un éventuel triomphe. A plus de 80 balais, Henri Salvador s'est fait jeter de toutes les maisons de disques avec son projet de " Chambre avec vue " sous le bras et puis, bingo, l'album a cartonné en 2001, porté par un petit éditeur inconnu. Un an plus tard, Renaud a remis le même couvert du succès après des années de bars et d'isolement médiatique. Re-bingo : " Boucan d'enfer " se vend magistralement en 2002 et Mister Renard ricane alors de cette industrie du disque qui le croyait déjà mort. Depuis, les professionnels de la musique se montrent extrêmement prudents et plus aucun chanteur n'est a priori grillé. La preuve : Dani fait son grand come-back, soutenue entre autres par Chamfort dont l'album est lui-même coaché par un certain Marc di Domenico, producteur d'Henri Salvador ! La boucle est bouclée. Les pré-papys font de la résistance, dans le sillage des nouveaux sexagénaires nommés Johnny (Hallyday), Eddy (Mitchell) et Jacques (Dutronc), sans oublier bien sûr la crème des ancêtres, Charles Aznavour et Serge Reggiani en tête (respectivement 79 et 81 ans), et puis surtout Henri Salvador himself qui rempile aujourd'hui, à 86 ans, avec son album flambant neuf " Ma Chère et tendre " ( http://perso.wanadoo.fr/joo/). Que les gamins de la Star Ac' en prennent pour leur grade ! Le " syndrome Salvador " risque bien de leur faire un peu d'ombre... Frédéric Brébant