1. PORTOBELLO DOCK - Le mall chic

Un lieu à la hauteur du designer qui en a fait son royaume, Tom Dixon, tout au nord de Portobello. Ancien entrepôt de l'époque victorienne réhabilité par la rock star du design british, ce Dock est tout à la fois : atelier, showroom, boutique et restaurant (Dock Kitchen, commandé par l'épatant jeune chef Stevie Parle). Mr Dixon est un chic type donc on y trouve, outre ses propres luminaires et ses meubles, une sélection de pièces de jeunes designers du monde entier.
...

Un lieu à la hauteur du designer qui en a fait son royaume, Tom Dixon, tout au nord de Portobello. Ancien entrepôt de l'époque victorienne réhabilité par la rock star du design british, ce Dock est tout à la fois : atelier, showroom, boutique et restaurant (Dock Kitchen, commandé par l'épatant jeune chef Stevie Parle). Mr Dixon est un chic type donc on y trouve, outre ses propres luminaires et ses meubles, une sélection de pièces de jeunes designers du monde entier. 344, Ladbroke Grove, W10, tél. : +44 20 7400 0500. Pour un supplément de Tom Dixon, direction le tout nouveau restaurant de la Royal Academy of Arts, qu'il a conçu comme une brasserie au chic très contemporain, avec des suspensions dorées très dixoniennes. Burlington House, W1, tél. : +44 20 7300 5608. Miser sur cette zone éventrée par le chantier du stade olympique et squattée par des artistes sans le sou était osé, mais la rue vient de s'offrir un lifting arboré, dotant le café d'une belle terrasse. Tables en Formica et vaisselle chinées, bande-son folk, livres gourmands : de quoi s'éterniser devant un expresso, une tartine aux £ufs bio et confiture de piment maison et un mémorable carrot cake, le tout pour 10 euros environ. 11, Prince Edward Road, E9, tél. : +44 20 8510 3605. www.thehackneypearl.com Splendeur victorienne, signée du grand architecte George Gilbert Scott, l'ex-Midland Grand Hotel, construit en 1872, a ressuscité et a été rebaptisé. Après des travaux faramineux, c'est la cherry sur le gâteau d'un quartier St Pancras totalement revitalisé. Fascinant bâtiment qui a ouvert le 5 mai dernier. Il faut oser en pousser la porte, même si on ne dort pas dans l'une des 211 chambres ou des 34 suites, tant le résultat est convaincant : historique et contemporain. À partir de 325 euros. Euston Road, NW1, tél. : +44 20 7841 3540. www.stpancrasrenaissance.comSi le look de la très pop Lily Allen vous inspire, foncez à l'exquise boutique qu'elle tient désormais avec sa s£ur, Sarah Owen. Chinés au fil de leurs voyages, pochettes de soirée, bijoux, tenues chics des années 20 à 90 - dont une arachnéenne robe en fil d'or à 3 000 euros - côtoient leur propre collection inspirée des icônes du style sixties, Biba ou Ossie Clark. 10-13, King Street, tél. : +44 20 7240 6590. lucyindisguiselondon.comLa première adresse, à Soho, était déjà le repaire d'une media & fashion crowd en manque de caféine. Bis repetita avec cette antenne viking installée au c£ur d'un Marylebone bourgeois en voie de boboïsation avancée : brioches à la cannelle, tartines façon smörgas aux crevettes, sirop de fleur de sureau et café nordique, soit encore plus allongé qu'un américain, c'est dire ! Compter 10 euros le grignotage. 37B, New Cavendish Street, W1, tél. : +44 20 7935 3590. www.nordicbakery.comUne friperie de plus, mais truffée de marques (Yves Saint Laurent, Givenchy) et de sublimes pièces anonymes des années 20 à 70, on s'offre pour 350 euros maximum étole en vison bleu, sac en Plexi incrusté de pâquerettes, bibi panthère, robe seventies ou escarpins lamés. 4, Cheshire Street, E2, tél. : +44 20 7739 8142.Vous rêvez de vous teindre les cheveux en bleu mais n'osez pas vous lancer seule ? Passez chez Bleach, le salon de coiffure chouchou des it girls, devenu en un an le spécialiste des colorations les plus déjantées. Installé dans un quartier en pleine " trendification ", à l'est de Hackney, il vient d'ouvrir un second espace chez Topshop. Coloration 175 euros, pointes 93 euros. Bleach Dalston, 420, Kingsland Road, E8, tél. : +44 20 7275 9500. Topshop, Oxford Circus, W1, tél. : +44 20 7927 7844. http://bleachlondon.co.ukLes jeunes galeristes Raphaëlle Bischoff (34 ans) et Paola Weiss (33 ans) ont délaissé le hype de l'East End branché pour rejoindre la bourgeoisie de Mayfair. Leur nouvelle galerie, installée au rez-de-chaussée d'un élégant immeuble de brique, est de taille modeste, mais impeccablement située, entre Sotheby's et Christie's. Les artistes ? Jeunes et prometteurs, évidemment, à l'image du sculpteur Matt Golden, qui y expose une £uvre conceptuelle faite de cadres anciens. 14a, Hay Hill, W1, tél. : +44 20 7629 5954. www.bischoffweiss.comTendance lourde sur la scène mode britannique : le vestiaire héritage. Soit une garde-robe composée de nouvelles petites marques indépendantes, qui fabriquent local et qui s'inspirent d'une esthétique puisée dans le passé et/ou dans les codes des ouvriers, des fermiers, des sportifs d'antan. Spécialiste de cette hype tradi, installée à Marylebone l'automne dernier, Trunk est la nouvelle adresse des dandys old school. 8, Chiltern Street, W1, tél. : +44 20 7486 2357. www.trunkclothiers.comAmbitieux, cet hôtel design s'est établi dans une ancienne mairie 1900. C'est peu dire que l'heure n'est pas au cosy. Au détour des couloirs et de l'impressionnant hall de marbre, on se trouve nez à nez avec un trophée d'élan en tapis persan, un coffre-fort aux étranges entrailles et une profusion de sièges fifties. L'accueil est adorable, que l'on s'offre la suite de 220 mètres carrés ou le 2-pièces-cuisine. Chambres à partir de 290 euros. Patriot Square, E2, tél. : +44 20 7871 0460. www.townhallhotel.comVoilà cent quatre-vingt-cinq ans que la mythique griffe de l'inventeur de l'imper jouait les coucous sans prendre racine. C'est chose faite depuis trois mois sur Mount Street, artère ultrachic de Mayfair : bois japonais au sol, vitrines rondes comme des globes de pendules où sont distillés au compte-gouttes de superbes coupe-vent d'allure fifties imprimés dentelle ou zèbre et, en exclusivité mondiale, des vestes bicolores créées par Kitsuné. 104, Mount Street, W1, tél. : +44 20 7493 4678. www.mackintosh-uk.com Mini-enclave espagnole en plein King's Cross, Pepito est un rejeton du Camino voisin, qui rappelle avec classe que les Anglais sont des buveurs éclairés de sherry. Bodega charmante pilotée par une équipe 100 % ibérique pour dégustateurs flegmatiques. Petites assiettes andalouses très bien senties, en prime. À partir de 5 euros le verre de manzanilla et 6 euros l'assiette. 3, Varnishers Yard, Regent Quarter N1, tél. : +44 20 7841 7331.Avec son total look de speakeasy 1920, où se cache la promesse trendy de ce bar ? Derrière le comptoir, où quatre alchimistes concoctent des mixtures bien frappées. Pour preuve, cette fiole de rhum et cola maison dans laquelle on a injecté de la fumée de bois de pommier et qui, plongée dans un bain de CO2, répand des cascades de brouillard. Cocktails à partir de 12 euros. 50-54, Blandford Street, W1, tél. : +44 20 7935 0835.Derrière la très élégante façade georgienne, les ondes feutrées d'un hôtel aux allures de club privé. On oublie vite qu'on est en plein Soho tant les chambres façon country hall sont apaisantes. Dans la plus petite d'entre elles, le Broom Cupboard (placard à balais), chaque millimètre est optimisé pour offrir un confort irréprochable. Une jolie réussite. À partir de 110 euros. 69-71, Dean Street, W1, tél. : +44 20 7434 1775. www.deanstreettownhouse.com Le même patron, Nick Jones, est aux manettes de Shoreditch Rooms, 26 chambres au chic très Hampton situées dans les étages du club privé le plus cool de l'East End, Shoreditch House. À partir de 100 euros. Ebor Street, E1, tél. : +44 20 7739 5040. www.shoreditchhouse.comAu nord de Brick Lane, dans l'East End, Redchurch Street est la rue à ne pas manquer. Outre le très brit-organic Albion Café et The Boundary (hôtel by sir Terence Conran), on passe désormais par ce concept store, né de la collaboration entre le club privé Shoreditch House et l'artiste et commissaire d'exposition Stuart Temple. Un savant mélange de mode Homme et de petites choses à grignoter au bar avant une projection, avec entracte-cocktails, dans le cinéma de 50 places. 64-66, Redchurch Street, E2, tél. : +44 20 3487 0066. www.aubinandwills.comSuperstar des fourneaux télévisuels, Jamie Oliver nous avait habitués à une popote " britalienne " à tendance bio. Avec cette toute nouvelle adresse - imposante salle en L, avec vue sur la cathédrale St Paul - il change de cap... et sort les crocs. Son camarade-chef américain Adam Perry Lang et lui y proposent une armada de pièces de viande cuites au barbecue. Efficace et joliment servi. Très bon bacon cheeseburger qui devrait ravir les City boys des environs. Compter de 40 à 50 euros. 20, New Change Passage, EC4, tél. : +44 20 3005 8555. www.barbecoa.comFully booked ! Heston Blumenthal, le chef moléculaire du Fat Duck, à Bray, 3-étoiles Michelin, troque son azote liquide contre une rôtissoire créée par l'horloger suisse Ebel pour plonger la toque la première dans les oubliettes culinaires du royaume. Il y a déterré quelques pépites qu'il réinterprète brillamment en mode contemporain : pigeon épicé à la bière et aux artichauts (1780), sans oublier le désormais culte rice and flesh (1390), un réjouissant risotto au safran et queue de veau qui vaut à lui seul un petit détour dans ce décor sagement moderne, entre le spectacle de la cuisine transparente et celui de Hyde Park en Cinémascope. Environ 80 euros par personne. Mandarin Oriental Hyde Park, 66, Knightsbridge, tél. : +44 20 7201 3833. www.dinnerbyheston.com On craignait que la restauration à grands frais n'ait conduit le Savoy dans l'enfer du tape-à-l'£il. Mais non, l'Art déco cohabite toujours gracieusement avec les touches édouardiennes, les cocktails du légendaire Harry Craddock sont toujours servis à l'American Bar, et le très réussi Beaufort Bar propose une carte des champagnes sans fin. 268 chambres au luxe historique avec vue à couper le souffle. À partir de 450 euros. Strand, WC2, tél. : +44 20 7836 4343. www.fairmont.com/savoySavile Row est la rue des tailleurs sur mesure. Anomalie dans le paysage des échoppes à costumes sur mesure, une façade métallique gris foncé, façon immeuble de bureaux. Les galeristes suisses Hauser & Wirth ont choisi cette adresse mythique pour installer leur troisième galerie dans Mayfair. 1 400 mètres carrés, 6 mètres de hauteur sous plafond, une architecture intérieure digne d'un entrepôt industriel et... un silence religieux. De rigueur lorsque l'on démarre avec les araignées monumentales de Louise Bourgeois. 23, Savile Row, W1, tél. : +44 20 7287 2300. www.hauserwirth.com Typiquement british avec sa façade édouardienne, ses salons ultracosy ravivés par la palette contemporaine d'India Mahdavi, le Connaught propose l'un des brunchs les plus courus de la capitale. Aux commandes, Hélène Darroze, auréolée cette année de deux étoiles pour ce lieu, et qui, chaque week-end, régale ses hôtes d'eggs Benedict rehaussés de truffes du Périgord, d'un burger maison mêlant b£uf d'Aberdeen et foie gras des Landes, et de gaufres exquises, tièdes, dorées et moelleuses à la fois. Les Anglais adorent, on les comprend ! 45 euros pour trois plats. Carlos Place, W1, tél. : +44 20 7499 7070. www.the-connaught.co.uk DOSSIER RÉALISÉ PAR FRANÇOIS-RÉGIS - GAUDRY ET ELVIRA MASSON, AVEC MARIE-AMAL - BIZALION, LAURE COL