Retrouvez Frédéric Brébant chaque lundi matin, vers 9 h 45, dans l'émission " Bonjour quand même ", de Jean-Pierre Hautier, sur La Première (RTBF radio).
...

Retrouvez Frédéric Brébant chaque lundi matin, vers 9 h 45, dans l'émission " Bonjour quand même ", de Jean-Pierre Hautier, sur La Première (RTBF radio).A vant, c'était facile. Il y avait le jour et la nuit. Concrètement, on travaillait, on mangeait et on s'amusait de l'aube au crépuscule, et puis, le plus naturellement du monde, on s'installait tranquillement dans les bras de Morphée pour de longues heures de repos bien mérité. Logique ! Délicieusement attachante, cette belle histoire dura des siècles et des siècles, jusqu'aux derniers progrès étourdissants de l'Humanité. L'électricité et la technologie aidant, l'homme se mit à rêver de villes en perpétuelle ébullition, accessibles de jour comme de nuit, pour arriver finalement, dans les années 2000, au concept de " 24 hour society ". Comprenez : une société constamment éveillée où tout est disponible 24 heures sur 24 et où le repos n'est pas vraiment de mise. Le problème, c'est que le créateur de cette idée brillante avait oublié un petit détail d'ordre biologique : l'être humain a fondamentalement besoin de sommeil et ne peut donc profiter pleinement de ce concept lumineux. Certes, il peut s'offrir parfois une petite nuit blanche bien déjantée et affronter le lendemain à coups d'expressos magiques, mais son organisme en est alors méchamment secoué. Eh bien, que faire ? Alléluia, le Provigil est là ! Vous n'avez sans doute pas encore entendu parler de ce médicament révolutionnaire, mais sa popularité est déjà en train d'exploser aux Etats-Unis et risque bien de gagner l'Europe dans les mois à venir ( www.provigil.com). A l'instar du Viagra il y a quelques années déjà, le Provigil connaît en effet outre-Atlantique un succès étonnant dû à une utilisation abusive par une clientèle a priori non concernée par ses propriétés. En clair : ce médicament à base de Modafinil et indiqué dans le traitement de la narcolepsie (une maladie qui provoque des somnolences inopinées) est aujourd'hui récupéré par les amateurs sains de la " 24 hour society ". Plus fort que les amphétamines qui garantissent un effet dopant mais engendrent un comportement agressif, le Provigil permet de rester sereinement éveillé pendant une bonne trentaine d'heures sans, paraît-il, aucun effet secondaire. L'arme absolue pour être longtemps vigilant et donc performant en toute situation ? En tout cas, les autorités militaires britanniques et nord-américaines ont commandé d'importantes quantités de cette pilule miracle pour leurs troupes déployées en Irak. De là à consommer du Provigil en force pour garder la pêche au bureau, en blocus ou, tout simplement, dans les boîtes de nuit, il n'y a qu'un pas que certains accros à l'exploit ont franchi depuis longtemps déjà. Bref, c'est tout le rythme biologique de notre société qui risque, à terme, d'être bouleversé avec ce nouveau " gadget " anti-sommeil. Bienvenue au pays où l'on ne dort jamais. Bienvenue dans un monde qui se moque délibérément du jour et de la nuit... Frédéric Brébant