Retrouvez Frédéric Brébant chaque lundi matin, vers 9 h 45, dans l'émission " Bonjour quand même ", de Jean-Pierre Hautier, sur La Première (RTBF radio).
...

Retrouvez Frédéric Brébant chaque lundi matin, vers 9 h 45, dans l'émission " Bonjour quand même ", de Jean-Pierre Hautier, sur La Première (RTBF radio).L'amour de votre vie vous a laissé tomber ? Dur, dur. Et, outre ses câlins, vous êtes terriblement en manque de ses petits mots doux envoyés par e-mail ou par SMS ? Tenez bon. Il y a peut-être une solution. Certes, cette initiative téléphonique n'est disponible, pour l'instant, qu'en Extrême-Orient, mais elle touchera bientôt nos contrées occidentales, dans le courant de l'année 2006. Histoire de vous y préparer psychologiquement, le concept est déjà détaillé sur www.artificial-life.com. Grâce à des spécialistes en intelligence artificielle basés à Hongkong, vous pouvez en effet vous offrir les services d'une nouvelle petite amie virtuelle qui parle six langues et qui peut affronter des milliers de sujets de conversation allant du dernier film en vogue aux questions les plus philosophiques. Pour un peu plus de 5 euros par mois, cette copine plutôt bien roulée vous envoie non seulement des images d'elle prises dans sa vie quotidienne sur votre GSM dernier cri, mais vous offre aussi l'opportunité de communiquer de vive voix ou par SMS à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit. Cool. Pour garder la flamme intacte, il est toutefois conseillé de lui envoyer régulièrement fleurs et billets doux virtuels, sans oublier de surveiller votre langage, sous peine de ne plus jamais avoir de ses nouvelles. Franchement anecdotique, cette petite trouvaille technologique est surtout révélatrice de l'importance sans cesse croissante que prend le téléphone mobile au c£ur de nos vies citadines. C'est désormais connu et reconnu, pour ne pas dire carrément " tarte à la crème " : le GSM ne sert plus uniquement à téléphoner. Il est d'ores et déjà devenu agenda, console de jeux, appareil photo, système GPS, écran de télé et baladeur numérique, mais accrochez-vous, car la révolution ne fait que commencer. Bientôt, très bientôt, votre portable assumera également les fonctions de carte de crédit et de titre de transport, épousant ainsi un peu plus chaque jour sa mission d'objet-culte " tout en un ". Ainsi, en France, les transports publics parisiens s'apprêtent à tester, dans quelques semaines à peine, un dispositif permettant aux voyageurs de passer les portillons du métro avec leur téléphone mobile. Plus besoin d'acheter de ticket : une carte à puce intégrée supervisera la gestion de cet acte aussi quotidien que le déplacement en transport public. Il suffira simplement de la recharger en monnaie virtuelle pour que l'opération suive naturellement son cours. Pratique. Un système qui existe d'ailleurs déjà au Japon dans certains taxis de la région de Yokohama. Là-bas, les clients peuvent en effet régler leur course, en moins de cinq secondes, avec leur téléphone portable grâce à un lecteur de carte à puce embarqué à bord du véhicule. Pas besoin d'insérer son GSM dans un étrange appareil : il suffit de le passer devant une borne qui prélève le montant affiché sur le porte-monnaie électronique intégré au téléphone portable. Bref, dans quelques années, voire même dans quelques mois seulement, la question " Acceptez-vous les paiements par GSM ?" n'aura absolument rien d'incongru sur notre territoire. Une tendance forte qui pourrait même nous mener, pourquoi pas ? vers l'intégration de toutes nos données personnelles (carte d'identité, carte d'assuré social, carte de groupe sanguin...) au c£ur d'un seul et même appareil. De quoi nous rendre encore plus accro à notre super téléphone portable et de lui vouer finalement un culte digne de l'amour de notre vie. Frédéric Brébant